La ligne éditoriale Undersurvival.

Undersurvival a pour but d’enseigner au plus grand nombre, des compétences, des connaissances et des pistes de réflexions afin de mieux réagir à des situations à risques qui peuvent survenir dans la vie d’un citoyen comme les accidents de la route, les incendies ou les agressions par exemple.

Le projet se base sur l’exploration de différents domaines que sont le survivalisme, le secourisme, le sport, le combat, le matériel, l’indépendance énergétique, hydrique et alimentaire, la survie urbaine, rurale ou en milieu naturel, ainsi que les compétences en lien avec la recherche d’autonomie d'indépendance et de résilience.

Nous abordons les différentes thématiques dans une logique positive d’entraide et de collaboration. 

De ce fait, nous n’accepterons aucuns propos sexistes, homophobes, transphobes, racistes ou xénophobes.

Nous tenons également à rappeler que nous ne sommes pas politisés. Nous sommes apolitiques. 

Notre but étant d’aider le plus de citoyens possible, qu’importe son identité de genre et son expression de genre, ses opinions politiques, ses origines socioculturelles, son appartenance religieuse ainsi que son orientation sexuelle.

Nous sommes ouverts à la réception d’articles, de vidéos, d’images ou de podcast en lien avec les univers mentionnés précédemment.

Pour toute proposition, l’auteur-e ou les auteur-e-s doivent s’assurer qu’ils respectent notre charte de conduite.

Afin d’assurer un contenu le plus qualitatif possible, les contributions quelles que soient leurs formes, se doivent de répondre à des critères de qualités composés d’une argumentation claire et structurée, d’une écriture ou de dialogues en français correct. Un effort pour aller à l’essentiel sera demandé afin de ne pas faire perdre de temps au lecteur. 

Pour toutes images ou musiques utilisées, l’auteur-e s’assurera de posséder les droits ou l’accord du créateur initial et ce, sur l’ensemble de sa production.

Les formats acceptés sont pour le texte PDF, GOOGLE DOCS, OPEN OFFICE, pour la vidéo, format MP4 et enfin pour l’audio, format MP3.

Nous n’acceptons pas les formats WORD en raison de problématiques d'incompatibilité dues aux différentes versions du logiciel. 

Dès réception, le projet sera étudié par l’équipe Undersurvival qui évaluera la qualité et la pertinence de la proposition. 

L’auteur-e recevra sous quinze jours, le cas échéant, un message de refus ou d’acceptation.

Suite à une acceptation, la direction éditoriale de Undersurvival fournira un rapport d’évaluation au créateur, se réservant le droit de demander des modifications et ce, durant toutes les étapes menant à la publication. 

Merci à vous.

La ligne éditoriale Undersurvival.

Privé : La résilience économique : Se diversifier pour éviter l'impasse. 1

La résilience économique est la capacité à résister aux chocs financiers et à s'en remettre. Elle permet de mesurer la robustesse de l'économie d'un pays ou d'un individu et sa capacité à résister aux perturbations économiques globales ou particuliéres. Pour qu'une économie reste résiliente, elle doit être diversifiée. La diversification est la pratique consistant à répartir les investissements entre différentes classes d'actifs, secteurs et industries.

Introduction à la résilience économique

La résilience économique est une mesure de la capacité à résister aux chocs économiques mondiaux ou personnels et à rester stable. Il s'agit d'un concept important pour les gouvernements, les investisseurs et les citoyens, car il peut les aider à prendre des décisions judicieuses qui protégeront leurs investissements en période d'incertitude économique.

La résilience économique repose sur plusieurs facteurs, notamment la solidité du système financier d'un pays, la disponibilité des capitaux et la capacité à réagir rapidement à l'évolution des conditions économiques. Une économie résiliente peut résister aux chocs externes sans s'effondrer. C'est aussi un systéme qui peut se remettre rapidement de tels chocs et renouer avec la croissance.

Pour qu'une économie reste résiliente, elle doit disposer d'un portefeuille d'investissements diversifié. La diversification consiste à répartir les investissements entre différentes classes d'actifs, secteurs et industries. Cela permet d'atténuer le risque d'un seul investissement et de réduire le risque global du portefeuille.

A l'échelle individuelle, on peux diversifier ses sources de rentrées d'argents ou bien ses stratégies d'épargnes.

Concepts clés de la résilience économique

Privé : La résilience économique : Se diversifier pour éviter l'impasse. 1

La résilience économique est un concept souvent mal compris. Il est important de saisir les différents concepts clés qui composent la résilience économique, afin de mieux comprendre son fonctionnement.

Le premier concept est la disponibilité du capital. Le capital est l'argent ou les ressources qui sont disponibles pour les investissements. Il est important pour une économie d'avoir accès au capital afin de pouvoir réaliser des investissements, et donc de rester résiliente. Ces capitaux peuvent provenir de sources nationales et étrangères dans le cas d'un pays ou pour un individu, d'un metier, de revenus passifs ou actifs, de savoirs faires, petits boulots etc.

Le deuxième concept est la solidité du système financier. Il s'agit de la capacité des systèmes bancaires et financiers d'une économie à fonctionner correctement. Un système financier solide contribue à garantir que les entreprises et les investisseurs disposent de capitaux et que l'économie est capable de résister aux chocs. Pour l'individus, il est représenté par sa capacité d'anticipation, le fait d'avoir constitué un matelas d'urgence en liquidité etc.

Le troisième concept est la capacité à réagir rapidement à l'évolution des conditions économiques. Pour rester résiliente, une économie doit être capable de s'adapter rapidement à l'évolution des conditions du marché. Cela implique d'avoir la capacité d'ajuster les politiques et les réglementations, ainsi que de disposer des ressources nécessaires pour répondre aux événements inattendus. Pour l'individus on en reviens au principe d'amortir une crise avec un matelas d'urgence que l'on as réussi à constituer.

Enfin, le quatrième concept est la diversification. La diversification est la pratique consistant à répartir les investissements entre différentes classes d'actifs, secteurs et industries. Cela permet de réduire le risque global du portefeuille et d'atténuer le risque d'un seul investissement. A l'echelle individuelle, c'est la capacité à posséder différentes sources de rentrées d'argent. Emploi temps plein, freelance, artisanat de nos compétences, revenus passifs, trading, crypto etc.

Pourquoi la diversification est importante

La diversification peut être considérée comme une forme de gestion des risques. Elle permet de se protéger contre les pertes en réduisant le risque d'un seul investissement, ainsi que le risque global du portefeuille.

À la base, la diversification est un moyen de réduire le risque d'un seul investissement. En répartissant les investissements entre différentes classes d'actifs, secteurs et industries, les investisseurs sont en mesure de réduire leur exposition à un seul investissement. Cela permet de se protéger contre les pertes, car toute perte dans une classe d'actifs peut être compensée par des gains dans une autre.

Ainsi, pour le citoyen, si il dispose de 4 rentrées d'argents composées d'un emploi à mi temps, d'un emploi interimaire, de vente de produits fait main et de revenu crypto, alors si l'une d'elle s'éffondre, il lui reste les trois autres.

Si il n'en as qu'une et quelle s'éffondre (il est viré) alors c'est la catastrophe.

Avantages de la diversification

La diversification présente de nombreux avantages pour la résilience économique. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  1. Réduction du risque : la diversification permet de réduire le risque global du portefeuille, car toute perte dans une classe d'actifs peut être compensée par des gains dans une autre.
  2. Augmentation du rendement : La diversification peut également contribuer à augmenter le rendement, car les investissements dans différentes classes d'actifs peuvent avoir des niveaux de rendement différents.
  3. Protection accrue : La diversification permet de se protéger contre les pertes, car toute perte dans une classe d'actifs peut être compensée par des gains dans une autre.
  4. Un accès accru : La diversification permet également d'accroître l'accès au capital, car les investissements peuvent être effectués dans différentes classes d'actifs, secteurs et industries.
  5. Flexibilité : La diversification permet également d'accroître la flexibilité, car les investissements peuvent être adaptés aux conditions changeantes du marché.
Privé : La résilience économique : Se diversifier pour éviter l'impasse. 1

Méthodes de diversification

Il existe plusieurs méthodes différentes de diversification qui peuvent être utilisées. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :

  1. La répartition des actifs : La répartition des actifs est la pratique consistant à répartir les investissements entre différentes catégories d'actifs, comme les actions, les obligations et les liquidités.
  2. Diversification sectorielle : La diversification sectorielle consiste à répartir les investissements entre différents secteurs, tels que la technologie, l'énergie et les soins de santé. Ainsi on peux par exemple avoir un emploi dans la technologie et fabriquer des jouets en bois en plus pour les vendre sur Etsy.
  3. La diversification sectorielle : La diversification sectorielle consiste à répartir les investissements entre différents secteurs, tels que la fabrication, la vente au détail et la finance.
  4. Diversification géographique : La diversification géographique consiste à répartir les investissements entre différents pays, régions et continents.
  5. Diversification monétaire : La diversification monétaire consiste à répartir les investissements entre différentes devises, telles que le dollar américain, l'euro et le yen japonais ou la crypto.

Comprendre comment diversifier son argent

Il est important de comprendre comment diversifier votre argent afin de tirer le meilleur parti de vos investissements. Voici quelques conseils pour diversifier votre argent :

  1. Comprenez votre tolérance au risque : Il est important de comprendre votre tolérance au risque avant d'investir. Cela vous aidera à déterminer les classes d'actifs et les secteurs les mieux adaptés à votre profil de risque.
  2. Faites des recherches sur différentes classes d'actifs : Il est important d'étudier les différentes classes d'actifs avant d'investir. Cela vous aidera à déterminer quelles classes d'actifs sont les mieux adaptées à vos besoins.
  3. Surveillez votre portefeuille : Il est important de surveiller périodiquement votre portefeuille afin de vous assurer qu'il est correctement diversifié.
  4. Rééquilibrez régulièrement : Il est important de rééquilibrer régulièrement votre portefeuille afin de vous assurer que vos investissements sont correctement diversifiés.
  5. Investissez à long terme : Il est important d'investir à long terme afin de profiter des avantages de la diversification.

Les avantages de la résilience économique sont nombreux. Une économie résiliente est mieux à même de résister aux chocs extérieurs et a plus de chances de rester stable et de se développer. Une économie résiliente est également mieux à même d'attirer les investissements étrangers, car les investisseurs sont plus enclins à investir dans une économie stable et sûre.

Enfin, la résilience économique est importante pour les investisseurs. Elle contribue à protéger leurs investissements, car une économie résiliente a plus de chances de rester stable et de se développer. Elle permet également d'atténuer le risque d'un investissement unique, car la diversification contribue à réduire le risque global du portefeuille. C'est transposable à tous le monde.

Conclusion

Pour qu'une économie reste résiliente, elle doit être diversifiée. La diversification est la pratique consistant à répartir les investissements ou les rentrées d'argents pour les citoyens entre différentes classes d'actifs, secteurs et industries. Cela permet de réduire le risque global du portefeuille, ainsi que d'atténuer le risque d'un seul investissement.

La diversification est un outil important pour la résilience économique. Elle permet de réduire le risque global du portefeuille et d'atténuer le risque d'un seul investissement. Elle permet également d'améliorer l'accès au capital, car les investissements peuvent être réalisés dans différentes classes d'actifs, secteurs et industries.

En conclusion, la résilience économique est un concept important pour les gouvernements et les investisseurs. Elle repose sur plusieurs facteurs, notamment la solidité du système financier d'un pays, la disponibilité des capitaux et la capacité à réagir rapidement à l'évolution des conditions économiques.

Sommaire

I. Introduction

A. Présentation de la menace des zombies

B. Importance de se préparer pour une telle situation

C. Objectif de l'article : fournir des conseils pour survivre à une attaque zombies

II. Préparation physique

A. Entraînement physique pour améliorer sa forme physique

B. Importance de stocker des réserves de nourriture et d'eau

C. Conseils pour choisir les bons vêtements et équipements pour une situation de survie

III. Préparation mentale

A. Importance de rester calme et de prendre des décisions rationnelles

B. Conseils pour gérer le stress et la peur C. Importance de se tenir informé sur la situation et de suivre les instructions des autorités

IV. Techniques de survie

A. Conseils pour éviter les zombies

B. Utilisation d'armes improvisées

C. Conseils pour trouver un refuge sûr

D. Comment s'occuper des blessures et des morsures

V. Conclusion

A. Résumé des conseils importants

B. Rappel de l'importance de se préparer pour une attaque zombies

C. Invitation à continuer à se tenir informé et à se préparer

Note: l'article étant sur les Zombies, je rappelle que les Zombies sont un sujet fictif pour des histoires d'horreur et de science-fiction, Il n'y a pas de réelles menace de Zombies

introduction aux zombies

L'attaque de zombies est un sujet qui a fait l'objet de nombreux films, séries et livres. Malgré leur caractère fictif, ces histoires peuvent nous enseigner des leçons sur la survie en situation de crise. En effet, un tel événement nous obligerait à nous confronter à des défis physiques et mentaux sans précédent, qui mettraient à l'épreuve notre capacité à survivre.

La préparation à une attaque zombies est donc cruciale pour augmenter ses chances. Elle inclut des aspects tels que la préparation physique, la préparation mentale et la connaissance des techniques de survie/medic. C'est pourquoi l'objectif de cet article est de fournir des conseils pratiques pour se préparer à une attaque de zombies en augmentant ses chances de survie. Les informations présentées dans cet article peuvent également s'appliquer à d'autres situations de crise, comme les catastrophes naturelles ou les conflits armés. Il est important de rappeler que les Zombies étant un sujet fictif pour des histoires d'horreur et de science-fiction, Il n'y a pas de réelles menace.

PAS DE PANIQUE !


Preparation physique

La préparation physique est cruciale pour augmenter ses chances de survie lors d'une attaque. Les zombies étant des créatures qui se déplacent lentement (sauf dans certains films comme 28 jours plus tard), la distance physique peut jouer en notre avantage, mais cela ne suffira pas. Il faudra aussi être en bonne forme physique pour pouvoir courir, sauter, escalader et se battre si besoin. (cf hebertisme dans la vidéo harvestrock.) Il est donc important de se mettre en forme en faisant de l'exercice régulièrement, en particulier de l'endurance et de la musculation. Cela peut inclure des activités comme la course à pied, le vélo, la natation, le yoga ou le fitness.

Il est également essentiel de stocker des réserves de nourriture, de médicaments et d'eau. Les situations de crise peuvent entraîner des perturbations dans les chaînes d'approvisionnement alimentaire et il est vital d'avoir des stocks pour s'assurer de ne pas manquer. Il est conseillé de stocker des denrées non périssables, comme des conserves, des céréales, des noix, des fruits secs et des boissons hydratantes. Pensez à vérifier régulièrement ces stocks et de les remplacer si besoin.

Enfin, il est important de choisir les bons vêtements et équipements pour une situation de survie. Il faudra des vêtements et des chaussures résistants, confortables et adaptés aux conditions climatiques. Il est également utile de stocker des équipements de base tels qu'une lampe de poche, une boussole, une couverture de survie, des outils de premiers soins, un sac à dos pour transporter les affaires. Disponible dans la boutique forcément ! Give my money !

Comment survivre aux zombies et etre le number 1.

En somme, la préparation physique est un élément clé de la survie lors d'une attaque zombie. Il est important de se mettre en forme, stocker des réserves de nourriture et d'eau, et choisir les bons vêtements et équipements pour une situation de survie.


Preparation mentale

La préparation mentale est tout aussi importante que la préparation physique pour survivre à une attaque zombies. En situation de crise, il est crucial de rester calme et de prendre des décisions rationnelles. La panique peut nous empêcher de raisonner de manière efficace et de prendre les bonnes décisions. Il est donc important de s'entraîner à gérer le stress et la peur, par exemple en faisant de la méditation, de la relaxation ou en suivant des cours de gestion du stress.

Il est également judicieux de se tenir informé sur la situation. Les zombies sont un sujet fictif, donc il n'y a pas de réelles informations à rechercher, cependant en cas de situation de crise réelle, c'est une bonne chose de rester informé des dernières évolutions de la situation. Il est également judicieux de se préparer à différentes situations, en se renseignant sur les différents types de zombies et leurs comportements.

Enfin, il est important de se préparer à faire face aux situations les plus difficiles qui pourraient survenir, par exemple la perte d'un proche ou la solitude. Il est important d'être préparé à toutes les situations pour pouvoir gérer ses émotions et prendre des décisions rationnelles.

En somme, la préparation mentale est un élément clé de la survie lors d'une attaque zombies. Il est important de rester calme, de se tenir informé, de se préparer à faire face aux situations les plus difficiles et de gérer son stress pour être en mesure de prendre les bonnes décisions.


Techniques de survies

Les techniques de survie sont cruciales pour augmenter ses chances de survie lors d'une attaque zombies. Il est essentiel de savoir éviter les zombies, utiliser des armes improvisées et trouver un refuge sûr.

Pour éviter les zombies, comprendre leur comportement et leur mode de détection est crucial. Restez discret et évitez d'attirer l'attention des zombies en évitant de faire du bruit ou de vous montrer. Connaître les itinéraires à suivre pour éviter les zones peuplées de zombies, ou les endroits où ils ont été signalés est important.

En cas de confrontation, savoir utiliser des armes improvisées pour se défendre contre les zombies est crucial. Les objets courants tels que les couteaux, les tuyaux ou les barres de fer peuvent être utilisés comme armes. Il est important de connaître comment utiliser ces armes efficacement, ainsi que de les entretenir pour qu'elles restent en bon état.

Trouver un refuge sûr est également vital. Les zombies ont tendance à errer et ne cherchent pas à pénétrer dans les bâtiments clos. Il est donc possible de chercher des abris temporaires tels que des maisons, des immeubles ou des caves qui peuvent être verrouillés pour éviter l'entrée des zombies. Assurez-vous que ces abris sont sûrs et ont suffisamment de ressources pour survivre le temps de la situation critique. C'est important de noter que des abris temporaires ne sont pas censés être des solutions à long terme, il est donc essentiel d'avoir un plan pour sortir de là.

Il est également sage de savoir communiquer avec d'autres survivants, pour trouver de l'aide ou des ressources. Si vous êtes en groupe, vous avez plus de chances de survivre, il est donc important de trouver des personnes avec les mêmes objectifs et de travailler ensemble. Il est important de définir des rôles et des tâches pour chaque membre, et de respecter les règles établies pour éviter les conflits et rester en sécurité.

En somme, les techniques de survie sont cruciales pour augmenter ses chances de survie lors d'une attaque zombies. Éviter les zombies, utiliser des armes improvisées, trouver un refuge sûr, communiquer avec d'autres survivants, tout en ayant un plan de sortie de la situation critique sont des éléments clés pour maximiser les chances de survie.


Le camouflage est une technique trés utile pour éviter les zombies et augmenter vos chances de survie lors d'une attaque. Voici comment mettre en place un camouflage efficace :

  1. Utiliser des tenues de camouflage : Porter des vêtements de couleurs foncées et neutres, comme le vert foncé, le brun et le gris, peut vous aider à vous fondre dans l'environnement et à éviter d'être repéré par les zombies. Il est également important de porter des vêtements qui couvrent le plus de peau possible pour éviter les morsures.
  2. Se camoufler avec des matériaux naturels : Utilisez des feuilles, des branches et d'autres matériaux naturels pour vous camoufler. Vous pouvez les attacher à votre vêtement ou à votre sac à dos pour vous fondre dans l'environnement. Cela peut également vous aider à dissimuler votre odeur, car les zombies utilisent souvent leur odorat pour détecter les proies.
  3. Utiliser des faux bruit et des miroirs : Placer des faux bruits de zombie pour détourner leur attention peut être efficace. Vous pouvez également utiliser des miroirs pour détourner leur attention, en les dirigeant vers d'autres directions que vous.
  4. Utiliser des techniques de mouvement : En utilisant des techniques de mouvement silencieux, comme la marche à quatre pattes ou le ramper, vous pouvez vous déplacer discrètement sans attirer l'attention des zombies.

Il est important de rappeler que le camouflage ne garantit pas une sécurité absolue, il est important de continuer à être vigilant et à éviter les zones peuplées de zombies. Le camouflage peut aider à éviter les confrontations directes, et augmenter vos chances de survie. C'est une technique supplémentaire à utiliser en complément des autres techniques de survie déjà développées.

Il est important de savoir comment s'occuper des blessures et des morsures lorsque vous êtes confronté à une attaque zombies. Les zombies peuvent causer des blessures graves et potentiellement mortelles, il est donc important de savoir comment les soigner rapidement et efficacement. Voici quelques étapes pour s'occuper des blessures et des morsures :

  1. nettoyer la plaie: Utilisez de l'eau propre et du savon pour nettoyer la plaie et éliminer toutes les saletés et les bactéries. Si l'eau propre est rare, utilisez des lingettes ou des lingettes désinfectantes.
  2. Appliquer un antiseptique: Appliquez un antiseptique sur la plaie pour éviter les infections.
  3. Appliquer un pansement: Appliquez un pansement pour protéger la plaie contre les infections supplémentaires.
  4. Surveiller l'état de la plaie: Surveillez la plaie pour détecter tout signe d'infection, tels que rougeur, douleur, chaleur ou gonflement. Si vous remarquez ces signes, consultez un professionnel de santé immédiatement.
  5. Prévenir les morsures: Il est important de se protéger contre les morsures de zombies en portant des vêtements couvrants et en utilisant des barrières physiques telles que des gants et des masques.
  6. Traitement des morsures: Il est important de traiter immédiatement les morsures pour éviter la propagation de l'infection. Si vous êtes mordu, il est important de nettoyer immédiatement la zone touchée avec de l'eau propre et de l'alcool à 70% si disponible, puis de la protéger avec un bandage stérile, et d'obtenir immédiatement des soins médicaux.

Il est important de rappeler que ces mesures ne sont pas exhaustives et qu'il est important de consulter un professionnel de santé pour des soins


Conclusion

En conclusion, l'attaque zombies est un scénario effrayant, mais en se préparant adéquatement, il est possible de maximiser ses chances de vous en sortir. Les techniques de survie, telles que l'évitement des zombies, l'utilisation d'armes improvisées, la recherche d'un refuge sûr et le camouflage, peuvent toutes contribuer à augmenter vos chances. Il est également neccessaire de communiquer avec d'autres survivants et d'avoir un plan pour sortir de la situation critique. Il est important de rappeler que, bien que peu probable, il est toujours bon de se préparer à tous les scénarios, et de se rappeler des précautions de base pour toute situation d'urgence ou catastrophe, telles que stocker de l'eau et des fournitures de premiers soins.

Merci pour votre lecture.

Pour aller plus loin: https://undersurvival.com/securite-personnelle-pour-les-femmes/

https://hitek.fr/actualite/survivre-zombie-attaque_99

Table des matières:

I. Introduction

  • Présentation du sujet : pourquoi l'incendie du domicile est-il un sujet d'actualité et de préoccupation ?
  • Objectif de l'article : informer les lecteurs des risques liés aux incendies domestiques et leur donner des conseils pour les prévenir.

II. Les risques liés aux incendies domestiques

  • Présentation des causes courantes d'incendies domestiques (courts-circuits, fumée de cigarettes, cuisson, etc.)
  • Présentation des conséquences potentielles des incendies domestiques (blessures, dégâts matériels, stress psychologique)

III. Comment prévenir les incendies domestiques

  • Conseils de prévention généraux (entretien régulier des appareils électriques, respect des consignes de sécurité, etc.)
  • Conseils spécifiques selon les causes d'incendies domestiques (ne pas fumer à proximité de matériaux inflammables, ne pas laisser de casseroles sur le feu, etc.)
  • L'intoxication au monoxyde de carbone.

IV. Conclusion

  • Rappel des principaux risques liés aux incendies domestiques
  • Importance de respecter les consignes de sécurité et de prendre des mesures de prévention pour éviter ces risques.

Introduction

L'incendie du domicile est un sujet d'actualité et de préoccupation pour de nombreuses personnes. Selon les chiffres de la Sécurité Civile, les incendies domestiques représentent près de 40% des incendies en France, avec des conséquences souvent dramatiques pour les victimes et leurs proches. Les incendies domestiques peuvent être causés par de nombreux facteurs, tels que les courts-circuits, la cigarettes, la cuisson ou encore le chauffage. Ils peuvent entraîner des blessures graves ou la mort, ainsi que des dégâts matériels importants.

Cet article a pour objectif de sensibiliser les lecteurs aux risques liés aux incendies domestiques et de leur donner des conseils pour les prévenir. Nous verrons tout d'abord les causes courantes d'incendies domestiques et les conséquences potentielles de ces incendies. Nous aborderons ensuite les différentes mesures de prévention qui peuvent être mises en place pour éviter ces risques. Enfin, nous conclurons en rappelant l'importance de respecter les consignes de sécurité et de prendre des mesures de prévention pour éviter les incendies domestiques.


Prévention

III. Comment prévenir les incendies domestiques

Pour prévenir les incendies domestiques, il est important de respecter certaines règles de sécurité et de prendre des mesures de précaution.

Conseils de prévention généraux :

  • Effectuer un entretien régulier de vos appareils électriques (chauffage, électroménager, etc.) afin de vérifier qu'ils fonctionnent correctement et de remplacer les éléments défectueux.
  • Respecter les consignes de sécurité indiquées sur les appareils et les équipements électriques.
  • Ne pas surcharger les prises de courant et utiliser des rallonges de qualité.
  • Garder une distance de sécurité avec les sources de chaleur (chauffage, cheminée, bougies, etc.) et ne pas laisser de matériaux inflammables à proximité.
  • Détecter et signaler rapidement toute fuite de gaz.

Conseils spécifiques selon les causes d'incendies domestiques :

  • Ne pas fumer à proximité de matériaux inflammables (rideaux, coussins, literie, etc.) et éviter de fumer en présence de personnes âgées ou de jeunes enfants.
  • Ne pas laisser de casseroles sur le feu ou de près d'une source de chaleur, et surveiller les enfants lorsqu'ils sont proches de la cuisine.
  • Ne pas utiliser de réchauds ou de bougies dans les chambres à coucher ou les placards.
  • Vérifier régulièrement l'état de vos extincteurs et de votre détecteur de fumée, et les remplacer si nécessaire.

En suivant ces conseils, vous pouvez réduire significativement les risques d'incendie au sein de votre domicile. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels ou de votre assurance pour obtenir des conseils plus précis et adaptés à votre situation.

Attention au gel hydroalcoolique qui brûle de façon très peu visible.


Dangers du monoxyde de carbone.

Les détecteurs de monoxyde de carbone (CO) sont des appareils qui permettent de détecter la présence de monoxyde de carbone, un gaz inodore, incolore et mortel, dans l'air. Le monoxyde de carbone peut être produit lors de l'utilisation de certaines sources de chauffage, comme les chaudières à gaz ou les appareils de chauffage au bois, et peut être dangereux lorsqu'il s'accumule dans un espace confiné.

Les détecteurs de CO sont particulièrement utiles en cas d'incendie lié à une chaudière ou à un autre appareil de chauffage. En effet, dans ce type de situation, il est important de détecter rapidement la présence de monoxyde de carbone afin de pouvoir évacuer l'espace confiné et ainsi éviter tout danger pour les personnes présentes.

Il est recommandé de disposer de détecteurs de CO dans les pièces de votre domicile où sont installés des appareils de chauffage, ainsi que dans les chambres à coucher et les pièces où vous passez le plus de temps. Il est également conseillé de vérifier régulièrement le fonctionnement de ces détecteurs et de les remplacer tous les 7 à 10 ans.

En cas de doute sur l'état de votre chaudière ou de tout autre appareil de chauffage, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour effectuer un contrôle et vous assurer qu'il fonctionne correctement. Cela vous permettra de minimiser les risques d'incendie liés à cet appareil et de protéger votre sécurité et celle de votre famille.

L'intoxication au monoxyde de carbone (CO) est une forme d'intoxication qui peut survenir lorsque l'on inhale de grandes quantités de ce gaz. Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et toxique qui se forme lors de la combustion incomplète de matières carbonées, comme le charbon, le bois ou le gaz.

Lorsqu'on inhale du monoxyde de carbone, il se fixe sur les globules rouges de l'organisme et empêche ces derniers de transporter correctement l'oxygène vers les tissus et les organes. Cela peut entraîner des problèmes de respiration et des troubles du système nerveux central, qui peuvent aller jusqu'à entraîner la perte de connaissance et la mort.

Les symptômes d'intoxication au monoxyde de carbone peuvent inclure :

  • Des maux de tête
  • Des nausées et des vomissements
  • Des vertiges et une confusion mentale
  • Des étourdissements et une faiblesse musculaire
  • Une respiration rapide et superficielle
  • Des palpitations cardiaques et une pression artérielle basse

Si vous présentez l'un de ces symptômes et que vous suspectez une intoxication au monoxyde de carbone, il est important de sortir immédiatement de l'espace confiné où vous vous trouvez et de demander de l'aide médicale immédiatement. En cas d'intoxication grave, le traitement peut inclure l'administration de gaz oxygène pur, la ventilation artificielle ou la dialyse.

Incendie, intoxication CO. Risques et 9 solutions.
Incendie de ta maison...

Conclusion

IV. Conclusion

Les incendies domestiques peuvent avoir des conséquences graves sur la sécurité des personnes et la préservation de leurs biens. Il est donc important de prendre des mesures de prévention pour éviter ces risques.

Rappel des principaux risques liés aux incendies domestiques :

  • Les incendies domestiques peuvent être causés par de nombreux facteurs tels que les courts-circuits, la fumée de cigarettes, la cuisson ou encore les réchauds.
  • Ils peuvent entraîner des blessures, des dégâts matériels importants et un stress psychologique conséquent.

Importance de respecter les consignes de sécurité et de prendre des mesures de prévention :

  • Pour prévenir les incendies domestiques, il est important de respecter les consignes de sécurité et de prendre des mesures de précaution telles que l'entretien régulier des appareils électriques, le respect des consignes de sécurité, la surveillance de la cuisine et la vérification de l'état des extincteurs et des détecteurs de fumée.
  • En suivant ces conseils, vous pouvez réduire significativement les risques d'incendie au sein de votre domicile. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels ou de votre assurance pour obtenir des conseils plus précis et adaptés à votre situation.

En conclusion, les incendies domestiques sont un risque réel qui peut avoir de graves conséquences. Il est donc essentiel de prendre les mesures de prévention nécessaires pour protéger votre domicile et votre famille contre ces risques.


Pourquoi les pompiers ont-ils toujours chaud ? Parce qu'ils sont toujours en feu ! Va y je suis vraiment nul en blague.

  1. Introduction
    • Définition de la dépression
    • Importance de traiter la dépression
    • Objectif de l'article
  2. Causes de la dépression
    • Facteurs génétiques et biologiques
    • Facteurs environnementaux et de style de vie
    • Autres facteurs de risque
  3. Symptômes de la dépression
    • État d'esprit déprimé
    • Perte d'intérêt pour les activités habituelles
    • Changements de sommeil et d'appétit
    • Fatigue et manque d'énergie
    • Difficultés de concentration et de décision
    • Sentiments de culpabilité et de dévalorisation
    • Pensées suicidaires
  4. Traitement de la dépression
    • Thérapies psychologiques
    • Médicaments antidépresseurs
    • Thérapies complémentaires
    • Importance de trouver le bon traitement
  5. Conclusion
    • La dépression est un trouble mental grave mais traitable
    • Il existe de nombreux moyens de traiter la dépression
    • Si vous ou quelqu'un que vous connaissez souffrez de dépression, il est important de demander de l'aide professionnelle.

Introduction

La dépression est un trouble mental grave qui affecte des millions de personnes dans le monde. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression est la principale cause de morbidité dans le monde, et elle peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et mentale des personnes qui en souffrent. Malheureusement, la dépression est souvent sous-diagnostiquée et sous-traitée, et de nombreuses personnes ne reçoivent pas l'aide dont elles ont besoin pour surmonter cette maladie.

Il est important de traiter la dépression de manière adéquate, car elle peut avoir des effets dévastateurs sur la vie des personnes qui en sont atteintes. La dépression peut entraîner une perte de productivité au travail, des difficultés relationnelles et un risque accru de maladies chroniques. Heureusement, il existe de nombreuses options de traitement efficaces pour la dépression, y compris les thérapies psychologiques, les médicaments antidépresseurs et les thérapies complémentaires.

Dans cet article, nous allons examiner les causes de la dépression, les symptômes à surveiller et les différentes options de traitement disponibles. Nous espérons que ces informations vous aideront à mieux comprendre cette maladie grave et à trouver les soins dont vous avez besoin pour vous en remettre.

Il est important de noter que la dépression peut affecter n'importe qui, quels que soient son âge, son sexe, son statut socio-économique ou son lieu de résidence. Bien que certains facteurs de risque tels que les antécédents familiaux de dépression ou les expériences de vie difficiles puissent augmenter le risque de développer la dépression, il n'y a pas de cause unique à cette maladie.

La dépression peut être causée par un mélange de facteurs génétiques, biologiques, environnementaux et de style de vie. Les perturbations des niveaux de certains neurotransmetteurs dans le cerveau, comme la sérotonine et la noradrénaline, peuvent contribuer à la dépression. Des facteurs environnementaux tels que le stress, la solitude, les conflits relationnels et les expériences de vie difficiles peuvent également augmenter le risque de développer la dépression.

Il est important de rechercher de l'aide si vous pensez souffrir de dépression. Si vous présentez plusieurs des symptômes suivants pendant une période prolongée, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé mentale : état d'esprit déprimé, perte d'intérêt pour les activités habituelles, changements de sommeil et d'appétit, fatigue et manque d'énergie, difficultés de concentration et de décision, sentiments de culpabilité et de dévalorisation, pensées suicidaires.

Il existe de nombreuses options de traitement efficaces pour la dépression, y compris les thérapies psychologiques, les médicaments antidépresseurs et les thérapies complémentaires. Les thérapies psychologiques, telles que la thérapie cognitivo-comportementale et la thérapie interpersonnelle, peuvent aider à changer les pensées et les comportements déprimants. Les médicaments antidépresseurs, comme les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et les inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline, peuvent aider à réguler les niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau. Les thérapies complémentaires, telles que la méditation et l'exercice régulier, peuvent également être bénéfiques pour la dépression.

la depression, comment y survivre ? Eps 1
La depression n'est pas une fatalité!

Il est important de trouver le traitement qui convient le mieux à votre situation personnelle. N'hésitez pas à discuter avec votre médecin ou un professionnel de la santé mentale de toutes les options de traitement disponibles. Ensemble, vous pouvez trouver le traitement qui vous aidera à surmonter la dépression et à retrouver un état de paix intérieure.


Les causes

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent augmenter le risque de développer la dépression. Certains de ces facteurs sont génétiques et biologiques, tandis que d'autres sont environnementaux et liés au mode de vie.

Facteurs génétiques et biologiques : Il a été démontré que la dépression a une composante génétique, c'est-à-dire qu'elle peut être héritée de nos parents. Les personnes qui ont des antécédents familiaux de dépression ont un risque accru de développer la dépression elles-mêmes. En outre, certaines perturbations des niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau, comme la sérotonine et la noradrénaline, peuvent contribuer au développement de la dépression.

Facteurs environnementaux et de style de vie : Les facteurs environnementaux et de style de vie peuvent également augmenter le risque de dépression. Les expériences de vie difficiles, comme le deuil, le divorce ou le licenciement, peuvent déclencher la dépression. Le stress, la solitude et les conflits relationnels peuvent également augmenter le risque de dépression. Les personnes qui ont un mode de vie sédentaire, qui ne sont pas physiquement actives et qui ont une alimentation déséquilibrée peuvent également être plus à risque de dépression.

Autres facteurs de risque : Il existe d'autres facteurs de risque qui peuvent augmenter le risque de développer la dépression. Par exemple, les personnes souffrant de maladies chroniques, comme le diabète ou l'asthme, peuvent être plus à risque de dépression. Les personnes ayant des niveaux bas de vitamine D ou souffrant de troubles du sommeil peuvent également être plus vulnérables à la dépression. Les femmes sont également plus à risque de dépression que les hommes, en particulier pendant la grossesse, l'accouchement et la ménopause.


Symptômes de la dépression

Il existe plusieurs symptômes de la dépression qui peuvent indiquer qu'une personne est atteinte de cette maladie. Si vous présentez plusieurs de ces symptômes pendant une période prolongée, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé mentale :

  • État d'esprit déprimé : La dépression se caractérise souvent par un état d'esprit déprimé, c'est-à-dire un sentiment de tristesse, de vide ou de désespoir qui persiste pendant une période prolongée.
  • Perte d'intérêt pour les activités habituelles : Les personnes atteintes de dépression peuvent perdre tout intérêt pour les activités qu'elles aimaient autrefois et se désengager de leur vie sociale et professionnelle.
  • Changements de sommeil et d'appétit : La dépression peut entraîner des changements de sommeil, comme l'insomnie ou l'hypersomnie (sommeil excessif), ainsi que des changements d'appétit, comme la perte ou l'augmentation de l'appétit.
  • Fatigue et manque d'énergie : Les personnes atteintes de dépression peuvent se sentir constamment fatiguées et avoir de la difficulté à accomplir des tâches quotidiennes.
  • Difficultés de concentration et de décision : La dépression peut altérer les capacités de concentration et de décision, ce qui peut rendre difficile l'exécution de tâches simples.
  • Sentiments de culpabilité et de dévalorisation : Les personnes atteintes de dépression peuvent avoir des sentiments de culpabilité ou de dévalorisation inappropriés et exagérés.
  • Pensées suicidaires : La dépression peut entraîner des pensées suicidaires, c'est-à-dire des idées ou des envies de se faire du mal ou de mettre fin à sa propre vie. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez avez des pensées suicidaires, il est important de demander de l'aide immédiatement.

Traitement de la dépression

Il existe plusieurs options de traitement disponibles pour la dépression, y compris les thérapies psychologiques, les médicaments antidépresseurs et les thérapies complémentaires. Voici un aperçu de ces options de traitement :

  • Thérapies psychologiques : Les thérapies psychologiques, telles que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la thérapie interpersonnelle (TIP), peuvent aider les personnes atteintes de dépression à identifier et à changer les pensées et les comportements déprimants. Ces thérapies peuvent être effectuées en individuel ou en groupe et sont généralement dispensées par un psychologue ou un psychothérapeute.
  • Médicaments antidépresseurs : Les médicaments antidépresseurs, comme les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline (IRSN), peuvent aider à réguler les niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau et à atténuer les symptômes de la dépression. Ces médicaments sont généralement prescrits par un médecin ou un psychiatre.
  • Thérapies complémentaires : Certaines thérapies complémentaires, telles que la méditation, l'exercice régulier et l'acupuncture, peuvent être bénéfiques pour la dépression. Ces thérapies peuvent être utilisées en complément d'autres traitements ou comme option de traitement unique.

Il est important de trouver le traitement qui convient le mieux à votre situation personnelle.

Il est recommandé de parler à un médecin ou à un professionnel de la santé mentale avant de commencer tout traitement de la dépression. Votre médecin ou votre professionnel de la santé mentale pourra évaluer votre état de santé et vous recommander le traitement le plus approprié. Il est également important de suivre attentivement les instructions du médecin ou du professionnel de la santé mentale et de signaler tout effet secondaire ou problème de santé.

Il est important de se rappeler que la dépression est une maladie traitable. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez souffrez de dépression, il est important de demander de l'aide. En trouvant le traitement adéquat et en prenant soin de votre santé mentale, vous pouvez vous remettre de la dépression et retrouver une vie heureuse et épanouie.


Conclusion

la depression, comment y survivre ? Eps 1

Il est important de trouver le traitement qui convient le mieux à votre situation personnelle. Il est recommandé de discuter avec votre médecin ou un professionnel de la santé mentale de toutes les options de traitement disponibles et de leur potentiel bénéfice pour votre santé mentale. Voici quelques éléments à prendre en compte lorsque vous choisissez un traitement pour la dépression :

  • Anciens traitements : Si vous avez déjà été traité pour la dépression, il peut être utile de discuter avec votre médecin ou votre professionnel de la santé mentale des traitements qui ont été efficaces ou non pour vous dans le passé. Cela peut aider à orienter le choix du traitement actuel.
  • Effets secondaires : Certaines options de traitement peuvent entraîner des effets secondaires indésirables. Il est important de discuter avec votre médecin ou votre professionnel de la santé mentale des effets secondaires possibles et de la manière de les gérer.
  • Préférences personnelles : Vos préférences personnelles peuvent également influencer votre choix de traitement. Par exemple, vous pourriez préférer une option de traitement qui ne nécessite pas de médicaments.

Il est important de suivre attentivement les instructions du médecin ou du professionnel de la santé mentale et de signaler tout effet secondaire ou problème de santé. Si vous prenez des médicaments pour la dépression, il est important de les prendre régulièrement et de ne pas sauter de doses. Si vous avez des effets secondaires indésirables, il est recommandé de discuter avec votre médecin ou votre professionnel de la santé mentale de la manière de les gérer ou de modifier le traitement.

Il est également important de prendre soin de votre santé mentale en général. Cela peut inclure des activités comme l'exercice régulier, une alimentation équilibrée, une bonne gestion du stress et des relations sociales saines. En prenant soin de votre santé mentale, vous pouvez aider à prévenir les rechutes de dépression et à vous maintenir en bonne santé mentale à long terme.

Ne pas hésiter à demander de l'aide si vous avez des difficultés à gérer votre dépression. Il y a de nombreuses ressources disponibles pour aider les personnes atteintes de dépression, y compris les médecins, les psychologues, les psychothérapeutes et les groupes de soutien. Si vous avez des pensées suicidaires ou si vous vous sentez en danger, il est important de demander de l'aide immédiatement. Vous pouvez appeler le numéro d'urgence de votre pays ou contacter une ligne d'assistance téléphonique comme le 116 123 (France), le 1-800-273-8255 (États-Unis) ou le Samaritans (Royaume-Uni).

Il est également important de ne pas essayer de gérer votre dépression seul. Si vous avez des amis ou des proches en qui vous avez confiance, parlez-leur de ce que vous ressentez et demandez leur soutien. Si vous vous sentez trop isolé, il peut être utile de rejoindre un groupe de soutien ou de participer à des activités de groupe, comme des clubs ou des associations.

Il est également vital de prendre soin de votre bien-être physique et mental en général.

La dépression est une maladie mentale grave qui peut affecter de nombreux aspects de la vie d'une personne. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez souffrez de dépression, il est neccessaire de demander de l'aide.


Pour aller plus loin:

Numéro d'appel d'urgence européen : 112 Pourquoi appeler le 112 ? Un accident peut survenir n’importe quand et n’importe où, même lorsque vous visitez un pays de l’Union européenne. Si vous êtes impliqué dans un accident ou que vous en êtes témoin ou si vous remarquez un incendie ou apercevez un cambriolage, vous pouvez appeler le 112 (joignable à partir d’un téléphone fixe, portable ou d’une cabine téléphonique). Le 112 est le numéro d’appel d’urgence européen unique, disponible gratuitement partout dans l’Union européenne.

Ce numéro ne remplace pas les numéros d’urgence nationaux existants. Dans la plupart des pays, il cohabite avec ceux-ci. Le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède et la Roumanie ont même choisi le 112 comme principal numéro d’urgence national.

Le 112 existe également dans certains pays en dehors de l’UE (comme la Suisse et l’Afrique du Sud) et il est disponible dans le monde entier sur les réseaux mobiles de GSM. J’appelle le 112 pour toute urgence nécessitant une ambulance, les services d’incendie ou la police. Ne raccrochez pas si vous appelez le 112 par erreur ! Expliquez à l’opérateur que tout va bien. Dans le cas contraire, il se peut qu’une aide d’urgence doive être envoyée pour s’assurer qu’il n’y a aucun problème.


Samu : 15 Pourquoi appeler le 15 ? Le Service d'aide médicale urgente (SAMU) peut être appelé pour obtenir l’intervention d’une équipe médicale en cs de situation de détresse vitale, ainsi que pour être redirigé vers un organisme de permanence de soins (médecine générale, transport ambulancier,…)

J’appelle le 15 : en cas de besoin médical urgent en cas de malaise en cas de coma en cas d’hémorragie en cas de douleur thoracique (cela peut être un infarctus et nécessite une intervention très rapide, la mort pouvant survenir rapidement) en cas de difficultés respiratoires (surtout si la personne est asthmatique ou cardiaque ou que cela se produit au cours d'un repas) quand une personne ne respire plus quand vous vous trouvez en présence d'un brûlé en cas d’intoxication etc.


Police / Gendarmerie: 17 Dans quelles situations appeler le 17 ? J’appelle le 17 lorsque je suis en danger ou que je constate que quelqu'un est en danger : en cas de violences en cas d’agression en cas de vol à l’arraché en cas de cambriolage etc.

Le traitement de l’appel au 17 : Votre appel sera pris en charge immédiatement par le centre de traitement du 17 « police secours » qui enverra sur place la patrouille la plus proche et adaptée à votre urgence (police ou gendarmerie nationales selon la zone de compétence). Gardez au maximum votre sang-froid, donnez votre localisation exacte, la nature de l'urgence, le nombre d'agresseurs et leur description, notez les numéros de plaque, indiquer la direction de fuite, etc. En cas d’appel non urgent, c’est-à-dire pour signaler à la police un fait qui ne nécessite pas d’intervention immédiate, contactez le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie le plus proche des lieux des faits ou de votre résidence.


Sapeurs-pompiers : 18 Pourquoi appeler le 18 ? Les sapeurs-pompiers peuvent être appelés pour signaler une situation de péril ou un accident concernant des biens ou des personnes et obtenir leur intervention rapide. J’appelle le 18 en cas de : incendie fuite de gaz risque d’effondrement ensevelissement brûlure électrocution accident de la route etc.


Numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes : 114 Ce numéro d’urgence national unique est accessible, dans un premier temps, par FAX ou SMS. Il ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques. Les Fax et SMS émis vers le « 114 » arrivent au centre relais national implanté au Centre hospitalier universitaire de Grenoble. Les professionnels sourds et entendants spécifiquement formés traitent ensuite ces messages et contactent les services d'urgence compétents (police / gendarmerie, SAMU, sapeurs-pompiers), si la situation nécessite leur intervention. Pourquoi appeler le 114 ? Toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence qui nécessite l’intervention des services de secours, peut désormais composer le « 114 », numéro gratuit, ouvert 7/7, 24h/24.


SUICIDE ~ 🔹 Suicide Ecoute - 01 45 39 40 00 24h/24 et 7j/7 - Appel non surtaxé Pourquoi appeler ? Si tu as des idées noires, que tu penses au suicide, que tu souffres de solitude ou que quelqu'un de ton entourage est concerné par ces problèmes. https://suicideecoute.pads.fr/accueil


SOS Suicide Phénix - 01 40 44 46 45 de 13h à 23h, 7j/7 - Appel non surtaxé, confidentiel et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu as des idées noires, que tu penses au suicide ou que quelqu'un de ton entourage est concerné par ces problèmes. + Messagerie électronique - accueil@sos-suicide-phenix.org Réponse sous 72h https://sos-suicide-phenix.org/


ADDICTIONS ~ 🔹 Drogues Info Service - 0 800 23 13 13 de 8h à 2h, 7j/7 - Appel confidentiel, gratuit et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu souhaites avoir des informations sur les drogues, être aidé pour arrêter ta consommation ou simplement demander conseil. + Forums de discussion https://www.drogues-info-service.fr/


SANTE / SEXUALITE ~ 🔹 Fil Santé Jeunes - 0 800 235 236 de 9h à 23h, 7j/7, pour les 12-25 ans - Appel anonyme et gratuit Pourquoi appeler ? Si tu as des questions sur la santé de façon générale, ou que tu veux parler d'un soucis lié à ta santé. + Chat en ligne de 9h à 22h - Confidentiel, gratuit et anonyme


SOS Amitié - 09 72 39 40 50 24h/24, 7j/7 - Appel confidentiel, gratuit et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu te sens seul, que tu as besoin de discuter, que tu ressens un mal-être, que tu as des idées noires, etc. + Chat en ligne de 13h à 3h - Confidentiel, gratuit et anonyme https://www.sos-amitie.com/web/internet/accueil


ECOUTE ~ 🔹 Croix-Rouge Ecoute - 0 800 858 858 de 9h à 19h en semaine et de 12h à 18h le week-end - Appel confidentiel, gratuit et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu te sens seul, que tu as besoin de discuter, que tu ressens un mal-être, etc. https://www.croix-rouge.fr/Nos-actions/Action-sociale/Ecoute-acces-aux-droits/Croix-Rouge-Ecoute-service-de-soutien-psychologique-par-telephone


SPS - 0 805 23 23 36 🧑‍🎓🧑‍⚕️ Service d'écoute et d'accompagnement psychologique pour les étudiants et les professionnels de santé ! 24h/24, 7j/7 - Appel gratuit et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu te sens seul, que tu as besoin de discuter, que tu ressens un mal-être, que tu as des idées noires, etc. La prise en charge se fait par des psychologues, il est donc possible d'avoir un suivi personnalisé en choisissant son écoutant. + Application mobile Asso SPS disponible gratuitement via Apple Store et Google Play Store https://www.asso-sps.fr/


Autisme Info Service - 0 800 71 40 40 de 9h à 13h en semaine + de 18h à 20h le mardi - Appel confidentiel, gratuit et anonyme Pourquoi appeler ? Si tu es autiste et que tu as besoin de discuter, que tu ressens un mal-être, que tu te sens seul, etc. Si une personne de ton entourage est autiste et que tu te poses des questions. Si tu souhaites avoir des renseignements sur l'autisme, de l'aide dans tes démarches de diagnostic, etc. + Contact par mail si tu as une question précise Réponse sous 7 jours ouvrés https://www.autismeinfoservice.fr/


Continue ton aventure en lisant cet article sur la sécurité personnelle à destination des femmes ! https://undersurvival.com/securite-personnelle-pour-les-femmes/

Nous savons que les femmes sont souvent confrontées à des risques d'agression et de violence, et nous voulons vous donner les outils et les connaissances nécessaires pour vous sentir en sécurité et prendre les choses en main. Nous allons aborder les différents types d'agressions auxquels les femmes peuvent être confrontées, et vous donner des conseils pour vous protéger. Nous espérons que cet article vous sera utile et vous donnera confiance en votre capacité à assurer votre sécurité personnelle. Alors allons-y!

Le risque d'agression est malheureusement une réalité pour de nombreuses femmes. Les agressions peuvent prendre de nombreuses formes, comme l'agression physique, l'agression verbale, le harcèlement, etc. Pour vous protéger, il est important de rester vigilant et de prendre certaines précautions. Par exemple, essayez de vous tenir en groupe lorsque vous êtes en public, évitez les endroits isolés, et soyez attentif à votre environnement. Si vous vous trouvez dans une situation d'agression, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour vous protéger. Vous pouvez crier et attirer l'attention des autres, ( crier au feu plutot que au secours ou bien cibler un individu. Eh toi avec le pull jaune viens m’aider) vous défendre physiquement si possible, ou utiliser un objet comme une bombe de pepper spray ou un sifflet d'alarme. Il est également important de savoir où trouver de l'aide en cas d'agression. Si vous avez besoin de soutien, n'hésitez pas à contacter un service d'aide aux victimes ou une ligne d'urgence. Souvenez-vous que les agressions ne sont jamais la faute de la victime, et que vous avez le droit de vous sentir en sécurité et de prendre des mesures pour vous protéger.

Le risque en soirée: Les sorties en soirée peuvent être amusantes et divertissantes, mais il est important de rester vigilant et de prendre certaines précautions pour assurer votre sécurité. Voici quelques conseils à suivre lors de vos sorties en soirée:

  • Ne laissez jamais votre boisson sans surveillance. Il existe des drogues qui peuvent être mélangées à vos boissons et qui vous rendent vulnérable aux agressions.
  • N'acceptez pas de boissons de personnes que vous ne connaissez pas. Sion vous offre une boisson et que vous ne connaissez pas l'individu, demandez à un ami de vous la commander ou allez la commander vous-même.
  • Essayez de ne pas vous séparer de vos amis. Si vous vous éloignez de votre groupe, vous pouvez être plus vulnérable aux agressions.
  • Soyez attentif à votre environnement. Si vous avez l'impression que quelque chose ne va pas ou si vous vous sentez menacé, partez immédiatement et allez vous mettre en sécurité. ( cf le code couleur de jeff cooper)

Il est important de se rappeler que la sécurité personnelle est votre responsabilité, mais cela ne signifie pas que vous êtes seule. Si vous avez besoin d'aide ou de soutien, n'hésitez pas à demander à vos amis ou à un membre du personnel de l'établissement où vous vous trouvez. Vous méritez de passer une soirée divertissante et en sécurité.

Lorsque quelqu'un est agressé par un autre individu, le corps peut réagir de plusieurs manières en fonction de la situation et de l'état émotionnel de la personne. Voici quelques réactions physiologiques courantes qui peuvent se produire lorsque quelqu'un est agressé :

  1. Réaction de combat ou de fuite ou de fige: lorsqu'une personne se sent menacée, son corps peut réagir en déclenchant la réaction de combat ou de fuite ou se figer. Cela peut se manifester par une augmentation de la fréquence cardiaque, de la respiration et de la pression artérielle, ainsi que par une production accrue d'adrénaline et de noradrénaline.
  2. Stress et anxiété : l'agression peut provoquer du stress et de l'anxiété chez la personne agressée, qui peuvent se manifester par des symptômes tels que palpitations, sueurs, tremblements, difficulté à respirer et maux de tête.
  3. Traumatisme : l'agression peut également provoquer un traumatisme chez la personne agressée, qui peut se manifester par des cauchemars, des flashbacks et des troubles du sommeil.

Il est important de prendre en compte ces réactions physiologiques et de chercher de l'aide si elles sont sévères ou si elles persistent longtemps après l'agression. Des thérapies, comme la thérapie cognitivo-comportementale ou l'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), peuvent être utiles pour aider la personne à surmonter l'agression et à retrouver un état de bien-être.

 Nous espérons que cet article vous a donné les bases et les outils ainsi que les connaissances nécessaires pour assurer votre sécurité personnelle. Souvenez vous que la sécurité est le droit de chaque femme, et il est important de prendre des mesures pour se protéger. Souvenez-vous de toujours être vigilant et de prendre les précautions nécessaires dans différentes situations, et n'hésitez pas à demander de l'aide ou du soutien si vous en avez besoin. Vous méritez de vous sentir en sécurité et de prendre les choses en main. Nous espérons que cette article vous a été utile et que vous vous sentez plus en sécurité maintenant. Merci d'avoir lu!

Quand on est livreur, notre vélo et le temps passé dessus c'est notre gagne-pain. Donc c'est important de pouvoir passer son shift (notre planning) dans les meilleures conditions possibles, et bien sûr se préparer à toutes les éventualités.

- Le casque : un casque basique est pour moi le premier objet indispensable. Je vois de nombreux livreurs/cycliste sans cet outil qui peut clairement sauver une vie. Il faut qu'il soit homologué. Il en existe une variété impressionnante, de celui d'été aéré sur le dessus et léger à celui d'hiver avec visière, capuche intégrée et protège oreilles.

- Hiver/Vêtement : pendant cette période, le froid et la pluie sont votre ennemi. Tout est bon à prendre : blouson chaud et imperméable, tour de cou, gants imperméables (il faut néanmoins pouvoir continuer d'utiliser son téléphone, veiller à ce que cela fonctionne avec ce genre de gants), sous-vêtements thermiques, bonnes chaussettes. Pour les chaussures, j'utilise des chaussures de rando qui tiennent relativement bien la pluie. En cas de froid + pluie intense/neige, je passe sur des chaussures de rando montante totalement imperméable.

- Saccoche : elle doit être imperméable à tout prix sinon votre cash, vos mouchoirs et tout à l'intérieur prend la flotte. Elle doit être relativement grande pour pouvoir y mettre en vrac (voici ce que j'ai, à vous de moduler comme vous le souhaitez) :

Quoi prendre quand on est le livreur Delivero uber eat numéro 1 ?
Livreur et son équipement !

-> 1 lampe frontale : même si votre vélo dispose d'une lampe avant, certains endroits sont très sombre de nuit + avoir les mains libres pour votre vélo est indispensable.

La je rebondis dessus, 1 = 0 2 = 1 toujours doubler des items vitaux comme la lumière de nuit. On est jamais à l'abri de la casse, de plus avoir de batterie etc.

- > 2 barres de céréales, pour reprendre des forces.

- > Carte d'identité + CB + cash.

- > Vos clés de maison + clés de chaîne / U pour sécuriser votre vélo. Ma chaîne est toujours entourée autour de mon cadre, ça m'évite de la porter directement.

- > 1 briquet BIC, avec duck Tape donc du scotch autour. Je ne m'en suis jamais servi à part une fois pour un type qui demandait du feu.

- > 1 MultiTools pour pouvoir faire des réglages vélo.

- > 1 lot de 3 démonte-pneus + une petite boîte Repair Kit avec à l'intérieur : Rustines pour chambre à air, tube de colle, papier à poncer.

- > Une petite pompe à main pour regonfler les pneus.

- > 1 Couteau Suisse + 1 couteau Larzac.

La j’interviens, techniquement tu as 1 multi tool, un couteau suisse et un autre couteau. Ça fait un peu beaucoup. Tu peux remplacer tout ça par une pince leatherman qui fera le travail. Dans un contexte urbain, un seul couteau suffit largement parce que s’il casse, tu peux quand même rentrer chez toi.

Le leatherman ressemble à un outil et passe donc mieux lors d’un contrôle.

-> On peut y ajouter une batterie externe lors des longues sorties, sans oublier le câble.

C’est un item indispensable et très léger si tu prends un nitecore par exemple qui fait 150gr 

- Sac de livraison / sac à dos : j'utilise aussi mon outil de travail, le cube de livraison, afin d'y mettre quelques items.

- > Une gourde 1 l. C'est le minimum en été, on peut facilement recharger dans les fontaines de la ville. Pour l'hiver, je compte me prendre une 0,6 l qui sera plus adaptée.

Attention, en hiver on ne voit pas la déshydratation venir. Mieux vaut rester sur 1 l au cas ou. Avec l’effort + le froid c’est vite problématique.

Je conseille de prendre une nalgene toute bête:

- > Un pardessus de pantalon et une veste fine imperméables. Plutôt au printemps/automne quand le temps est instable et que vous voulez sortir avec des vêtements légers/non imperméable. Je conseille néanmoins de toujours les prendre, ça coupe bien du vent.

- > Une accroche téléphone, à fixer sur le guidon. Il en existe des modèles simples et imperméables. J'aime alterner dès que le temps change : le non-imperméable est + pratique pour le tactile du smartphone.

> Un chiffon et des lingettes nettoyantes pour les commandes qui se renversent.

Pour ce qui concerne le vélo, je m'accroche au maximum sur un point fixe quand cela est possible, sinon : chaîne autour de la roue avant + cadre. Je nettoie la transmission 1 fois par semaine, mais pas le cadre du vélo, pour qu'il paraisse sale et ancien, et attire donc moins l'œil.

Je n'accroche pas non plus de sacoche autour du cadre / de la selle ni de porte gourde afin d'éviter le vol.

l est aussi important d'investir dans des pneus de qualités pour éviter de crever souvent, ainsi que dans une bonne selle, pour la santé de votre fessier.

N'hésitez pas à commenter, poser des questions, me conseiller de l'équipement / des marques que vous affectionnez etc.…

Suite à cela quelques commentaires de la communauté sur discord intéressants.

Joys - Super intéressant comme retour venant de quelqu'un qui pratique beaucoup en tout temps et toutes saisons (force à toi au passage). Je n’ai pas vu de trousse à bobo, ça t'est déjà arrivé de chuter/te faire mal ? Dans ce cas c'est quoi le plan ?

Majiko - Effectivement, je n'ai pas encore intégré de boîte à bobo, et je réfléchis encore à ce que je pourrais y mettre, je n'ai pas de traitement spécifique, mais peut-être qu'un pansement, une gaz et du sérum phy pourrait être intéressant en cas de coupure ou de moucheron dans les yeux.

Quoi prendre quand on est le livreur Delivero uber eat numéro 1 ?

Ma seule chute est arrivée un jour de pluie, ma roue qui se prend dans un rail de tramway à 25 km/h --- > mon ligament de l'épaule gauche qui a pris cher --- > 3 semaines d'arrêt et une épaule qui est toujours sensible aujourd'hui.

Mon plan c'est de rentrer chez moi tout simplement. Vu que je risque très souvent de me faire percuter par des voitures, je me dis que si ça tape, ce sera pompiers donc un trauma kit est inutile + ça me fait du poids en moins. C'est égoïste car je ne pourrai pas intervenir sur quelqu'un d'autre en revanche.

Là encore j’ajoute quelques points de réflexions, Les pompiers interviennent avec un délai de 13 minutes en moyenne en France. Suite à une projection par un véhicule par exemple et si hémorragie il y a tu as 3 minutes devant toi. Donc sans trauma kit tu vas sûrement mourir pensant que les pompiers vont arriver à temps.

Tu parles du côté égoïste de ne pas pouvoir intervenir sur autrui mais ce n’est pas logique. SI pour toi tu n’en à pas besoin parce que les pompiers sont présents assez vite, pourquoi en avoir besoin pour quelqu’un d’autre ? Les pompiers seraient-ils plus rapides avec toi ? Attention aux biais cognitifs notamment celui de penser qu’on est spécial.

Tu justifies le fait de ne pas prendre de trauma kit car c’est trop lourd.

Voici un ensemble très compact et très léger : 

1 fois chito gauze XR pro qui fait 20 grammes

1 fois mini compressif HH qui fait 44 grammes 

  • une paire de gants nitriles et on as un ensemble qui fait 65gr et qui te permet de tenir le temps que les secours interviennent 

Comment développer tes compétences de Survivaliste. Comment te maintenir en vie. 

Si tu débutes dans cet univers, c’est vite la jungle. 

Comment distinguer le vrai du faux? Par ou commencer? 

Des livres? Des stages? Des formations? Tout ça coûte cher et tu n'es jamais à l'abri d’une arnaque. 

Heureusement, il existe une solution, tellement simple, qu’on passe vite à côté. 

L’Etat Français. Eh oui. C’est lui qui détient la clé pour te former à moindre frais. 

Qu’est ce qui peux te tuer au quotidien? 

L’incendie par exemple 

Quoi de mieux que de devenir Pompier pour apprendre les gestes à appliquer face au feu? 

Tu vas me dire que tu as déjà un métier, que c’est compliqué et pourtant tu peux devenir JSP pour Jeune sapeur pompier. 

C’est à dire qu’entre 11 ans et 18 ans tu peux te former souvent le mercredi ou le week end à être pompier. 

Déjà tu fais du sport. La condition physique est d’une importance capitale face aux aléas de la vie. 

Tu apprends les gestes de premiers secours, les techniques de lutte contre l’incendie.

Tu sauras te servir d’un extincteur dans la bonne situation. 

Tu pourras mettre en œuvre une lance , utiliser le matériel d’un camion de pompier, l’ARI pour appareil respiratoire isolant. Tu apprendras comment se comporte le feu, comment monter sur une échelle à coulisse ou à crochet, comment user du baudrier, gérer les nids de guêpes, et tout un tas de connaissances qui un jour pourrons te sauver la vie. En plus, c’est gratuit ! 

Pour s’inscrire il te faut: 

  • être âgé de 11 à 18 ans (peut varier en fonction des départements),
  • fournir un certificat médical d'aptitude physique,
  • fournir un certificat de vaccination antitétanique
  • fournir une autorisation parentale ou des personnes investies de l'autorité parentale

Ton inscription est à faire à la rentrée scolaire

Les sections de JSP sont même ouvertes aux étrangers.

Pompier: Devenir survivaliste grâce à l'état Français??

Pour connaître la section la plus proche de chez toi tu peux te rendre dans une caserne ou bien consulter l’annuaire des contacts : 

https://www.pompiers.fr/annuaire-des-contacts

Si tu es Parisien, contacte la BSPP (brigade de sapeurs pompiers de Paris et si tu viens de Marseille c’est le BMPM pour bataillon des marins-pompiers de Marseille.

Pour Paris: https://www.pompiersparis.fr/fr/recrutement/jeunes-sapeurs-pompiers-paris

Pour Marseille: 

https://www.marinspompiersdemarseille.com/le-bmpm/cadets-des-marins-pompiers-de-marseille

La formation d’un JSP est encadrée par des pompiers ou des bénévoles formés. 

Tu assiste à des cours théoriques mais aussi des mises en application pratiques entremêlées de sport. 

Tu goûtes aux défilés et autres événements qui te montrent ce qu’est la vie de Pompier. 

Il y aura 4 cycles de formation: JSP 1, 2,3 et 4.

Ton premier cycle va te permettre de découvrir le matériel, de connaître les valeurs et l’engagement citoyen et les bons comportements à adopter pour sauver des vies. 

Ton cycle 2 et 3 vont porter sur la mise en œuvre des procédures et du matériel. 

Ton dernier cycle te plonge dans des exercices au plus proche de la réalité. 

Les fameuses mises en situation ou tu fais comme si tu intervenais vraiment.

Les modules, au nombre de cinqs sont composés de :

  • Prompt secours
  • Lutte contre les incendies
  • Protection des biens et de l’environnement
  • Engagement citoyen et acteurs de la sécurité civile
  • Activités physiques et sportives (grimper de corde, natation, tractions, endurance, course à pied)

 Et pour couronner le tout, si tu choisis de devenir véritablement Pompier, tu n'as pas à repasser tous les modules. Tu sauras bien réagir face aux accidents. Donner l’alerte correctement. 

C’est aussi un très bon point sur un CV. Ça montre ton engagement et tes compétences précieuses auprès d’un futur employeur. Idéal pour ta résilience économique ;p

Une fois que tu as suivi les 4 modules différents, tu obtiens un diplôme, le Brevet national de jeune sapeur-pompier (BNJSP)

Pour l’obtenir tu dois passer des épreuves comme tous les diplômes. 

Tu les passeras entre tes 16 et tes 18 ans. 

La formation au brevet national de jeunes sapeurs-pompiers est sanctionnée par un contrôle des connaissances constitué des épreuves suivantes :

  • 
Evaluation du module prompt secours
     
  • Deux épreuves écrites, sous forme d’un questionnaire portant l’une sur l’incendie et l’autre sur les opérations diverses
     
  • Quatre épreuves pratiques portant sur la mise en œuvre :
    – de l’appareil respiratoire isolant
    – du lot de sauvetage et de protection contre les chutes et des échelles à main
    – des établissements en binôme et de l’utilisation des lances
    – des matériels d’opérations diverses
     
  • Quatre épreuves sportives :
    – une épreuve aquatique de sauvegarde individuelle
    – une épreuve spécifique dénommée parcours sportif du sapeur-pompier
    – une épreuve d’endurance cardio-respiratoire
    – une épreuve d’évaluation de la force des membres supérieurs

Texte de référence : Art. 9 à 11 du Arrêté du 8 octobre 2015 relatif aux jeunes sapeurs-pompiers

pour aller plus loin il y a même une page facebook: https://www.facebook.com/jeunessapeurspompiers

_________________________________________________________________________

On vient de faire le tour d’une première possibilité. Les JSP. Mais qu’est ce que tu peux bien faire après tes 18 ans? Que tu aies choisi ou non de devenir JSP, tu vas pouvoir enchaîner sur SPV pour Sapeur pompier volontaire. 

Idéal pour continuer dans le domaine après ton diplôme de JSP ou bien pour te former tout simplement. 

L’avantage ici c’est que tu peux cumuler un emploi ou des études et le métier de SPV.

J’ai personnellement fait le choix d'être SPV.  Je te parle donc d’expérience. 

Pour te lancer tu dois réunir un certain nombre de conditions: 

  • Avoir 16 ans au moins avec un consentement écrit du représentant légal pour les mineurs (âge minimum de 21 ans pour être officier)
  • Résider légalement en France
  • Être en situation régulière au regard des obligations du service national
  • Jouir de ses droits civiques
  • Absence de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions
  • Remplir les conditions d’aptitude médicale et physique adaptées et correspondantes aux missions effectivement confiées

Pour accéder au grade de lieutenant, les candidats doivent justifier d'un diplôme au moins de niveau II, soit Bac+3.

Pour accéder au grade de capitaine, il convient de détenir un diplôme de niveau I, soit un Bac+5. 

Pour les sapeurs-pompiers volontaires du SSSM : détenir le diplôme de médecin, de pharmacien, d’infirmier, de vétérinaire ou de psychologue et être inscrit à l’ordre correspondant défini par le code de la santé publique. Engagement des étudiants en médecine admis en 2e année du 2e cycle (soit la 4e année) ou admis au 3e cycle (soit la 7e année) pour participer aux activités du service.

> Loi n° 2011-851 du 20 juillet 2011 relative à l'engagement des sapeurs-pompiers volontaires et à son cadre juridique

Concernant les conditions d’aptitudes médicales voici un lien qui te permettra d’en savoir plus: https://www.pompiers.fr/grand-public/devenir-sapeur-pompier/conditions-daptitude-medicale-pour-devenir-sapeur-pompier-spp

Il se base sur le SIGYCOP. 

Quand tu décides de t’engager dans cette voie, tu pars pour 5 ans qui sera reconduite sauf si tu arrêtes. 

Ta première année est une période probatoire. Donc on va voir si tu as les épaules pour continuer là- dedans. 

Les interventions sont rudes. Tu vas par exemple intervenir sur des blessures graves, des décès ou des feux. 

Certaines images te hanteront jusqu'à la fin de tes jours. 

Tu vas faire face à la détresse humaine. Au sang, aux larmes et au désespoir. 

Ce qui est beau, c’est que tu sera là pour adoucir les peines, pour aider et sauver de parfaits inconnus que tu ne reverras sans doute jamais. 

Pompier: Devenir survivaliste grâce à l'état Français??

C’est un engagement fort. Un petit côté Batman en restant profondément humain. Parfois tu ne peux rien faire, parfois tu fais la différence. 

Ce sont des leçons chaque jour. Faire face à des hommes et des femmes tellement différents. Plonger le regard au cœur de la tempête.  Car ce n’est pas qu’une formation. Après les “classes” tu vas te retrouver sur le terrain. Tu vas intervenir comme un pompier. Tu seras pompier. 

Et comme le dit Spiderman, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ! 

L’expérience de terrain que tu vas pouvoir développer ici va être une alliée précieuse dans ta vie de survivaliste. 

Une formation va te donner des connaissances et des compétences c’est vrai. Mais si tu ne les pratique pas en réel, petit à petit elles passeront de compétences réelles à connaissances, de connaissances à souvenir et de souvenir à l’oublie. 

Souviens toi que tu ne retiens réellement que 20 pourcent de ce qu’on t’enseigne dans un stage. 

Bon je t’ai convaincu? We need you into the army comme on dit ! Pour poser ta candidature il va falloir 

L’adresser  directement au Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de ton département en joignant :

  • une lettre de motivation (motivé motivé !)
  • un CV
  • la copie des titres, diplômes ou attestations de formation.

Ensuite, tu recevras les étapes au fil du temps.

Les épreuves changent en fonction des endroits. 

Globalement tu auras un entretien d’embauche devant des pompiers pour juger de tes motivations, une visite médicale d’aptitude, des tests sportifs souvent à base de luc léger donc de la course à pied, de traction, de gainage, de pompes et de souplesse. 

Donc entraîne toi bien avant ! 

Un dernier conseil. Arme toi de patience. Le processus est long et fastidieux. Entre le début de ton inscription et le moment où tu est formé tu auras facilement une année de délai.

Surtout avec le covid qui complique encore plus la tâche. 

Pour récapituler, les avantages que tu aura à choisir cette voie sont les suivants: 

  • Augmentation de ta condition physique.
  • Apprentissage des techniques de secourisme.
  • Apprentissage des techniques de luttes contre l’incendie
  • Compréhension de comment se comporte le feu 
  • Apprentissage d’opérations diverses comme les inondations, les nids de guêpes, les accidents de la route etc.
  • De nombreux diplômes reconnus par l'État, qui vont faire gonfler ton CV.
  • De l’argent car en tant que SPV tu vas toucher un petit quelque chose à chaque garde. 
  •  De l’expérience de terrain. 
  • Gestion de la hauteur.
  • Comprendre plus facilement la nature humaine (gérer des gens ivres ou des SDF t’apprends beaucoup)
  • Apprentissage de valeurs morales et citoyennes. 
  • Utilité vis -à -vis de la société.
  • Esprit de corps. 
  • Dépassement de ta zone de confort.
  • Chopper des meufs ou des mecs plus facilement xD l’uniforme ça aide. 
  • Être stylé en soirée. 

Les inconvénients: 

  • Tu auras moins de temps libre. 
  • Ça va être dur voir effrayant.  
  • Très prenant psychologiquement. Certains événements peuvent être traumatisants et nécessitent un suivi.
  • Tu ne gagnes pas énormément d’argent. 
  • Moins de sorties, moins de soirées, moins de vie de famille. 
  • Tu peux te blesser facilement voir mourir. 
  • Tu peux tomber malade et être infecté par une victime.
  • Tu peux être agressé. 

Bien entendu tu peux également choisir de devenir sapeur pompier professionnel, mais je te présente ici des solutions que tu peux cumuler avec ton métier. 

Et les pompiers ne sont pas la seule possibilité. Tu peux également faire partie de la Garde Nationale ! Et oui, en France nous avons une garde nationale. 

Les gens la connaissent plutôt sous le nom de réserve ou de réserviste. Et là encore tu as énormément de choix. Armée de terre, armée de l’air, marine ou bien gendarmerie. 

Il existe aussi les associations reconnues d’utilités publiques comme la croix rouge ou la protection civile qui offrent une autre alternative. 

Mais nous allons garder tout ça pour une seconde partie ! 

Souviens-toi, quelques minutes de ton temps peuvent sauver des vies, à commencer par la tienne et c’est déjà pas mal ! 

On se retrouve sur ma chaine youtube “Tacline Undersurvival”  pour continuer l’aventure : https://www.youtube.com/channel/UCKBNNmxpgphhwG43u1Yswng

Merci à Special K pour son travail. Mais aussi à Emy pour sa question intéressante !

Discussions issues du nouveau discord ! Encore mieux! Plus beau, plus organisé.

Retour de l'être aimé garanti en 24h, augmentation de l'intelligence, 10 points pour le griphon qui dort,

  • Question sur la mélatonine (MT)

  • Plus précisément : une supplémentation avant 50 ans est elle bénéfique ou y'a t'il plus de risque ? et également peut il y avoir ainsi une accoutumance ?
  • J'en ai discuté hier avec un des médecins de mon travail qui m'a donné beaucoup d'explications à ce sujet et je pense que cela risque plus de dérégler le système qu'autre chose si la prise est régulière et qu'on est jeune (bien qu'utile dans certains cas type jet lag etc) Je m'explique : je prend depuis quelques temps (3 semaines) de la melatonine le soir avant le couché car j'ai des soucis de sommeil et re réveils nocturnes ++, depuis que j'en prend problème réglé, mais lorsque je n'en prend pas c'est la catastrophe et j'ai donc peur d'en devenir dépendante

La mélatonine est une neurohormone (endocrine et paracrine) et neurotransmetteur synthétisé a partir de la sérotonine via la sérotonine qui est transformée en N-Acétylsérotonine par la N-Acétyltransférase elle meme transformée en mélatonine par la Acétylsérotonine O-méthyltransférase (sérotonine elle même synthétisée a partir d'un acide aminé le L-Tryptophane).

Cette neurohormone a de nombreuse propriétés dont celle de réguler la chronobiologie en incluant évidemment les rythmes circadiens (processus biologiques ayant lieu toutes les 24h comme le cycle veille sommeil par ex.). Elle est sécrété après synthèse par la glande pinéale (qui est située en dehors de la barrière hématoencéphalique) qui se situe au sein du noyau suprachiasmatique de l'hypothalamus. Ce noyau orchestre la régulation circadienne.

Car chez l'Homme la glande pinéale a perdu ses fonctions photoréceptrices, la production de mélatonine est donc contrôlée par une voie rétino-hypothalamo (noyau suprachiasmatique)-médullaire (noyaux intermédio-latéraux)-pinéal via le ganglion cervical supérieur, c'est le système photoneuroendocrine , elle ne joue donc qu'un rôle de transduction qui convertit le rythme imposé par le noyau suprachiasmatique en message hormonal endocrinien, via la sécrétion de mélatonine.

La mélatonine est aussi produite par les lymphocytes T, la moelle osseuse, certaines cellules épithéliales. Il semble que la glande pinéale joue donc aussi un rôle dans la régulation du développement sexuel par le fait que la mélatonine aurait un effet anti-gonadotrope qui inhibe l'apparition des caractères sexuels secondaires. La baisse de production de mélatonine à la puberté correspondrait donc à une levée de cette inhibition.

La mélatonine a donc des rôles importants dans l'horloge biologique. Mais aussi a un impact sur la régulation l'appetit via le récepteur MT2, la régulation de la glycémie (Via le recepteur MT2 qui une fois activé peut stimuler la production d'insuline). Elle a aussi des effets sur le système immunitaire via les lymphocytes T (sur les maladies auto immunes en particulier)

Un impact sur la libido chez les mammifères car la mélatonine peut supprimer la libido en inhibant la sécrétion de la LH (luteinizing hormone) et de FSH (follicle stimulating hormone) à partir de la glande antéhypophyse, notamment chez les mammifères qui ont une période d'allaitement quand la durée des jours est longue.

La reproduction des espèces qui allaitent quand le jour est long est diminuée par la mélatonine et stimulée quand le jour est court. La mélatonine augmenterait la libido (chez les rats mâles) par un antagonisme des récepteurs de la sérotonine de type 5-HT2A Elle a aussi des effets anti oxydants (une protection contre les radicaux libres et la radioactivité a été mise en évidence) Quel est l'impact d'une supplémentation avec de la mélatonine et quels bénéfices peut on en obtenir.

La mélatonine a des avantages réels ou supposés dans plusieurs pathologies:

_Décalage horraire.

_Insomnie.

_Sevrage des 1,4-Benzodiazépines.

_Maladie d'Alzheimer.

_Anxiété.

_Dépression saisonière.

_Douleurs dues à l'endométriose.

_TDAH (Trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité).

_Douleurs chroniques.

_Infections par le SARS Cov 2.

Pas l'temps de Niaiser #3: Mélatonine et cortisol.

Décalage Horaire: Les résultats de 9 essais cliniques avec placebo on été compilés dans une étude et les auteurs ont conclu que la mélatonine était efficace et sécuritaire pour prévenir ou réduire les effets du décalage horaire. L'efficacité du traitement est plus prononcée lorsqu'on voyage vers l'est en traversant 5 fuseaux horaires ou davantage. Ils précisent qu’il est très important de prendre la mélatonine au bon moment, sinon les effets du décalage horaire pourraient s’accentuer.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19237140/

Insomnie: Une formulation de mélatonine 2mg libérée sur 8 heures le Circadin est sur le marché. Ce produit a été étudié pour le traitement de l'insomnie.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12718572/

En juin 2007, sur la base de 3 essais ayant porté sur 681 sujets en bonne santé, le Comité des médicaments à usage humain (Europe) a approuvé le produit Circadin, qui contient de la mélatonine à libération prolongée.

Le comité précise que ce médicament sur ordonnance est indiqué pour le traitement à court terme de l’insomnie chez les patients de 55 ans ou plus et que son efficacité est modeste, mais que ses bénéfices sont supérieurs à ses risques. Le dosage recommandé est de 2 mg par jour, de 1 à 2 heures avant le coucher.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17875243/

Une étude clinique randomisée a été entreprise en 2011 pour évaluer l’efficacité du Circadin (2 mg par jour pendant 3 semaines) chez près de 722 patients âgés de 18 à 80 ans souffrant d’insomnie primaires. Comparés au placebo, la mélatonine à libération prolongée ne diminue pas le délai d’endormissement. Cependant, cette diminution apparaît significative si l’on ne prend en compte que le groupe d’âge situé entre 55 et 80 ans. Cette étude a été critiquée notamment par le nombre élevé de participants qui se sont retirés de l’étude https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21091391/

Il semble donc qu'il y ait un bénéfice modeste de la mélatonine à libération prolongée 2mg chez les personnes de plus de 55 ans sujettes à l'insomnie à été niveau de la latence à l'endormissement en particulier. Certains bénéfices mesurés par (SL-PSQI, PSQI, WHO-5, CGI-I scores) ont aussi été démontrés chez les 18-80 ans plus que chez les 55-80 ans. Peu d'effets secondaire (modérés et transitoires) et bonne tolérance sur 6 mois. Pas de développement d'accoutumance et absence de syndrome de sevrage a l'arrêt du traitement. PubMed

Sevrage des 1,4-Benzodiazépines:

Une étude de 2020 se penche sur des patients sous hypnotiques (1,4-Benzodiazépines et Z-drugs) ayant des difficultés lors de l'arrêt des traitements. Elle conclut a un intérêt modeste de la mélatonine dans le sevrage des BZD/HYP chez des parient souffrant d'insomnie primaire.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32409111/

Pas l'temps de Niaiser #3: Mélatonine et cortisol.

Une autre étude similaire conclut que la mélatonine n'a aucun intérêt dans le sevrage d'hypnotiques (BZD et Z-drugs) chez les personnes âgées souffrant d'insomnie primaire.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24286360/

Une étude longitudinale allemande conclut a un intérêt modéré de la mélatonine a libération pour l'arret des benzodiazépines chez les sujets agés.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22107732/

En France l'ANSES semble ne pas recommander la mélatonine dans cet usage.

https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-recommande-%C3%A0-certaines-populations-d%E2%80%99%C3%A9viter-la-consommation-de-compl%C3%A9ments


Suite à un taux de cortisol élèvé ( d'où l'intérêt de faire des prises de sang ) que conseiller comme molécules intéressante pour le faire baisser J'avais pensé à l'inositol. Dans mes souvenirs il a été utilisé dans une étude en double aveugle en psychiatrie pour réduire certains troubles. Est il donc efficace sur cette petite saloperie d'hormones du stress ? On peux aussi parlé des plantes adaptogenes comme le panax ginseng

L'inositol à un lien avec le glucose je crois. Donc est il possible d'avoir des carences si nous sommes en état de cétose A noter que j'imagine que l'état de cétose corporelle influe sur les paramètres des prises de sang non? Ah et pour finir. Est ce que la cétose influe sur l'index HOMA et comment faire baisser les taux ? Va y j'oubliais la xD quel est le rôle exact de la pregnenolone ? Quand on en as beaucoup ça implique quoi?

Perso mon médecin me prescrit de l'Etifoxine Chlorhydrate, mais c'est pas un traitement long c'est pour les phases de stress intense (qui du coup ne sont pas dû à des soucis hormonaux constants) mais ça fonctionne pas mal, en particulier pour ce qui est des insomnies, terreurs nocturnes et surtout limite fortement les désastres psychosomatiques Je précise que je n'y connais pas grand chose et que je parle juste d'expérience perso ^^

j'avais pensé à du rhodiola Rosea et de Ashwagandha

Ainsi que du Champignon Cordyceps

Pas l'temps de Niaiser #3: Mélatonine et cortisol.

En cas d'hypercortisolémie il y a quelques gestes d'hygiène de vie à adopter (avant les traitements médicamenteux). _Surveiller sa glycémie.

_Le diner doit être léger et effectué au moins trois heures avant le coucher.

_Eviter la caféine, elle peut augmenter les taux de cortisol jusqu'à 30%!

_Faire du sport.

_Avoir un sommeil de qualité (8h minimum).

_Inclure des oméga-3 dans son alimentation.

_Relaxation sous toutes ses formes.

En suite si il y a un traitement médical à mettre en place il devra être déterminé par un médecin, il visera principalement à traiter les causes de l'hypercortisolémie au cas par cas.

L'Etifoxine est destinée a traiter l'anxiété.

Oui, l'inositol et les complexes de vitamines B peuvent être très efficaces dans l'anxiété et les syndromes dépressifs en tant que tels ou en tant que compléments a un traitement médicamenteux.

Le principe d'induction même de la cétose est la baisse de l'apport en glucides (la réponse est dans la question 😉 ). Il faut veiller a ce qu'elle n'évolue pas en acido-cétose.

Okay c'était pour confirmer. Peux tu me parler de l'acido cétose ?

Dans le cas d'une diète cétogène, les corps cétoniques peuvent s'accumuler en trop grande quantité. Cette diète induit une baisse des taux d'insuline et une augmentation des taux de glucagon dans le sang. L'organisme va manquer de glucose pour produire de l'énergie, il va donc se tourner vers des corps gras souvent des graisses de réserve pouvant être métabolisés sans l'intervention de l'insuline. Cette lipolyse induit une production accrue d'Acétyl-CoA au niveau hépatique et sera transformé en partie en corps cétoniques dont le chef de file est l'acétone.

Ces corps cétoniques peuvent êtres utilisés par le corps comme source d'énergie. Ce mécanisme sert de compensation en cas d'hypoglycémie ou de diabète. L’acétone est produite par le foie, et ne peut être utilisée que par certains organes comme le cœur et, dans une moindre mesure, le cerveau. Les graisses de réserve sont donc un « carburant de secours » qui produit des déchets acides qui ont tendance à s’accumuler.

Lorsque l'acétone et les déchets acides s'accumulent survient l'acidocétose (acidose métabolique endogène) qui s’accompagne d’une polypnée (entraînant une alcalinisation respiratoire pour lutter contre l’acidose métabolique), de type respiration de Kussmaul (respiration ample en quatre temps), de douleurs et éventuels vomissements, d'une tendance à l'hypothermie, d’un risque de coma (la production des corps cétoniques ne protège pas de l’hypoglycémie à long terme), et d’une haleine à l’odeur de pomme de reinette : l’acétone est un corps cétonique très volatil qui rappelle cette odeur.

Ceci est expliqué par une perturbation de l'équilibre acido basique de l'organisme dans ce cas une acidose métabolique (baisse du pH plasmatique) L'acidose métabolique est définie par une chute du pH sous 7,351, quelle qu'en soit la raison (charge acide excessive d'origine exogène ou endogène ; perte excessive de bicarbonates ; défaut d'excrétion rénale acide) et les mécanismes de compensation.

Oui tu as la réponse la diète cétogène influe sur les résultats de ta prise de sang (qui est essentielle pour prévenir les complications comme l'acidocétose).

Il est évident que la diète cétonique influe sur l'index HOMA. Pour rappel index HOMA= Insuline x Glucose / 22,5. Sachant que la diète cétogène a pour but de faire diminuer le taux de glucose et par conséquence celui de l'insuline, il est évident qu'elle influe sur l'index HOMA.

La Pregnolone (synthétisée a partir du cholestérol) est un stéroïde endogène, un neurostéroïde et un précurseur métabolique d'hormones stéroïdiennes comme son sel sulfate, la DHEA, la testostérone (précurseur de précurseur), la progestérone et le cortisol. En tant que neurostéroïde elle est neuroprotectrice (c'est un modulateur allostérique négatif cannabinoïde CB1 et GABA a) et augmente la myélinisation et la croissance des neurites.

la pregnolone est un précurseur métabolique (de très nombreux stéroïdes) ce n'est pas parce qu'elle peut être métabolisée en testostérone qu'elle le sera forcément (ou en totalité).

Par Rush Rex

Salut à toi arpenteur et bienvenue dans cette série d'articles intitulés : "Copains comme cochons". Cette série est une façon modeste de rendre hommage aux animaux qui peuplent notre terre et depuis des millénaires et interagissent avec l'Homme pour le meilleur ! Chiens guide d'aveugles, chevaux de trait ou encore pigeons voyageurs, les exemples de coopération entre les animaux et les humains sont nombreux. Intéressons-nous à eux et imaginons ensemble des façons de profiter les uns des autres avec respect et bienveillance.

Les rats démineurs

BEURK ! Un rat !

Depuis la Préhistoire, le rat a toujours accompagné l'Homme, et de ce fait, c'est un animal qui occupe une très forte symbolique et qui est fortement présent dans les domaines folkloriques et artistiques. Cependant la symbolique n'est pas la même selon les époques et selon les différents continents.En Orient et plus particulièrement en Asie, le rat est généralement le symbole de l'intelligence, de l'ambition et même de la chance En Occident, et ce depuis le Moyen Âge, sa valeur symbolique est généralement négative, certainement du fait qu'il est destructeur de récoltes et propagateur d'épidémies. Cependant la symbolique du rat est bien plus complexe, et il reste un animal lourd de symbole, indissociable de l'Homme. 

Animaux. Copains comme Cochons 01 !

En Occident et plus précisément dans la langue française, le rat est aussi lié à la richesse mais il se retrouve lié à l'avarice. Ainsi, de nombreuses expressions métaphoriques se sont créées à partir du mot « rat ». Leur signification a souvent une connotation péjorative reflétant l'image négative et peu reluisante qu'inspire le rat. On dit par exemple d'une personne avare qu'elle est très rat, d'un homme « fort gueux » qu'il est gueux comme un rat ou encore lorsqu'un logement est étroit et sale on dit que c'est un nid à rats. Pour décrire quelqu'un de fantaisiste ou faisant un caprice on dit alors qu'il a des rats dans la tête.

Indésirable et propagateur d’épidémies, le rat a souvent été perçu par le dégoût, la répugnance et par la crainte. Il a ainsi alimenté l'imaginaire collectif et la croyance populaire, tels le culte de Saint-Gertrude de Nivelles qui aurait eu le pouvoir de repousser les rats et les souris la légende du joueur de flûte de Hamelin ou encore la créature folklorique du roi de rats. Un roi des rats est en fait un regroupement de rats dont les queues sont entrelacées les unes aux autres, souvent prises dans une gangue composée de paille, d'excréments et de poils. C'est un phénomène rare et contesté qui est accompagné d'un mythe populaire.

Originaire d'Asie, le rat aurait profité des transports nautiques pour s'implanter dans le monde entier. Il est en effet aujourd'hui présent sur tous les continents à l'exception faite de l'Antarctique. Le rat est "commensal" de l'homme, (ce qui signifie qu'il vit aux dépends de ce dernier) particulièrement grâce aux déchets et à la nourriture que les humains laissent derrière eux. Il n'est donc pas insensé de dire qu'"il y a des rats partout où il y a des hommes". Les premières traces de domestication du rat remonteraient au XIXe siècle, particulièrement en Angleterre. C'est pour un jeu nommé « rat baiting » dont la règle consistait à lâcher un chien dans une arène et de compter le nombre de rats qu'il pouvait tuer en un temps donné, que les premiers rats sauvages ont été capturés. Rapidement, la célébrité du jeu a nécessité de plus en plus de rats et les promoteurs ne pouvaient satisfaire à la demande. L'idée d'élever les rats est apparue. Ce serait l'apparition de sujets albinos qui aurait intrigué ces éleveurs et les aurait poussé à s'intéresser au rat : l'élevage d'agrément était né. Rapidement, de nouveaux marquages et couleurs sont apparus et le rat est devenu l'un des sujets de laboratoire les plus utilisés grâce à la première lignée de laboratoire : le Wistar.
Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Rats des villes, rats des champs 

Alors notre cher rat est-il un ami ou un ennemi ? Comme d'habitude ce n'est jamais tout blanc ou tout noir mais différentes teintes de gris ! Passons en revue ses méfaits avant de se pencher sur ses atouts. Car je peux vous assurer que si vous ne vous êtes jamais intéressé à son cas, vous allez être surpris par ses faits d'armes...

D'abord, laissez-moi vous dire que c'est un malin, autant seul qu'en groupe ! Ben Vermaercke et ses collègues de l’université de Louvain (Belgique) ont donné deux exercices d’apprentissage cognitif à des rats de laboratoire et à des étudiants. Au cours de ces deux exercices, les sujets étaient entraînés à faire la distinction entre des motifs « bons » et « mauvais », puis testés sur leur habilité à appliquer ces connaissances à de nouveaux types de motifs. Dans le premier exercice, les motifs ne variaient que sur une seule dimension – l’orientation ou la position dans l’espace – et les rats et les humains ont indifféremment obtenu de bons résultats. Dans le deuxième, les motifs variaient sur deux dimensions, et les rats s’en sont mieux sortis que les humains. Il lui arrive donc d'être plus intelligent que l'homme... Le rat est aussi capable de coopérer. Des chercheurs suisses ont prouvé que les rats sont capables de se "renvoyer l'ascenseur" en rendant un service complètement différent à un congénère, en remboursement de celui qu'il a reçu mais je m'égare !!! 

Un sacré pillard !

Le rat est avant tout un rongeur, comme tous les rongeurs il se sert de ses incisives comme d'un outil ! Autant vous dire que c'est l'une de ses meilleurs armes contre nous... enfin surtout contre nos stocks et autres installation électrique ! Il sera fort aisé pour lui de s'introduire dans votre cave, votre garage ou même votre cuisine pour piller vos ressources. Attention également aux câbles qu'ils rongent également, autant pour se "faire les dents" que pour utiliser le plastique pour en faire son nid. Il est également connu pour être un vecteur de maladie, via les puces qu'il transporte (comme pendant la célèbre peste noire) mais aussi via son urine, tous les propriétaires de chiens connaissent les dangers de la leptospirose. C'est d'ailleurs pour ça les amis qu'ils font toujours nettoyer le dessus d'une canette qui a potentiellement trainé dans un hanger avant de la boire ! Après rassurez-vous la leptospirose n'est mortelle pour l'homme que dans 20% des cas ! 

Le rat est un glouton donc ! Comment fait-il pour s'introduire dans nos cuisuines ? C'est simple : Ils se rangent en ligne. Le chef attaque le mur avec ses dents puis après avoir retiré sa portion de plâtre, il cède la place à un second rat et ainsi de suite jusqu’au dernier. Chacun participe à tâche égale. Une autre expérience démontre la supériorité du rat. En fait, il doit bien rire de nous. J’imagine son sourire narquois face à nos pièges grossiers. Des rats avaient commencé à percer un trou dans un mur. Un piège, une souricière en l’occurrence, a été placé devant l’endroit où l’invasion était prévue. Le lendemain, le trou avait bien été fait à l’endroit prévu mais rebouché. Un peu plus loin, un autre trou apparaissait qui avait servi de passage. La cuisine avait été dévastée et le piège n’avait servi à rien. Aucun rat pris au piège; par contre l’appât avait disparu. Pourquoi les rats avaient-ils rebouché le premier trou piégé ? Ont-ils pensé que d’autres rats, moins expérimentés car plus jeunes, pourraient s’y laisser prendre ? Ne vous méprenez pas, il ne choisit pas les maisons à piller au hasard, il ne les choisit pas en ruine ! D'ailleurs Quand une vieille maison menace de tomber en ruine, les rats déménagent. Le rat tient à la vie tout autant que nous et l’appréhende avec autant d’angoisse. Le peuple rat vit en république mais ils reconnaissent l’autorité d’un chef, notre Président de la République en quelque sorte. Comme nous, le chef se nomme tout seul. En effet, ne nous leurrons pas, les élections ne sont là que pour rassurer le peuple dans son impression d’avoir le libre arbitre. Ce chef des rats se nomme car il se juge supérieur aux autres. Cependant, le chef prend conseil auprès de quelques ministres. Ainsi, quand la masure devient incertaine, le chef émet un cri aigu. Il délibère avec cinq ou dix ministres et bien que je ne parle pas rat, leur conciliabule peut se traduire par « La maison va s’écrouler en écrasant nos femmes et nos enfants. Fuyons ! ».

Si à ce stade de la lecture, vous vous inquiétez pour les stocks de votre BAD : pas de panique ! La nature est bien faites, si vous avez des soucis de rongeurs, faites comme les Egyptiens de l'antiquité : adoptez des chats !!!

Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Héros malgré lui !

Regardons, maintenant, plus attentivement son CV ! 

Si on peut faire la grimace devant le rôti chinois de rat, il ne faut pas oublier que le surmulot a sauvé les Parisiens de la famine pendant le siège de 1870. Noyés dans la sauce, les rats figuraient au menu des meilleurs restaurants. Le très select Jockey Club proposait des rats cuits sous la cendre et du pâté de rat aux champignons. Les Parisiens ont ainsi pu survivre ! Pendant la Seconde Guerre mondiale, en novembre 1942, tout un commando de rats rongea les fils électriques de 104 chars allemands. Ces chars attendaient un ravitaillement d’essence avant que le général von Heist lance une attaque sur Stalingrad. Cet acte glorieux de sabotage antihitlérien n’a jamais valu de médailles aux valeureux héros. De nos jours les rats nous sont très utiles pour taiter nos déchets !!! "Un surmulot adulte mange 10% de son poids par jour soit une consommation journalière de 25 grammes. Chaque année, un rongeur nous débarrasse de 9 kilos de déchets. Ils assurent également le bon fonctionnement des égouts. En creusant leur terrier dans le limon, ils l’affaiblissent et permettent qu’il soit lessivé lors de forts épisodes orageux. De plus, en circulant entre les grilles, ils évitent qu’elles se bouchent" 
Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Animaux. Copains comme Cochons 01 !Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Les rats démineur et l'opération APOPO 

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin ! APOPO, acronyme de « Anti-Persoonsmijnen Ontmijnende Product Ontwikkeling » (en français : Développement d'un produit de détection anti-mines terrestres) est une ONG belge qui forme des rats pour leur apprendre à détecter des mines terrestres ou la tuberculose. Sa mission est de mettre au point une méthode de détection à l'aide de cricétomes (aussi appelés rats de Gambie), afin de résoudre des problèmes mondiaux et d'inspirer un changement social positif. L'organisation travaille surtout en Afrique (Angola, Mozambique, Tanzanie) et en Asie (Thaïlande et Cambodge). 

Bart Weetjens, le fondateur d'APOPO, possédait déjà des rats domestiqués quand il était enfant et a naturellement établi un lien particulier avec ces rongeurs. Quelques années plus tard, il a développé un intérêt important pour l'Afrique, où il a voyagé à plusieurs reprises alors qu'il était étudiant. Songeant aux faibles moyens des agriculteurs, il a eu l'idée d'utiliser des rongeurs pour détecter des mines anti-personnels. La Direction générale de la coopération internationale (DGIS) de Belgique lui a fourni un premier coup de pouce financier en 1997. Dès 1998, APOPO a été enregistrée comme organisation à but non lucratif en Belgique. 

Mine Detection Rat (MDR), ou « rat démineur », est le nom donné aux rats utilisés par APOPO pour travailler à la détection directe de mines anti-personnel grâce à leur flair exceptionnel.

Sur le terrain, les rats démineurs portent des harnais rattachés à une corde suspendue entre deux agents humains. Les rats balayent systématiquement une bande de terrain et grattent la terre dès qu'ils ont repéré l'odeur de l'explosif. Leur faible poids ne fait pas détoner la mine ainsi détectée. Chaque zone suspecte est inspectée par deux rats. Les endroits indiqués par les rats sont alors marqués. Une équipe de démineurs viendra ensuite déterrer la mine manuellement, afin de la détruire.
Animaux. Copains comme Cochons 01 !
Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Et parmis ces rats, il un héros médaillé "Magawa" ! C’est l’organisation de charité anglaise d’aide aux animaux de compagnie PDSA (People’s Dispensary for Sick Animals) qui a remis la récompense au lauréat pour ses bons et loyaux services. Pendant sa carrière de démineur, ce cricétome des savanes nommé Magawa est parvenu à détecter 67 mines antipersonnel et explosifs en tous genres non détonés, grâce à son odorat surdéveloppé. L’efficacité du rongeur, originaire de Tanzanie, est exceptionnelle, puisqu’il peut déminer une zone de la taille d’un terrain de tennis en trente minutes, alors que l’opération prendrait quatre jours à un humain équipé d’un détecteur de métaux. Né en novembre 2014, Magawa, trop léger (1,2 kg) pour déclencher des mines, a ainsi sécurisé 14 hectares. Cela fait de lui l’animal le plus performant de l’ONG belge Apopo, qui entraîne ces rongeurs dès leur plus jeune âge. Au Cambodge, selon PDSA, les guerres passées ont laissé 3 millions de mines antipersonnel et autres explosifs enfouis dans le sol. Ces engins continuent, chaque année, de faire des dizaines de victimes. Magawa profite désormais d’une retraite bien méritée au centre d’Apopo au Cambodge, sous la protection de son maître, le ressortissant tanzanien Shafii Mahanyu. 

Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Pour conclure :

Au fil des siècles, le rat aura enflammé l'imagination des hommes. Du joueur de flûte d'Hamelin aux Skavens de l'univers Warhammer, en passant par la nouvelle "Les rats dans les murs" d'Howard Phillips Lovecraft ; entre mythe et réalité, cet animal au combien intelligent a démontré ce qu'il était capable de faire et il est loin d'avoir livré tous ses secrets ! Il est apprécié également comme animal de compagnie et après cet article j'espère que vous comprenez pourquoi.

A bientôt dans un nouvel article ou sur le Discord communautaire R.A.S. !

Animaux. Copains comme Cochons 01 !

Sources : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rat
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/comme-l-homme-les-rats-sont-capables-de-s-echanger-des-services_120477
https://www.hbrfrance.fr/magazine/2015/07/7505-les-rats-peuvent-etre-plus-intelligents-que-les-humains/
https://www.dinosoria.com/rat.htm
https://dinosoria.com/rat_histoire.htm
https://anipassion.com/rongeurs/races/rat
https://fr.wikipedia.org/wiki/APOPO
https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/10/08/magawa-heroique-rat-demineur_6055267_1650684.html
https://www.huffingtonpost.fr/entry/une-armee-de-rats-entraines-a-detecter-des-mines-au-cambodge_fr_60c3b682e4b0583aec448d1b

Ukraine : 2022, la Russie attaque. Une guerre éclate aux portes de l'Europe.

Une Europe qui retient son souffle dans l’angoisse d’une escalade de la violence. 

Jusqu'où ira ce conflit? Peur, haine, colère, déception, 

Nombre d’entre nous ont déjà basculé dans l’émotion. 

Impossible pour nous d’anticiper le futur sans connaître notre passé. 

Pourquoi, du jour au lendemain, subitement la Russie lance-t-elle l’offensive? 

Ce n’est que la résultante d’une lame de fond perdue dans le vacarme ambiant d’un monde touché par les crises autant sanitaire, qu’économique. 

Alors que l'Ukraine devient indépendante en 1991, c’est en 2004 que les problèmes apparaissent avec l'élection d’un candidat pro russe. Vikto Ianoukovitch

Election soupçonnée de trucage dans un pays divisé, fragilisé entre pro russe et indépendantistes

Ukraine: Le conflit.
Ukraine 2033

S'enchaîne la révolution Orange. Une série de manifestations qui contraint la cour suprême à annuler les élections.

Cette révolution soutenue par les etats unis d’amérique notamment, pose les premières pierres de tensions bien plus profondes. 

Le remplacement du candidat pro russe par son opposant, rapproche l'Ukraine de l’europe. Ce qui engendre des crispations du côté de l’Est.

En 2010, la situation s’inverse. Notre candidat évincé reprend la tête du pays. La coopération européenne prend fin, ce qui pousse une part de la population à entrer dans une nouvelle révolution, celle de Maidan en 2014.

Le président ukrainien fuit en Russie et Poutine ne tarde pas à lancer une opération pour soutenir la création des républiques de Lougansk et Donetsk en annexant la Crimée. 

A noter que dans ce territoire, 96 pourcent de la population était favorable à un rattachement à la Russie.

Sondage bien entendu réfuté par le camp opposé.

 Depuis ce jour, les affrontements entre séparatiste pro russe et indépendantistes sont monnaie courante.

Les USA accusent Poutine de soutenir financièrement les deux républiques auto proclamées.  Ce qu’il réfute. 

Actuellement nous en sommes déjà à de lourds bilans. 14 milles morts, 1, 5 millions de déplacés dans un pays aux 17 pourcent de population d’origine russe et un tiers qui parle la langue. 

La Russie, quant à elle, accuse les USA de livrer des armes et de vouloir installer des missiles sur le territoire ukrainien. Ce qui fait écho à l’affaire des missiles de Cuba.

Ce rapprochement des frontières sonne comme une menace aux oreilles de Poutine.

La candidature de l'Ukraine pour entrer dans l’OTAN est une goutte d’eau de plus pour le président de l’EST.

En face, depuis la tragédie de l’holodomor. L’extermination par la faim orchestrée par Staline en 1932, qui entraîne la mort de 5 millions d’ukrainiens.

Eh bien, ces derniers nourrissent un ressentiment contre l’EST. 

A noter que Staline, redoutant une révolution des minorités du pays par un sursaut de nationalisme à préféré frappé fort avec cette effroyable décision. 

Il frappe durement un pays en pleine expansion favorisé par son prédécesseur Lénine, responsable d’une amélioration du niveau de vie et du niveau d’étude du pays, alors poumon économique du secteur. 

Une décision ayant pour but de transformer l'Ukraine en grenier à céréale afin de financer l’industrialisation de la Russie. 

Des quotas très élevés sont demandés à des paysans ne pouvant plus quitter le pays.

Cette production de nourriture réquisitionnée provoque en plus de la famine, des révoltes. 

Ce qui engendre une vague de répression.

A partir du 7 août 1932, posséder sur soi des épis de blé équivaut à une condamnation à mort. Passeport confisqué, blocus militaire

Le pays devient une prison à ciel ouvert. 

Au plus fort de cette crise, les actes de cannibalisme deviennent fréquents. C’est le chaos. Un Enfer sur terre, pas si éloigné de nous. 

Nos grands parents, nos arrières grand parents ont vécu cette époque.

Un peuple Affamé , génocidé, ignoré du monde

entier. On comprend leur haine.

A l’arrivée des Allemands, beaucoup s’engagent pour sortir d’un quotidien horrifique.

Une époque ou il est bien difficile de s’informer sur le vrai visage du Reich, quand nous sommes un paysan qui lutte contre la faim.

L'Ukraine devait donc choisir entre charybde et scylla. 

Si de nos jours, Poutine parle de vaincre les Nazis présents dans le pays, il faut garder à l’esprit que les choix Staliniens ont précipité cet état de fait. 

Etat de fait tantôt surestimé, tantôt sous estimé dans une politique de désinformation d’un côté comme de l’autre. 

Entre les deux, une population qui subit ce rapport de force. 

Elle meme divisée entre les pro et les antis. 

Comment se passe la vie quotidienne dans un pays en guerre? 

mal, bien entendu. 

Merci c’est tout pour moi, non je rigole.

Ukraine: Le conflit.
Ukraine 2045

On remarque une constante dans l'usage du métro mais aussi des infrastructures souterraines pour se protéger des bombardements 

C'était le cas durant la Seconde Guerre mondiale et ça n'a pas changé 

Ce conflit vaste, protéiforme à la complexité grandissante implique pour nous de segmenter nos prochaines vidéos. 

Nous aborderons les solutions du quotidien dans un pays en guerre. Quoi faire et quoi éviter. Défense personnelle, protection du domicile, évacuation. 

Nous travaillerons dans un épisode spécifique sur l’implication d’etre une femme en période de conflit. Gestion des règles, grossesses et violences sexuelles.

Un autre épisode parlera de la guérilla, des attaques cyber, du groupe Wagner et de comment, concrètement se déroule les combats.  

Enfin nous partirons sur l'évolution probable de l’aspect géopolitique mondial. Les menaces sur Taiwan, l’échec de l'Afghanistan, la hausse des prix et leur implication sur les cryptomonnaies.

Pour suivre nos différents épisodes, abonne-toi, partage un maximum notre travail. 

On se retrouve sur le Discord communautaire . 

Je te laisse la place en commentaire. 

Et souviens-toi. Quelques minutes de ton temps peuvent sauver des vies à commencer par la tienne et c’est pas mal.

Ukraine: Le conflit.
Ukraine 2589

:^^

Pas le temps de niaiser #2 Cryptomonnaie.

Bienvenue sur “pas l' temps de niaiser”

Un format d’article qui regroupe les discussions les plus intéressantes du moment.

Elles sont compilées depuis notre serveur Discord ou la communauté échange en permanence sur des solutions, des trucs et des astuces pour augmenter sa résilience, son autonomie et son indépendance!

On y conserve volontairement les textes dans leurs jus. Avec les fautes, les blagues et la spontanéité des échanges vraies entre nos membres.

Rejoins nous ici: https://discord.gg/QMKh58k8x7


  • TACLINE:
  • Salut à tous. Ici on va parler crypto, bitcoin, eth, solana, bullrun, proof of stake, proof of work, nft, bref on va parler crypto et éducation financière au sens large
  • J'ai eu beaucoup de questions en MP donc ce sera plus intéressant d'y répondre ici
  • https://coinmarketcap.com/
  • ce site permet de voir les évolutions des crypto
  • on parlera de binance, metamask, opensea également

REPONSE: Moi j'aimerais bien my mettre mais je n'y connais rien.

Bah comme ça on est 2


  • TACLINE:
  • Exercice numéro un.
  • A quoi sert la monnaie pour vous ?

REPONSE: une manière d'échanger et d'acquérir des produits ou des services

Pour moi la cryptomoney c'est investir


  • TACLINE:
  • Je te parle de la monnaie pas de la cryptomonnaie en particulier ?
  • Avant de travailler la crypto il faut comprendre la monnaie
  • En tant que principe

  • REPONSE: Ha bas la.monnaie ça a été inventé parce qu'avant pour avoir quelques choses il fallait faire du troc mais si toi disons tu fais du pain et tu veux l'échanger contre des tomates et bien si l'autre ne voulais pas de ton pain tu n'avais rien
  • Et donc ils ont créé la monnaie comme moyen d'échange

  • REPONSE:
  • pour moi la monnaie c'est aussi une référence qui permet de placer un pays savoir quel pays à une monnaie forte permet de placer les grandes puissances mais y'a aussi un aspect interne au pays ca permet de contrôler l'économie du pays

    1. et d'ailleurs les gaulois n'avaient pas de monnaie "unique", ce sont les romains qui nous l'ont importés ^^ (modifié)
    2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_gauloise

    • TACLINE:
    • La monnaie est un vecteur d’information. Elle agit comme système de mesure d’une économie. Elle tente de résoudre la question du transfert de valeur dans le temps et l’espace. Le plus simple reste le troc. Échanger un bien de valeur contre un autre. C’est un échange direct mais il atteint très vite des limites. Plus la société se complexifie et grandit, plus des individus tendent à se spécialiser dans une production monoculture d’une ressource.
    • Ce producteur d’une unique valeur va devoir entrer en relation avec de plus en plus de personnes différentes qui n’ont pas forcément besoin de son produit. Il y aura une différence entre ce que l’on veut acheter et ce que l’on peut proposer. La loi de l’offre et de la demande. Acheter une maison avec des milliers de paniers en osier quand on produit des paniers n’est pas très intéressant pour le vendeur de ladicte maison par exemple. Il est donc utile de passer à l’échange indirect.
    • C’est la que la monnaie en tant que médium d’échange intervient C’est un bien qui sert à être échangé contre d’autres bien. Mais qui ne sert qu'à ça. On ne peut pas le consommer directement. Les billets de banques ne sont que des papiers sur lesquels on ne peut même pas vraiment écrire correctement. Différentes choses ont servie de monnaie au fil du temps comme l’or, l’argent, les grains de café, les épices, les coquillages, les pièces , les billets, des cailloux, de l’alcool, du bétails,les cigarettes etc
    • Une monnaie de qualité doit être légère à transporter et facile à utiliser. D'où le fait qu’on se dirige vers des systèmes de plus en plus poids plume.  La monnaie est une réserve de valeur dans le temps. Elle permet de mesurer le patrimoine des individus.  C’est un stockage de la calorie pour plus tard.  Comme le pain est une reserve de calorie, l’alcool en est une qui se conserve plus longtemps et la monnaie encore plus. Cette dernière doit etre limitable dans sa production. D’ou les coquillage compliqué à trouver, les épices trés dures à ramener de la route de la soie.  Bitcoin base sa reussite sur ça justement.  Il n’y en as que 21 million.
    • Si n’importe qui peux produire de l’argent. Il perd de sa valeur. Si on imprime trop de devises, elle perd de sa valeur. Elle doit garder une certaine rareté. Sinon on se retrouve face à une perte de confiance.
    • Voilà pour mieux comprendre
    • Ce texte est le brouillon d'un passage de mon bouquin. Je dois encore l'améliorer mais l'idée est la

    Pas le temps de niaiser #2 Cryptomonnaie.
    • REPONSE:
    • Wow génial
    • Tac Line tu as un don pour écrire vraiment
    • Tu arrives à rendre "simple" quelque chose qui est compliqué de parlé

    Fondamentalement la monnaie c'est simplement un contrat de confiance (mais sans darty) : j'accepte que l'on me donne x <insérer truc qui peut servir de monnaie ici> contre <insérer bien #1> si j'ai confiance que quelqu'un d'autre acceptera mes <insérer monnaie> contre y <insérer bien #2>, après le rapport x/y c'est fixé par l'offre et la demande. Si la dessus tu rajoute un autre rapport offre/demande qui serait celui de la monnaie en elle même tu fais varier d'autant le rapport entre ton objet #1 et ton objet #2 (inflation ou déflation). (objet, service ou énergie sont substituables) Une bonne monnaie c'est avant tout une monnaie dans laquelle les gens ont aussi confiance.

    Un des pb structurel que je vois pour les crypto avec une quantité finie de coins c'est qu'on a aucun moyen de savoir combien sont "perdus/morts" (sur un wallet ou plus personne n'a d'accès) du coup impossible de compenser pour maintenir un ratio offre/demande par la réémission de nouveau coins


    • TACLINE:
    • Très intéressant !
    • Mais avant de parler des problèmes des cryptomonaie finies on va déjà répondre à la question : qu'est ce que bitcoin ?
    • Comme quoi sur le Discord on peux avoir des cours xD

    REPONSE:

    Étymologiquement ça vient de Bite et de coin ( Morceau d'acier gravé en creux servant à frapper les monnaies et médailles ; poinçon. )

    Oui on en avait parlé vaguement avec tac mais j'arrive pas à me rendre compte de la puissance du truc sérieux

    • Et là t'imagine une pièce frappée d'une bite ?
    • Et d'ailleurs on dit bien battre la monnaie et s'en battre les couilles.. Tout est lié !

    TACLINE:

    okay xD on va reprendre la base. Qu'est ce qui est le plus important sur un billet de banque?


    • REPONSE:
    • Le filigrane ?
    • Le numéro de série je crois !
    • Je sais plus xD


    Le numéro de série ! Exactement !

    • et à quoi sert ce numéro de série?
    • à établir de la confiance ;p
    • et comment on l'établi? En étant sur que personne ne peux écrire un numéro de série facilement
    • sur un billet de banque c'est le role des micro point filligrane type de papier et autres sécurité
    • les sécurité permettent d'établir cette confiance en ce véritable billet
    • bitcoin utilise un autre systéme
    • pour donner la preuve que c'est un vrai billet
    • au lieu d'utiliser comme le billet de banque une preuve de realité ou une preuve matériel
    • elle utilise un registre comme un gros livre ou on inscrit toutes les transactions
    • ainsi un bitcoin c'est ce numéro de série auquel on as collé un CV qui liste toutes les transactions du token ( c'est à dire une unité de bitcoin soit un bitcoin )
    • comme si tu avais un euro et que cet euro avait une feuille avec écrit toutes les mains par lequel il est passé
    • il à été à lui puis à lui puis à lui etc

    REPONSE: Mais du coup c'est plus contrôlé que jamais ? Mon billet je peux le faire passer par pleins de mains sales pour faire du travail au noir ou ce que j'en veux.


    La suite de la discussion sera publiée prochainement.

    Bienvenue sur “pas l' temps de niaiser”

    Un format d’article qui regroupe les discussions les plus intéressantes du moment.

    Elles sont compilées depuis notre serveur Discord ou la communauté échange en permanence sur des solutions, des trucs et des astuces pour augmenter sa résilience, son autonomie et son indépendance!

    On y conserve volontairement les textes dans leurs jus. Avec les fautes, les blagues et la spontanéité des échanges vraies entre nos membres.

    Rejoins nous ici: https://discord.gg/QMKh58k8x7


    Je partage ici, la recette de Joys

    recette gravlax : 1 bol de gros sel , 1/4 de bol de sucre , poivre 5 baies concassé +- 1/4 de bol, anis vert 1/2 cuillere a café, et +- 2 cuillere a café d'aneth

    Sur la chair pendant environ 24h (avec du poids dessus si possible)

    ensuite tu rinces, t'essuie avec un torchon et tu laisse avec un torchon dessus une nuit au frigo pour le sécher un chouilla plus


    Petite astuce pour les mecs qui vapote, gardez ces petits récipient pour mettre de l'essence ou du combustible liquide lors de vos sorties bivouac.

    Pas le temps de niaiser #1

    Creation d'un de nos membres:


    Coucou, qu'est ce que tu peux me conseiller comme EDC pour une amie? Elle n'est pas très prévoyance, du coup je voudrais lui offrir un petit contenu à mettre dans son sac à main ou dans sa voiture quand elle part de chez elle


    Réponse: concernant l'EDC je me permet de le définir déja. Every day carry ou ce que l'on porte sur nous au quotidien. Il s'agit de l'ensemble des objets que l'on porte au quotidien sur nous comme les clés, le portefeuille et le téléphone. C'est un principe d'optimisation de nos outils présent dans les poches. On cherche nos besoins de tous les jours et quels items peuvent y répondre

    on vois donc dans ta question que tu étend le principe d'EDC ou d'objets du quotidien également à ce que tu emporte dans un sac. Et c'est effectivement souvent le cas pour les femmes qui disposent souvent de beaucoup moins de poches que les hommes.

    Beaucoup de pantalons pour femmes ne disposent meme pas de poches ceci dans une volonté de mettre en valeur les courbes féminines. Certains stylistes trouvant que la poche casse la courbe des hanches

    L'edc inclu la reflexion vestimentaire et du ratio utilité style ou expressions de son etre par le vétement.

    une chaussure plate permet de courir plus facilement qu'un talon qui lui met en valeur le galbe du mollet. Mais je vais me concentrer sur ta question de quoi offrir à ton amiecette zone est faite pour les néophytes donc je reprend du début en définissant les principes pour que les curieux puissent comprendre la démarche

    ainsi chaque personne dispose d'un EDC avec souvent le trio clés, portefeuille et telephone

    c'est une base très intéressante car aujourd'hui l'item le plus important reste le telephone chargé qui permet de joindre les secours, prendre un taxi, reservé un train, et toutes les choses merveilleuses que l'on connais

    si on lui adjoins de l'argent liquide dans le portefeuille il devient plus utile encore. l'argent sous forme liquide compense la possibilité de perte du telephone, d'une carte de crédit qui ne marche pas etc

    cet argent il est interessant de ne pas forcément l'intégrer dans le portefeuille vu que ce dernier est la cible des vols.

    on revient à un principe de ne pas mettre tous les oeufs dans le meme panier.

    donc pour quelqu'un qui débute il est interessant de voir les trois outils et de voir comment les améliorer. Le trousseau de clé est trés simple à upgrader.

    en plus des clés tu peux y intégrer une petite lampe rechargeable qui permet de voir ou l'on marche si il ny a pas de courant, trouver le trou de la serrure et se signaler si besoin.

    A titre personnel je porte une petite nitecore tube qui fait vraiment bien le boulot

    autre outil à intégrer ce sera un brise vitre et coupe ceinture comme le resqme qui est un brise vitre à ressort. Donc pas besoin de force physique. Trés utile en cas d'accident de la route que l'on conduise ou que l'on soit témoin

    un sifflet permet aussi en cas de soucis de pouvoir se signaler plus facilement. si tu pratique le jogging et que tu te foule une cheville, que tu est perdue en randonnée, que tu est blessée etc

    https://undersurvival.com/product/pack-trousseau-de-cle-accident-de-la-route/on est sur l'optimisation du trousseau de clé à moindre frais. Car réfléchir à un EDC c'est envisager des dépenses. Le survivalisme est une pratique qui coute de l'argent. Je te conseille ce genre de petits pack qui te permettent de proposer des outils utiles à moindre cout pour ton amie et si elle aime le principe. cherche à developper plus de résilience, tu peux voir avec elle pour la suite.

    un conseil également c'est de voir avec elle les besoins de son quotidien. Si elle vie en campagne ou en ville, ses habitudes, son travail etc car chaque EDC est personnel

    ai je répondu à ta question @Shynnee_ et souhaite tu plus de détails ou des points à developper en plus ?

    aimerais tu connaitre l'avis d'autres personnes peut etre ? viens de lire, merci pour ta réponse 🙂


    Merci à Rush Rex pour sa compilation !

    Merci à The French Wolverine pour ce moment de discussion autour de la condition physique opérationnelle à destination du survivaliste et de madame monsieur tous le monde.

    Un article de

    Masuyo :
    je suis coutelier, bushcrafter et amateur de bricolage low et high tech.

    masuyo2000@gmail.com pour toutes questions.
    mon nouveau blog : https://masuyo.mystrikingly.com/

    Utilisation imprimante 3D.

    L'utilisation d’une imprimante 3D, dans un contexte de résilience, peut paraître étonnante.
    Bien entendu, dans un contexte fortement dégradé je préfère faire confiance à des outils low techs plutôt
    que high tech. Mais dans un monde entouré de technologie, la compréhension et l'utilisation d'outils
    technologiques sont des pré-requis indispensables à l'élaboration de notre résilience.
    Néanmoins nous allons voir qu’une imprimante 3d est un choix intéressant dans un contexte de résilience
    et d’autonomie.

    1 : Intro: Premier confinement.

    Tout le monde est chez soi, le pays marche au ralenti, tout ou presque se fige.
    Les masques et autres moyens de se protéger sont rares.
    Sur les sites d'impression 3D, apparaissent des plans pour faire des visières 3D. Donc en restant chez
    moi je peux fabriquer des masques de protection avec un peu de plastique et une feuille en plastique A4.
    Des réseaux commencent à se mettre en place pour équiper les soignants.


    Le premier modèle que je passe à ma voisine infirmière et qui tient avec un élastique : reviens avec ces
    commentaires : pas confortable, le plastique tient mal bref, la misère.
    En plus ce modèle était compliqué à imprimer et il fallait un gabarit de perçage pour le plastique.

    L'impression 3D

    Les modèles s'améliorent et un modèle s’impose : facile à imprimer, tiens bien et on peut percer les trous
    avec un perforeuse de classeur .
    Bref, j’ai livré plusieurs visières pour la voisine, les médecins et infirmiers du coin.
    J’ai également dû remplacer la roue d'entraînement de mon backstand (machine à bande abrasive pour la
    coutellerie) et je l’ai imprimé ( voir le chapitre “designer et fabriquer”).
    Donc en cas de situation imprévue l’imprimante permet de fabriquer des objets simples rapidement, mais
    aussi réparer votre matériel en fabriquant des piéces de rechange.

    Comment ça marche?

    Une imprimante 3D à filament (le modèle le plus courant est juste une machine qui va déposer couche par
    couche du plastique fondu jusqu’à créer un objet en 3D.
    Différents types de filament existent du plus simple au très cher. Le PLA s’impose de par sa facilité
    d’emploi, son bas coût et l’absence de vapeur nocives lors de l’impression.


    Pour imprimer au niveau logiciel ; il faut faudra :
    ● un fichier de l’objet en 3D que vous aurez téléchargé ou conçu.
    ● un logiciel de “slicing” c'est-à dire un outil qui va transformer un objet 3D en un jeu d’instructions
    pour l’imprimante 3D sous forme de couche 2D successives (appelé Slice en anglais) j’utilise Cura
    qui est la référence gratuite.
    ● une connexion avec l'imprimante via Wifi, réseau filaire, USB ou une simple carte SD.

    L'impression 3D
    L'impression 3D

    Cura est un logiciel très complet qui vous permettra d’éditer des dizaines de paramètres pour configurer
    l'impression : hauteur des couches, températures, vitesse, type de remplissage. C’est ce qui fera la
    différence entre une impression réussie ou ratée.

    Télécharger des fichiers

    90 % des possesseurs d’imprimante 3D “loisirs” ne désignent pas eux-mêmes leurs objets en 3D mais les
    téléchargent uniquement. Et bonne nouvelle, il existe des sites de dépôts de fichiers pour à peu près tout !
    Certains sites sont payants et d’autres gratuits.
    Mon coup de cœur c’est Thingiverse qui est incroyablement fourni.
    Mais si les figurines japonaises vous importent peu, que pouvez-vous trouver ?

    quelques exemples :

    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D

    customisation de design

    Certains fichiers téléchargeables peuvent être customisés, comme les charnières déjà citées ou ces
    molettes qui peuvent s'adapter à vos écrous .

    designer.

    L’étape un consiste à se procurer un logiciel de modélisation 3D.
    Il en existe plusieurs, gratuit jusqu’à plusieurs milliers deuros.
    Mon conseil pour débuter :

    L'impression 3D

    Mes réalisations :

    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D
    L'impression 3D

    Le budget

    Pour une imprimante 3D basique “FDM” comme une creality il faut compter dans les 200 € environ,
    150 € pour une alfawise comme celle que j’ai.
    Bien sûr ce type d’imprimante est en priorité destiné les “bidouilleurs” et le prix des imprimante pro varie
    plutôt entre 500 et 3000 €.
    Pour les bobines, le prix du bobine de PLA “basique” varie entre 15 et 30 €.

    Pour conclure

    Dans une utilisation “normale” une imprimante 3D est vraiment un allié du bricoleur, et je ne vous ai pas
    parlé du fait de faire des gabarits, etc.
    Dans un contexte dégradé , on pourra privilégier une imprimante directement alimentée en 24 V et plus en
    220V en bricolant un peu pour alimenter directement la carte mère sans passer par l’alim.
    Donc dans un contexte dégradé l'utilisation d'objets high-tech peut paraître paradoxale par rapport à une
    approche Low-tech. Mais n'oublions que le principe de la préparation consiste à comprendre et savoir.
    On prendra également garde à privilégier des logiciels ne demandant pas de connexion au net et prévoir
    un stock de bobines suffisant.

    Masuyo :
    je suis coutelier, bushcrafter et amateur de bricolage low et high tech.
    masuyo2000@gmail.com pour toutes questions.
    mon nouveau blog : https://masuyo.mystrikingly.com/

    Article écrit par un abonné qui restera anonyme. Appelons le Bob.

    Bob Slegue

    Le kit médical.
    bob quand il était enfant.

    Salut,

    Petite présentation de "l'univers" médical que j'emporte avec moi au travail.
    Ça intéressera probablement les forces de sécurité (policiers, militaires,...) mais ça peut être quelques choses d'intéressant pour les autres.

    D'abord mon contexte:


    Monde militaire, part souvent en OPEX dans des situations à risque. Je ne peux pas me concentrer uniquement sur l'aspect médical (et transporter un hôpital sur moi) mais aussi sur l'aspect armement, bouf, transmission,..
    Au sein de mon unité je suis notamment un des spécialistes médic ce qui signifie que je dois avoir du matériel pour moi, mais aussi pour les autres.


    Je ne suis pas personnel médical pour autant, je fais partie des gens sur le terrain qui sera appuyé par du personnel médial quand la situation sera un peu plus calme. (je n'ai pas vraiment le temps ni la place dans mes kits pour poser une perf etc,...)
    Ces kits médicaux rentrent en interaction avec mes autres kits ( par exemple j'ai une lampe frontale, un bonnet, un couteau suisse, un briquet, une radio,...) sur moi, tout des objets pouvant être utile dans l'univers médical mais je ne la citerai pas dans mes kits médic.

    Le kit médical.
    bob un peu plus vieux

    Organisation du kit médical:


    - Ce qui est directement sur moi très accessible ( je dois l'avoir en main en 1 seconde prêt à être utilisé)

    - Ce que je transporte sur mon harnais de combat ( dans une pochette adaptée et bien signalée/connus avec du matériel orienté blessure de guerre, je dois l'avoir ( ou un de mes collègues qui devrait intervenir sur moi) en moins de 10 secondes)

    Pour ces deux sphères je suis clairement orienté sur l'opérationnalité tactique. Il y a pas de place pour une flapule de désinfectant pour soignée un bobo, ou un médicament pour la diarrhée. Je dois rester mobile (malgré le poids des autres kits (munition&armement, ...)), je dois pouvoir courir, grimper, combattre,... C'est un kit que j'ai a 90% sur moi, mais quand je dois réaliser des missions plus low profil, ce matériel sera généralement également sur moi, mais autrement (dans des poches de la veste,...) Donc l'organisation change, mais pas vraiment le matériel.

    J'ai trois autres sphères
    - Ce qui est dans ma trousse de secours légère orienté combat (matériel pour secourir les autres mais orientée combat donc légère et visant les blessure de guerre)


    - Ce qui est dans mon sac de secours, matériel pour moi et mes camas (c'est un gros sac mais pas celui que j'aurai sur le dos pour faire une patrouille, plutôt celui qui reste dans le véhicule ou sur un poste fixe. Le format sac à dos permet juste de transporter facilement sur une courte distance (-de 2km idéalement même si c'est possible plus) Dedans de nouveau du matériel type damage contrôle, mais aussi du matériel urgence domestique, de la bobologie, de l'hygiène, des médicament de confort,...)


    - Le matériel collectif mais que je suis responsable dans la gestion et la mise en oeuvre (kit masscal, brancards,...)

    Ici je ne développerai que les deux premières sphères: (dans un autre post les trois autres sphère si je vois que l'actuel post intéresse)

    Ce qui est directement sur moi très accessible ( je dois l'avoir en main en 1 seconde prêt à être utilisé)
    - Un ciseau type brancardier
    - Deux paires de gants "de tatoueur" (comme les gants médicaux mais en plus solide)
    - Un ou deux tourniquet (dépend la mission) de type CAT

     Ce que je transporte sur mon harnais de combat ( dans une pochette adaptée et bien signalée/connus avec du matériel orienté blessure de guerre, je dois l'avoir ( ou un de mes collègues qui devrait intervenir sur moi) en moins de 10 secondes)

    Le kit médical.
    bob en véhicule


    - Pour les massives bleeding
         - Un tourniquet type CAT
         - Une petite bande, pas pour soutenir une entorse, mais pour sécurisé un tourniquet douloureux qu'un blessé (y compris moi) pourrait être tenté     d'enlever car ça ferai trop mal.
         - Deux bande Woundclot
         - Un woundpacking
         - Une pince à clamper

    - Pour les airways
        - une naso à ma taille
        - une canule oro à ma taille

    - Pour la respiration
        - Trois chest seal non vented
        - Un caté 14g (spécifique pour une décompression à l'aiguille)

    - Pour les saignement
        - Un pressure dressing
        - Deux eyeshields

    - Pour l'hypothermie (en plus des autres kits que j'ai sur moi)

        - trois couvertures alu
        - deux "chaufferettes" chimiques

    - Pour les brûlures
         - Une compresse burn

    - Pour l'évac & autre (en plus des autres kits que j'ai sur moi)
        - 2 cyalumes
        - un feutre pour écrire
        - 2 Tccc card (dont une pré- remplie pour moi et en fonction de la mission)
        - 1 set de triage
        - 5 épingles de sureté
        - 1 compresse (pour les artères glissantes avec la pince à clamper ou autre utilisation)

    Sur la pochette
       - un patch cousu pour signaler que c'est ma poche médicale (doublé dans ce rôles par les tirettes qui sont de couleur rouge)
       - un patch cousu groupe sanguin et allergie
       - cette pochette est sur une plateforme molle à velcro (sécurisé par une sangle) donc peut rester sur moi ou être rapidement détachée. Chaque item dans cette pochette est fixé (même ouverte je peux courir sans le risque de tout perdre)

    Remarque:


    - Si le matériel n'est pas conditionné pour résister à l' eau (forte pluie, passage dans une rivière,...), je l'ai rendu résistant à l'eau
    - Tout les gars qui m'entoure connaissent où trouver mes kits et ce qu'ils contiennent, si j'ai du matériel ne faisant pas partie du matériel distribué par l'armée, je les ai formé pour pouvoir l'utiliser.
    - Pas de place pour des contre façon ou du matériel bas de gamme

    Toutes remarques constructives est la bienvenue 

    Le kit médical.
    Son d'ambiance pour la lecture au calme.

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES.

    Ça paye pas de mine mais c'est utile

    Article écrit par le grand ZACKMASS


    Les intérêt gustatifs de cette plante ne sont pas son plus grand atout, en effet comme beaucoup de plantes, gustativement c'est pas ouf quand tu la mange en salade seule mais certaines ont des effets cachés fort intéressants.

    Déjà elle se mange ce qui est pour une adventice plutôt appréciable car comme toutes adventices c'est fréquent

    de la trouver sur le bord des routes et très facile à faire pousser et à récolter.

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Adventices signifie "Qui viens de l'extérieur" donc pas planté par l'homme ce qui signifie intrinsèquement "Mauvais herbes" dans le cas d'un survivaliste aucune herbe est mauvaise, même les plantes toxiques ont leurs utilités mais ce n'est pas l'objet de l'article du jour.


    Intérêt Gustatif :

    Au goût plutôt prononcé de champignon, ses feuilles sont meilleures jeunes et fraiches car moins amères ajoutant un doux goût de noisette en prime de celui de champignon. Cette adventice se mange aussi bien crue (à bien laver avant) que cuite, et peux se manger avec sa tige et sa fleur (bien meilleure d'ailleurs quand elle n'a pas encore
    entièrement germée).
    Dans le cas des feuilles matures, je préconise de les manger cuites ou à faire sécher pour en faire des tisanes c'est pas mal aussi.


    ATTENTION

    Manger du plantain c'est bien, ne pas trop consommer sa graine c'est mieux sauf si vous voulez repeindre vos toilettes (sèches de préférence) Je dit bien qu'on peux en consommer, mais pas 300g par jour, sous peine de se vider bien comme il faut.

    Un petit conseil de dégustation toutefois: cette plante est particulièrement bonne en salade avec des noix et du fromage (un ptit fromage bien de chez nous comme un petit camembert ça passe crème)
    mais également en soupe pour remplacer les champignons de Paris, en quiche comptez 20 minutes de cuisson (parfait pour les plats asiatiques).


    Intérêt cosmétique :

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Aussi extraordinaire que ça puisse paraître (oui elle est hyper accessible)cette plante peux aussi servir en cosmétique.
    En effet elle contient une substance dans son fruit appelé "Mucilage"

    Le Mucilage c'est une substance composé de glucide qui gonfle au contact de
    l'eau et crée une substance visqueuse (un peu comme l'Aloe Vera) .

    Le plantain est donc une plante idéale en cosmétique pour calmer les rougeurs, améliorer le teint mais également hydrater la peau durablement.


    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Les amérindiens s'en servaient également pour éviter les ampoules et les frottements en cas de longue marche,

    ils coinçaient quelques feuilles entre les orteils et ainsi le frottement des doigts de pied combinés à l'humidité

    des pieds, libéraient la substance grasse de la plante et maintenaient hydraté le pied.

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Excellent baume cicatrisant et anti inflammatoire que ce soit contre les boutons comme contre les vergetures

    ou même contre certaines piqures d'insecte et de plante telle que l'ortie. Son pouvoir cicatrisant n'est plus

    à démontrer, il suffit pour cela de mélanger le plantain à de l'eau et laisser macérer à froid pendant 3 à 6 semaines,

    la quantité de plante est d'1/3 du contenant au minimum (au maximum 1/2), les plantes doivent être soit récoltés

    en pleine journée (donc odorante et le moins possible humide) soit séchés au préalable.


    .

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    LE CONSEIL DE L'EXPERT (doucement les chevilles) :

    Ajouter quelques gouttes (2 ou 3) d'huile essentielle de lavande ou de calendula pour améliorer l'efficacité du produit cicatrisant et réparateur à votre macérat.
    Pour la fleur, avant d'effectuer le macérat et donc soit à chaud soit à froid obtenir la substance active, il vous faut l'écraser (en effet c'est résistant cette ptite bête et si ça macère sans être écrasé l'efficacité en restera très limité).


    .

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Intérêt médical :

    Pour améliorer l'efficacité de cette plante et afin de garantir l'effet antiseptique du cataplasme :

    il faut mélanger cette plante à de l'achillée millefeuille (attention à ne pas confondre
    avec de la petite ciguë,voir prochain article) ou de la bardane.


    .

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    MISE EN GARDE PARTICULIÈRE

    Si possible, il vaux mieux planter son propre plantain ou connaître le terrain où on le ramasse,

    cette plante purifiante de sol est très présente sur des sols pollués comme sur le bord des routes,

    mais les consommer c'est s'exposer aux métaux lourd de l'essence et ceux du goudron fortement présents
    dans le sol, aussi renseignez vous bien avant de les consommer.
    Ne pas donner à des personne ayant un terrain allergique important cette plante, en cas de doute appliquer

    dans le creux du coude 5 à 10 minutes , en cas de rougeur sévère accompagnée d'érythème (bouton) ne pas ingérer
    ni appliquer sur la peau de nouveau.


    .

    LE CONSEIL DE L'EXPERT (doucement les chevilles) :

    Aucun plantain n'est pas comestibles et certains ont des effets plus prononcé que d'autre quant aux solutions
    épidermiques et médicales : la surdose n'est pas mortelle au pire elle vous fera visiter les toilettes régulièrement.
    Dans cet article seul le plantain européen le plus fréquent sous nos latitudes, est décrit "PLANTAGO MAJOR"

    Mais cet article s'applique pour chacun des 200 plantains répertoriés dans le monde.


    .

    LE PLANTAIN, INTÉRÊTS THÉRAPEUTIQUES ET ALIMENTAIRES. 2-ème article de ZACKMASS!

    Pour aller plus loin: https://undersurvival.com/2021/09/17/memorisation-des-connaissances-pour-la-survie/

    Merci Zackmass!

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Introduction

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.
    la mémoire!

    Article écrit par le sublime Seeven !

    Mémoriser! Avez-vous déjà appris à nouer un superbe nœud de huit lors d'un lointain cours d'escalade, sans
    pouvoir le refaire le jour où vous en aviez besoin ?


    Avez-vous déjà enregistré une magnifique image illustrant un système de purification de l'eau vue
    sur un forum, sans jamais la regarder à nouveau ?


    Si un de vos proches perdait subitement connaissance, vous souviendriez-vous des gestes de
    premiers secours appris lors de votre stage PSC1 d'il y a 5 ans ?


    Nous avons la chance d'avoir accès à une infinité de connaissances et de techniques qui pourraient
    s'avérer très pratiques, voire salvatrices, dans des situations particulières. Le problème est que si l'on
    ne les utilise pas, ces savoirs s'effacent et laissent place à des connaissances utilisées plus
    régulièrement, comme la recette de la pâte à crêpes.


    Alors comment retenir ces connaissances essentielles ? Après tout, nous ne pouvons pas pratiquer
    tous les jours la survie en forêt, le bushcraft et le secourisme…

    Et hors de question de "réviser" une montagne de fiches tous les jours comme si on devait passer le bac à la fin de chaque mois… D'autant que, c'est bien connu, les bacheliers oublient tout, aussitôt le diplôme en poche

    La répétition espacée pour mémoriser.

    Je vais vous présenter une technique d'apprentissage très utilisée dans le domaine des langues, mais
    qui peut servir à apprendre n'importe quoi. Je l'ai moi-même utilisée de nombreuses années pour
    passer plusieurs examens (mathématiques, physique, code de la route, fiches moto…).


    Ce qui rend cette technique puissante est qu'elle permet d'apprendre un grand nombre
    d'informations sur du très long terme, avec une charge de travail de plus en plus légère.

    J'ai nommé : la répétition espacée. Le principe est simple : mieux vous connaissez une "fiche", moins
    vous êtes interrogé dessus. Et plus vous avez du mal à apprendre une fiche, plus vous la réviserez.


    Bien souvent, on combine cette technique à des fiches "à trou" ou "recto-verso", ce qui nous force à
    nous remémorer activement le contenu de la fiche, plutôt que de simplement la relire en se disant
    "ah oui je le savais…".


    Cette technique est aussi très efficace sur le "court terme" (pas trop court non plus, hein), si vous
    voulez vous préparer tranquillement pour un examen.


    Si vous n'avez pas besoin d'apprendre tout, tout de suite, vous pouvez même ne faire une séance
    qu'une fois par semaine ou par mois, sans stress. Sur le long terme, vous retiendrez tout, et les
    séances seront de plus en plus courtes.

    Memcode.

    Il existe plusieurs solutions pour créer ses fiches de répétition espacée. Je vais vous parler de
    Memcode car il s'agit d'une solution en ligne, facile d'utilisation, 100% gratuite et open source. Et
    surtout, le partage et la collaboration sont très faciles, ce qui va nous intéresser par la suite.


    Petite particularité : il faudra soit un compte Gmail, soit un compte GitHub pour se connecter à
    Memcode et créer ses fiches. Mais vous pouvez déjà parcourir le site et lire les fiches existantes en
    tant qu'invité.

    Créer un cours

    Une fois connecté, vous pourrez créer un "cours" (c'est-à-dire un ensemble de fiches sur un même
    sujet) en cliquant sur le bouton "Create" en haut de la page. Vous choisirez ensuite de rendre ce
    cours privé (uniquement visible par vous) ou public (tous les utilisateurs pourront voir ce cours et
    l'apprendre). Quant à la catégorie, elle sera bien souvent sur "Other".

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Vous arrivez ensuite sur la page permettant de créer des fiches (ou "flashcards") :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.


    La colonne de gauche représentant le "recto" de la fiche (la question), et la colonne de droite étant le
    "verso" (la réponse).


    Sur la droite, le bouton "Save" vous permet d'enregistrer votre fiche et d'en créer éventuellement
    une nouvelle. Pour supprimer une fiche, placez votre souris tout à gauche de la fiche et cliquez sur le
    "Delete" qui vient d'apparaître.

    Boutons "Learn" et "Review"

    Si vous avez créé des fiches, vous devriez voir un bouton vert "Learn (x)" :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Cliquez dessus afin de sélectionner les fiches que vous souhaitez apprendre ("Learn") ou ignorer
    ("Ignore"), ce qui peut être utile pour les cours créés par d'autres utilisateurs :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.


    Une fois que vous avez choisi d'apprendre ou d'ignorer toutes les nouvelles fiches, le bouton vert
    disparaît et laisse place à un bouton orange "Review (x)".


    Le mode Review est le véritable mode d'apprentissage : le site va vous présenter une par une toutes
    les fiches qui doivent être révisées aujourd'hui, en masquant la réponse :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Remémorez-vous la réponse, pratiquez-la si cela est possible. Puis cliquez sur "See answer" pour
    dévoiler la réponse. Une barre vous permet de noter vous-même la facilité avec laquelle vous vous
    êtes remémoré la réponse (de 1 à 5) :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Répondez le plus honnêtement possible : plus votre auto-évaluation est basse, plus vite cette fiche
    vous sera proposée à nouveau. En cas de doute, mieux vaut donc se noter "trop bas" que "trop
    haut". Puis cliquez sur "Next" pour passer à la suite.
    N'hésitez pas à expérimenter et à toucher un peu à tout pour bien comprendre le fonctionnement de
    Memcode.

    Le partage et la collaboration

    Créer ses fiches soi-même et les apprendre tout seul, c'est bien. Les partager avec la communauté,
    c'est super !


    Pour celles et ceux qui aiment travailler en groupe, vous noterez le bouton "Invite coauthors", qui
    permet d'ajouter plusieurs collaborateurs à un même cours. À plusieurs, nous pouvons nous motiver,
    nous entraider, nous corriger.


    N'hésitez pas à partager vos cours Memcode en commentaires ou sur le Discord. En partageant le
    savoir et une pédagogie efficace, nous construisons une communauté plus forte, car la connaissance
    est une des bases de la résilience, de l'autonomie et de la survie.
    Vous pouvez aussi ajouter le mot-clé "RASTacline" dans la description de vos cours afin que l'on
    puisse facilement les trouver par une recherche. Pour modifier la description d'un cours, cliquez sur
    "Edit" :

    Mémoriser des connaissances sur le long terme avec Memcode. 1er article de Seeven.

    Bonnes révisions, pensez à partager, et bonnes crêpes 😀

    ______________________________________________________________________________________________

    Pour aller plus loin: https://undersurvival.com/2020/05/17/reflexion-autour-de-lequipement-portes-par-loperateur/

    Présentation Tacline.
    Tacline

    QUI SE CACHE DERRIÈRE LE MASQUE de tacline?

    Salut je me présente, Gaël alias Tacline, la ligne tactique sur internet.

    Je suis celui qui à lancer ce vaste projet constitué d’une chaîne Youtube, d’un blog rempli d’articles, du site Undersurvival, d’un serveur Discord, d’un Patreon, d’instagram, d’une newsletter bref c’est un concept tentaculaire dont le but est simple :

    Offrir aux citoyens des clés pour qu’il puisse s’en sortir lors de situations à risques comme les accidents de la route, les agressions, le secourisme, les incendies etc.

    pour finalement aider à prolonger la vie en développant plus de résilience et d’autonomie à travers le survivalisme.

    depuis une dizaine d’années maintenant, j’explore cet univers.

    J’ai débuté jeune, vers l’âge de quinze, seize ans grâce aux forums, blog et livres sur le sujet.

    Quand on vit encore chez les parents, on est forcément limité dans nos champs des possibles. Acheter et tester du petit matériel reste une des principales portes d’entrée dans ce monde.

    J’ai ainsi pu découvrir ce qu’était un EDC, un BOB, une BAD etc. (pour ceux qui ne sont pas familiers des termes que j’utilise ici, rendez-vous dans le glossaire du site)

    Sans oublier mes premiers bivouacs en forêt ainsi que mes tentatives, souvent ratées, de techniques de survie.

    Petit à petit. C’est devenu une passion. Trouver les équipements les plus astucieux, les plus ingénieux et les mieux pensés, réfléchir à comment améliorer ce que l’on porte puis le tester au quotidien.

    Je me suis intéressé aux grands principes de réflexions autour de l’équipement comme la règle des trois L : lame, lampe lacrymogène, la règle des 5C, la règle des trois, le KISS (keep it simple stupid) etc.

    Suite à cette passion, J’ai pu faire deux ans en étude de Design ou je me suis principalement attardé sur le design d’objet, l’ergonomie et le pourquoi, du comment un outil est réussi ou au contraire inadapté. J’ai vite compris qu’il fallait une expérience de terrain pour concevoir des outils de qualité. J’ai donc commencé à me forger des compétences.

    Arts martiaux et self-défense (Kung-Fu Vu Ba, Sanda un peu, puis Krav Maga, Boxe pied poing, Jiu-jitsu traditionnel. ), randonnée, stages de survie, pratique du tir à l’arc.

    J’ai pu travailler dans le monde de la sécurité privée ou j’ai fait en sorte d’intervenir dans des endroits et des postes différents autant en tant que videur dans un bar de nuit, dans des musées, des écoles, immeuble de grande hauteur, événementiel de type concert par exemple.

    J’ai pu expérimenter la sécurité privée renforcée sur des sites sensibles, la sécurité incendie et assistance à personne également. J’ai été secouriste à la protection civile pendant un an et là je suis pompier volontaire. J’ai donc pu passer beaucoup de formations en secourisme.

    J’ai également été Médiateur bénévole dans des événements undergrounds concert de Psy trance, Tribe et autres styles musicaux ou la soirée rimait avec prise de produits. Cela m’a permis de découvrir les côtés sombres des événements festifs (problèmes d’alcool, de drogues, misère sociale et affective etc. ) .

    J’ai aussi pu pratiquer le tir (et cette fois-ci, plus à l’arc mais sur des plateformes plus modernes) depuis six ans maintenant.

    Je garderais le reste de mes expériences pour moi ; p

    On va dire que j’ai passé les dix dernières années à engranger des compétences, des connaissances et des expériences de vie dans le but de développer ma propre résilience. Je suis accro aux situations nouvelles. Apprendre des choses et exercer ma curiosité font partie des principes fondamentaux pour moi.

    J’ai voulu approcher l’univers de l’intervention de manière multiple pour mieux la comprendre dans son ensemble. J’ai pu remarquer que ce domaine opérationnel est finalement très lié à celui du survivalisme.

    Lors de la mort de mon père, je me suis posé beaucoup de questions sur mes véritables aspirations. Sur mon envie de transmettre ce que j’ai pu apprendre. De quelle image et de quel souvenir je voulais laisser après ma mort. Du comment être utile et du comment apporter ma pierre à l’édifice de la vie.

    J’ai eu la chance de recevoir un peu d’argent suite à son décès. J’ai fait le choix de l’investir pour acheter mon matériel (son, éclairage, caméra, ordinateur, logiciel de montage, formations etc.). Matériel que j’ai pu utiliser pour débuter dans la production de contenu.

    Je voulais aider un maximum de personnes dans leurs recherches de résiliences. Être utile à ma façon. Enseigner des choses grâce à ma modeste expérience de vie. Je trouve que c’est une noble façon d’utiliser l’argent de mon père plutôt que de simplement vivre dessus quelque temps. Ma façon à moi de transformer un drame écrit et joué par Thanos en élan positif de vie.

    Depuis mes débuts en survivalisme je me suis dit que j’aimerais pouvoir transmettre mes connaissances un jour. J’ai attendu longtemps avant de débuter cette transmission pour être légitime vis-à-vis de moi-même. J’estime qu’il faut avoir une expérience pour s’exprimer avec justesse. Malgré mon background que je n’ai pas complètement déroulé devant vous, j’ai encore du mal à me dire que j‘ai le droit de parler survivalisme sur les ondes.

    Je suis très perfectionniste dans mon travail. Je tente malgré mon côté autodidacte dans le monde de l’audiovisuel, de proposer des contenus le plus qualitatif possible. Mon objectif c’est de ne pas faire perdre de temps au spectateur, au contraire. L’idée c’est de lui offrir une propulsion pour qu’il puisse apprendre encore plus vite que moi

    Ainsi Undersurvival représente l’aboutissement de tout ce chemin de vie.

    J’ai voulu créer ici un endroit où on se sente comme à la maison. Un lieu d’échanges, de rencontre et de partage.

    L’idée c’est de trouver l’équipement qu’il te faut tout en te faisant aimer le moment présent.

    Article sur les boites au lettres écrit par l'indomptable FRED.

    .

    BOÎTES AUX LETTRES MORTES? LE RETOUR! COMMUNICATIONS ET SURVIVALISME.

    Dans cet article je vais vous présenter un système de communication extrêmement utile dans un cadre de résilience, les boîtes aux lettres mortes (qu’on abrégera en BLM) et leur utilisation dans la pratique du survivalisme. De nos jours on peut se demander quels seront les moyens de communication à notre disposition lors d’un effondrement, lorsque le téléphone ne marchera plus, lorsqu’internet sera tombé.

    .

    Lors de cet effondrement, il faudra s’organiser et savoir communiquer de manière sécurisée à la fois pour les données et pour les opérateurs qui veulent communiquer. Pour répondre à cette problématique, on peut mettre en place des BLM, (Dead Drops en anglais) mais sauf si vous êtes déjà initiés vous allez me regarder et me demander “mais Fred, c’est quoi une boîte aux lettres mortes ? et je vous répondrai ceci : Il s’agit d’un endroit où l'on laisse des messages qu’une autre personne viendra récupérer dans la foulée, les emplacements de ces caches ne sont connus que des membres d’une même équipe. Les messages transmis peuvent être de toutes formes comme des images, une carte, un message ou que sais-je.

    .

    Les BLM ont été extrêmement utilisées pendant les deux guerres mondiales puis par des agents des deux blocs pendant la guerre froide pour communiquer discrètement des informations importantes, de plus la BLM à l’avantage de pouvoir transmettre un message à plusieurs équipes, il suffit qu’un agent de chaque équipe passe récupérer le message.

    .

    Les membres d’une équipe doivent également connaître le repère qui permet sans s’approcher de la cache de savoir si elle contient un message, par exemple, on peut accrocher un foulard sur une branche mais le but est d’être discret, donc on peut se servir de son imagination pour trouver un indicateur à la fois original et discret, ainsi les membres d’une même équipe ne risquent pas de dévoiler l’endroit de la cache ni de se mettre en danger.

    .

    Et si notre équipe veut transmettre des messages sécurisés ? Pour cela, rien de plus simple, il suffit de chiffrer les messages écrits voire de les cacher dans un élément qui semble banal pour toute personne qui n’est pas au courant qu’on à caché un message, par exemple un texte peut être transmis par stéganographie dans une image, image qu’il suffit alors de mettre sur une clé USB que l’on glisse dans la BLM. Mais du coup c’est intéressant tout ça, mais comment les fabriquer ? Eh bien, encore une fois, c’est finalement assez simple. Tout d’abord il faut savoir que l’on doit respecter deux principes simples pour concevoir une bonne BLM, discrétion et protection.

    BOITE AU LETTRE VIVANTE

    .

    Premièrement, la discrétion, en effet, une BLM se doit d’être invisible pour quiconque ne saurait pas ou elle se trouve, le camouflage doit être adapté à l'environnement et à la taille de la cache, par exemple une BLM pouvant accueillir des lettres peut se cacher dans un tout petit espace comme un tube de PVC simulant une évacuation d’eau. Si la cache accueille des colis plus importants on peut alors imaginer la cacher dans un faux compteur électrique ou l’enterrer en pleine forêt, le tout est de choisir un endroit où la cache se fond dans le décor.

    .

    Ensuite vient le second mot d’ordre, protection. La protection se décline en 2 catégories, la protection de la cache et la protection des données transmises. La protection de la cache peut se faire simplement en verrouillant la BLM mais on peut imaginer piéger les alentours pour empêcher toute personne non autorisée d’approcher la cache. Mais attention une zone trop piégée indiquera la présence d’une cache !

    .

    La protection des données, elle, se fait en préservant les messages transmis d’être détruits, pour cela on doit créer une BLM qui respecte quelques critères : - d’abord, l’étanchéité, notre BLM doit résister à l’eau pour éviter que les messages ne soient endommagés par une forte pluie ou une inondation

    .

    Ensuite, la BLM doit pouvoir résister au feu si elle se trouve dans une zone à risque, par exemple en forêt on peut imaginer utiliser une caisse métallique que l’on enterre à un point connu.

    .

    Enfin, une BLM doit résister à la pire des épreuves, celle du temps, en effet le temps peut faire des ravages sur certains matériaux. Il faut savoir qu’il n’y a pas de BLM idéale, chaque situation peut demander une installation différente, le tout est d’avoir une cache qui puisse résister à tout ce qui pourrait endommager le contenu de la BLM.

    .

    De plus, on peut imaginer utiliser les nouvelles technologies pour créer des BLM plus efficaces, en effet, on peut créer une BLM Bluetooth, ainsi un opérateur n’a plus besoin d’aller au contact de la cache et peut rester à quelques mètres pour éviter de dévoiler la BLM. Désormais vous avez toutes les clés pour concevoir et utiliser une BLM dans les meilleures conditions mais pour compléter cet article je vais vous donner quelques astuces pour fabriquer très facilement des BLM, vous pourrez vous en inspirer pour créer les vôtres en y apportant des améliorations pour les adapter au mieux à votre environnement.

    .

    La BLM la plus simple que je puisse vous montrer se fabrique en quelques minutes et possède un rapport qualité prix extrêmement intéressant (ce qui permet d’en fabriquer plusieurs et de les disposer dans différentes caches). Pour la créer il vous suffit d’acheter les éléments suivants : - de la colle PVC - un tuyau PVC du diamètre et de la taille qui correspond aux colis que vous souhaitez déposer dans votre BLM - un bouchon PVC femelle simple du diamètre de votre tuyau - un manchon PVC du diamètre de votre tuyau - un tampon PVC (bouchon dévissable de regard de visite) Ensuite il suffit d’assembler votre BLM selon le schéma suivant :

    .

    BOÎTES AUX LETTRES MORTES? LE RETOUR! COMMUNICATIONS ET SURVIVALISME.

    PS : pour une étanchéité optimale, il est conseillé de passer un coup de papier de verre sur
    chaque surface à encoller, ainsi la colle accroche mieux aux surfaces.

    .


    Je vous remercie d’avoir lu cet article en entier et vous invite à essayer de créer et d’utiliser
    des BLM par vous même, rien n’est plus efficace que la pratique, surtout dans notre domaine
    qu’est le survivalisme, de plus en essayant on remarque souvent les défauts d’un produit et
    on peut alors chercher à l’améliorer !

    Merci à Fred pour son article !

    .

    pour aller plus loin.
    https://ras-tacline.com/tacline-lacrymogene-undersurvival/
    article sur les lacrymogènes

    Ecrit par le splendide Zackmass.

    Version audio de l'article.

    .

    Contextualisons !

    .

    En mai dernier après les violentes
    averses en Bretagne dans la forêt de Liffré nous avions décidé de profiter
    d'une journée de balade dans la forêt pour se vider l'esprit.
    Au moment du retour, nous avons croisé une énorme flaque de boue profonde
    d'un bon mètre au moins au milieu de la route.
    Nous l'avons évité mais pas le cycliste qui arrivait juste derrière

    nous et qui a mal jaugé la possibilité d'un accident. Résultat : un vélo enfoncé et un mec
    qui fait un soleil avant de s'écraser lourdement sur le sol.

    Par chance? ce dernier était médecin et nous a bien aiguillés.
    Dans un premier temps le blessé a été évacué de la zone à sa demande

    Car il y avait la possibilité qu'il s'embourbe, rendant l'intervention risquée
    ou bien encore qu'un des intervenants se blesse en portant secours.

    .

    LE DÉGAGEMENT D'URGENCE

    .

    Manipulation très risquée

    .

    Normalement, il ne faut jamais déplacer une victime, sauf en présence d’un
    danger réel, immédiat et non contrôlable. Le dégagement d'urgence est
    destiné à déplacer, de quelques mètres ou plus, en quelques secondes, la
    victime jusqu'à un lieu sûr pour permettre au secouriste de réaliser, en toute
    sécurité, le bilan, les gestes de secours éventuels, la surveillance de la victime.


    Une fois le dégagement d'urgence effectué (Avec à l’esprit l’idée de ne pas
    aggraver l'état de la personne dans la mesure du possible) nous avons fait un
    trop rapide bilan de la victime sans doute sous le coup du stress.
    Puis nous avons appelé les pompiers presque immédiatement.

    .

    LE BILAN

    .

    Bilan d'une victime (Reste calme)

    .

    Le bilan, pour moi Zackmass rédacteur de ce retour d’expérience, ne
    doit surtout pas être bâclé il doit être basé sur l'observation de l’état
    neurologique, circulatoire et ventilatoire : Demander à la victime de serrer les
    deux mains en même temps, demander si elle sent nos mains. Vérifier l'état de
    conscience, est-elle cohérente, répond-elle à vos questions ? Vérifier l'état de
    la respiration, est-elle sifflante, bruyante, difficile, rapide ? Est-ce que la peau
    devient bleue autour des lèvres ou au bout des doigts ?

    Vérifier l'état circulatoire, Est-ce que la victime est pâle ? Est-ce que le rythme cardiaque
    est anormalement rapide ou lent ? Est-ce que la victime n'a pas de
    saignement important ? vérifier l’état neurologique, est-ce que l’individu répète
    les mêmes choses inlassablement ? Et ce qu’elle prononce des paroles sans
    aucun sens ? Pensez à vérifier les membres inférieur et supérieur ainsi que le
    dos et le buste et le reste du corps à la recherche d'éventuels saignements,
    lésions ou déformations anormales

    .


    Pour aller plus loin : https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/secourisme/bilan.html

    .


    Étant porteur d'un EDC* (ce que l’on porte sur nous au quotidien)
    spécialement conçu pour les balades en forêt, j'ai profité du temps d'attente
    en ligne avant d'avoir un médecin urgentiste pour confier le téléphone à
    quelqu'un d'autre et sortir ma trousse de soin, celle-ci s'est avérée utile pour
    deux choses : les compresses stériles et le désinfectant.


    Dans l'attente des secours, après mon bilan et en restant en ligne, au vu de
    l'absence d’urgence vitale j'ai nettoyé les plaies du blessé afin de vérifier la
    présence de corps étrangers, nettoyer la boue présente partout (nez fracturé,
    arcade sourcilière ouverte, dent cassée, plaies superficielles sur le haut et le
    bas de la bouche avec coupure profonde sur la lèvre) et réconforté le pauvre
    cycliste.

    Retour d'expérience d'un accident de vélo. Paf dans la boue pour la 1ére fois.

    .

    PANSER UNE PLAIE ET DÉSINFECTION

    .

    Étape indispensable

    .

    • Désinfecter une plaie ne se fait pas sans précautions particulières. Dans
      un premier temps, le port de gants est obligatoire en cas de saignement pour
      réduire les risques de maladies quelconques transmises par le sang ou
      d’infections autant pour le secouriste que la victime
      Le moment du retrait des gants est important pour éviter toute
      contamination.

    • La désinfection avec les compresses se fait d'abord avec l'application d'une
      solution stérile sur la compresse pour nettoyer la zone doucement du centre
      de la plaie vers l'extérieur en escargot ou en étoile, une fois cette étape passée
      appliquer une autre compresse avec la solution désinfectante sur la blessure
      pour recommencer l’opération puis bander le tout avec une bande extensive,
      crêpe ou adhésive pour créer un pansement en attendant les secours si
      besoin. vérifier l'état de ce dernier régulièrement (si pas de saignement
      important notamment). Il faut toujours vérifier que l’état de la personne
      n’évolue pas et ce afin d'être rapidement en mesure d’intervenir et de tenir au
      courant les secours.

    • Pour aller plus loin : https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/secourisme/bilan.html
    • https://www.formationambulancier.fr/05-fiches/3002-fiche-hyg-gants.htm

    Le médecin régulateur au téléphone a demandé à mon amie de raccrocher,
    puis nous avons attendu en continuant la surveillance du cycliste.
    Au bout de dix minutes les pompiers ont rappelé ne trouvant pas exactement
    l'emplacement car ils ont utilisé un système pour localiser le téléphone mais
    celui-ci s'est avéré imprécis.


    C'est à ce moment qu'un balisage a été effectué par notre groupe avec une
    personne sur le bord d'une des routes secondaires à 200 mètres et l'autre sur
    une autre route à 400 mètres, pour faire signe si les secours passent par là.
    Le balisage aurait dû être fait bien avant, je m’en rends compte à présent.
    Mais voilà aussi l’utilité d’un retour d’expérience. Voir ce qui a été fait et ce qui
    aurait dû être fait.


    Finalement les secours nous ont trouvés et ont pu avec un 4x4 accéder
    facilement au blessé avant son évacuation. Ce dernier souhaitait connaître
    nos noms pour nous remercier mais nous ne souhaitions pas l'être.
    Il paraît naturel d’aider dans ce genre de situations.

    .

    ET SI C'ÉTAIT À REFAIRE CE QUE JE REFERAIS DIFFÉREMMENT

    .

    Un petit mea culpa

    .

    • Toujours porter des gants propres lors d'une intervention où il peut y avoir du
      sang, dans mon cas j'ai appliqué des compresses stériles après rinçage de la
      blessure sans gants
    • Respecter les règles de bon sens quand il s'agit d'aller quelque part comme
      avoir sa localisation précise afin de mieux renseigner les secours. En activité
      nature boussole et compte pas + GPS.
      Vérifier le contenu de sa trousse de secours. Ne pas s'encombrer de choses
      inutiles (quitte à avoir plusieurs trousses) et au contraire prendre les outils
      importants en fonction de l’activité - Couvrir la victime avec une couverture
      de survie, même si celle-ci ne souffre pas du froid ou du chaud il pleuvait un
      peu et la victime pratiquait une activité sportive avant sa chute.
      La victime peut ne pas avoir conscience de son état réel.

    .

    COMMENT BIEN AGIR EN CAS D'ACCIDENT

    Retour d'expérience d'un accident de vélo. Paf dans la boue pour la 1ére fois.
    Detail of cyclist man feet riding mountain bike on outdoor trail in sunny meadow

    .

    Règles simples en cas d'accident et qui a été bien réalisé sur cette situation.

    • L'appel aux secours doit se réaliser après un premier bilan précis. Cela
      permet aux secouristes de savoir exactement de quoi il en retourne sans
      oublier des choses pour être plus efficace.
      Pensez à Je suis / Je vois / Je fais / Je suis en mesure de / Je demande.
      Dans notre cas, au moment de l'appel nous avions, même sous le stress,
      compris quoi transmettre aux secours.
      Le fait de préciser que nous étions en forêt a permis de mobiliser non pas un
      VSAV classique mais un 4x4

    • Ne jamais raccrocher le premier, l'opérateur peut parfois prendre quelques
      secondes pour saisir la fiche d'intervention avant de poser une question,
      raccrocher c'est s'exposer à ce qu'une information ne soit pas comprise par les
      secours ou ne pas recevoir de précieux conseils de la part d’un médecin sur
      quoi faire maintenant

    • Baliser la zone pour éviter un suraccident et se rendre visible des pompiers. -
      Avoir sur soi quelques matériels et de solides connaissances notamment une
      trousse de secours et une bouteille d'eau.
      Confiez le soin à une autre personne de téléphoner si vous êtes actuellement
      en train d'intervenir, ne faites pas tout seul.

    _________________________________________________________________________________

    EDC : "Every day carry” Dans la situation décrite il s’agit de mon “fond de sac” un
    ensemble d’outils que j’emporte avec moi en fonction de la situation.
    Quand vous partez en vacances c'est la crème solaire dans le sac la serviette
    et le savon parfois le maillot de bain sinon dans la vie de tous les jours c'est
    votre téléphone vos clés votre portefeuille parfois votre opinel, le paquet de
    mouchoir ou une capote si on a une aventure ( oh yeah touch my tralala, my
    ding ding dong).


    Mon EDC en forêt c'est mon couteau deux bouteilles (une plate car ma
    compagne aime l'eau plate et une pétillante pour moi) deux barres de céréale,
    deux compotes, une trousse de secours, une carte IGN + boussole, une petite
    serviette, une batterie externe (4 charge complète), une solution
    hydroalcoolique et deux briquets.

    __________________________________________________________________________________

    PAR ZACKMASS, REDACTEUR.

    Introduction

    .

    S’il ne devait y avoir qu'un seul outil de défense dans notre société actuelle, alors ce serait la lacrymogène !

    Et pas un magnifique P08 suisse xD

    Encore faut-il savoir laquelle !

    Lorsque nous nous penchons sur l'univers de la self-défense et que l'on passe en revue les pratiques comme le krav maga, le systema ou le Kali escrima, on réalise bien vite qu'en situation réelle, rien n'est assuré.

    Le meilleur pratiquant peut être pris par surprise, être malade, blessé, simplement occupé ou chargé de courses pour la semaine. Il peut faire face à des adversaires plus forts, plus nombreux et mieux armés.

    Dans ce genre de situation, comment augmenter nos chances de nous en sortir ?

    Un entraînement régulier pour commencer.

    Des trainings au plus proche du réel. Tenue de tous les jours, situations plausibles, réactions adaptées, retex, travail varié, échelonnage de la difficulté, pédagogie, familiarisation avec nos peurs etc.

    À cela nous pouvons y adjoindre une aide supplémentaire, celle de l'outil de défense.

    .

    Lacrymogène et self défense.
    lacrymogène asp palm défender

    .

    L'outil de défense

    .

    Quel que soit son choix, la notion de drills reste un incontournable. Il faut absolument connaître son matériel de combat sur le bout des doigts.

    De jour, de nuit, qu'il pleuve, qu'il vente, le froid, la fatigue dans toutes les situations.

    Quand on parle objet de self, on se retrouve face à une quantité impressionnante de propositions.

    Des plus farfelues aux plus coûteuses.

    Des plus encombrantes comme le gomm cogne au plus discrètes.

    Une sectorisation par catégories va venir simplifier cet ensemble.

    Nous pouvons classer les objets du plus discret au plus voyant et de la zone d'action la plus courte à celle la plus longue.

    Les équipements d'impacts dans un premier temps forment des éléments très discrets, taillés pour le corps à corps, celui où l'on se regarde dans le blanc des yeux. C'est au sein de cette promiscuité dans le face-à-face, que réside également sa faiblesse.

    Plus nous sommes proches de l'adversaire, plus nous prenons de risques.

    Les impacts tous agissent en venant renforcer notre frappe par durcissement de la zone de collision. De par leurs tailles réduites et leurs prises en main, ils forment des systèmes qui offrent une bonne complexité face au désarmement et à l'arrachage.

    Dans cette catégorie, nous retrouvons le traditionnel coup de poing américain qui trône à côté de nouveaux venus comme les stylos tactiques inspirés de vieilles armes asiatiques les wahara ou les koppo stick.

    Souvent, leurs prises en mains vont permettre un placement correct du poing. Il est en effet compliqué de tenir un impact tool avec le pouce à l'intérieur de la main par exemple.

    Nous limitons ainsi le risque de traumatismes des phalanges.

    C'est également un palliatif au manque de puissance de nos coups.

    Autres avantages, il est tout à fait possible de les combiner avec un autre type d'équipements et ainsi profiter d'une lacrymogène utilisable en percussions.

    Si nous prenons un stylo, une lampe torche, une lacrymogène au format bâton et un couteau pliant fermé, tous vont pouvoir venir s'utiliser de la même manière. L'ergonomie très similaire va permettre l'apprentissage d'une seule gestuelle de combat.

    De plus, nous nous retrouvons face à une technique martiale très instinctive et reptilienne, ce qui se traduit par un gain de rapidité, de simplicité et de mise en œuvre sous stress. Le fameux KISS, keep it simple, stupid tatoué sur ma cuisse.

    .

    deux fonctions dont une du quotidien

    .

    Les outils d'impacts autres que notre spray au poivre vont pouvoir agir en tant que back UP face à une éventuelle perte de la gazeuse.

    La notion de poids mort est limitée car le couteau reste un outil du quotidien, le stylet permet d'écrire.

    La lampe comme source de lumière bien évidemment.

    Deux fonctions a chaque fois dont une qui servira au quotidien.

    Nous pouvons également adapter notre arme du moment en fonction de notre environnement. Partir sur la lampe et le stylo uniquement si nous devons passer dans un portail de sécurité par exemple.

    J'ai justement pu tester un modèle de lacrymogène qui vient s'inscrire dans cet ensemble d'outils similaire destiné à l'impact. Les modèles Defender de chez ASP.

    Trois tailles, trois contenances.

    Le plus grand le street Defender, le plus petit le palm defender et entre les deux le Key Defender.

    Le fonctionnement m'a tout de suite fait penser aux mécaniques d'armes à feu et plus particulièrement les armes à feu camouflées style bullet Pen en 22lr.

    Des pièces toutes simple, une sûreté, un endroit où appuyer qui fait office de queue de détente, un élément plat qui vient "percuter" une cartouche de gaz lacrymogène OC (oléorésine de capsicum, un principe actif ) et un trou de sortie de l'autre côté qui fait office de "canon". Les cartouches étant remplaçables.

    Toutes les pièces sont démontables ou dévissables permettant un nettoyage simple.

    Présence de joints toriques pour garantir une étanchéité de la chambre de percussions.

    L'ensemble est solidement logé dans un tube en aluminium aéronautique.

    Son design induit une ergonomie toute particulière qui vient servir les besoins du combattant de rue.

    En effet, de par sa forme il permet une utilisation pour frapper et ainsi venir soutenir ou remplacer l'action lacrymogène en cas de manque d'efficacité ou de défaillance.

    L'équipement est fourni avec des anneaux fixables à une extrémité. Ainsi les clés viennent naturellement s’y adjoindre.

    Un bon moyen de toujours avoir l'arme sur nous.

    .

    Problématique de prix

    .

    Bien entendu, on pourrait opposer l'argument du coût de ce concentré d'ergonomie.

    En effet, une simple petite bombe achetée sur le Net est facilement trouvable entre cinq et dix euros quand il faudra débourser entre vingt-cinq et cinquante euros pour les modèles ASP.

    Malgré tout, comme le dit l'adage, acheter Chinois acheter deux fois.

    J'ai, comme beaucoup de personnes, commencé par ce genre d'équipements low cost. Propulsion inopérante, déformation du corps du produit, distance d'engagement ridicule, produit très peu efficace, fuites dans la poche, actionnement involontaire… bref une galère constante.

    Une pensée doit être présente à notre esprit lors de notre choix. C'est la philosophie traditionnelle du ninja ou du samouraï.

    Le "ninja" va privilégier du matériel très peu cher qu'il pourra sans aucun remords cassé, jeter ou perdre.

    Le samouraï lui sera dans un rapport plus profond avec son équipement. Il choisira la qualité même s’il faut y mettre le prix.

    Ce choix, bien que très cohérent face à l'achat de telle ou telle plateforme d'arme à feu par exemple, le devient beaucoup moins quand il s'agit d'un équipement peu cher comme la lacrymogène.

    En effet une trentaine d'euros pour un item capable de stabiliser une situation potentiellement très grave et ainsi protéger notre vie ou celle d'autrui. J'ai vu pire comme ratio coûts bénéfices.

    .

    Principe de fonctionnement

    .

    L'action incapacitante de nos gazeuses se divise en deux grandes familles.

    Les principes actifs OC ou CS.

    L'un (le CS) est un ancien produit, peu efficace sur les animaux et les drogués, qui va venir "contaminer" tout ce qu'il touche. Ce qui veut dire nettoyage obligatoire en cas d'expositions.

    Comme avantage on retrouve un prix plus faible que l'oc.

    Ce dernier lui est constitué d'une base de piment. On les surnomment parfois gazeuse au poivre. Sans doute car le poivre est également constitué de capsaïcine.

    Le principe actif, c'est bien, ce n'est pourtant pas tout. Avec l'oléorésine de capsicum il va falloir regarder le pourcentage présent ainsi que son évaluation sur l'échelle de scoville.

    C'est une mesure de la force du piquant du piment.

    Par exemple le piment de cayenne est entre 30 000 et 50 000

    Le tabasco lui est entre 7 000 à 8 000

    Notons que cette sauce piquante est utilisée justement comme lacrymogène du pauvre ou légale.

    Pour ce faire, les adeptes de cette méthode viennent renverser l'huile piquante sur leurs mains pour ensuite venir au contact du visage de l'adversaire.

    Comme toutes solutions de fortune (le garrot tourniquet fait avec les moyens du bord en est aussi un exemple) son efficacité est toute relative.

    Une autre technique plus simple, les pièces de monnaies dont je parlerai dans un autre article.

    Pour nos petits monstres cracheurs de piments, nous commençons à être dans de bonnes performances à partir de 2 millions de SHU.

    Les défendeurs de chez ASP sont donc parfaits à ce niveau-là.

    Si vous recherchez des performances encore plus grandes comme un taux de SHU plus important ou bien une portée plus longue il faudra se tourner vers les Fox labs ou les sabres red ou bien vers les solutions de chez piexon.

    Mais nous gardons cela pour un prochain article, les amis !

    Pour aller plus loin:

    https://www.youtube.com/channel/UCKBNNmxpgphhwG43u1Yswng

    .

    Lacrymogène et self défense.

    Premier podcast de la série Undersurvival Podcasting. Des avis? ;p

    Pourquoi le grand public confond Survivalistes, Preppers, Dark Preppers, Autonomiste et Low Tech ?

    Qu’est-ce que c’est vraiment le survivalisme ? Est-ce que ça rime avec fin du monde ? Pandémie ? Accident nucléaire ou attaque extraterrestre ?

    Pourquoi imaginer des bunkers, des boîtes de conserve et des armes à feu en grande quantité ? Voilà le genre de questions auxquels je réponds dans ce podcast. Bonne écoute de ce mini-livre audio !

    chapitrage: 00:00 introduction fiction dans l’univers undersurvival

    01:13 début du podcast survivaliste

    16:00 Conclusion fiction dans l’univers undersurvival

    Un immense merci à mon merveilleux et talentueux monteur vidéo Clément Keller mais aussi à Charlie, Aurélien alias OV et Vincent pour leurs soutiens précieux. Merci à mon petit caméléon ! Qui se reconnaitra ! et merci à Seb qui ma fait découvrir cette personne en or! Merci à licorne aussi pour rien... Un merci tout particulier à Bijaman mon frère que j'aime tout particulièrement. Merci à Alexis mon autre frère également. 😀

    Retrouvez moi sur : https://linktr.ee/Tacline

    Undersurvival Podcasting Episode 1: Pourquoi personne ne comprend le Survivalisme ?

    Intro :

    _________________________________________________________________________

    Mes pas résonnent à travers les longues étendues glaciales qui m’entourent.

    je sens la bride de mon masque frotter contre mon crâne qui me sonne.

    Une douleur lancinante devenue ma compagne depuis quelques heures déjà.

    Mon regard s’émousse mine de rien.

    Fatigue quand tu nous tiens.

    Un bruit déchire le silence de mes sens.

    Un staccato d’un vieux fusil d’assaut au loin puis plus rien.

    Par-delà les anciennes digues qui ne retiennent maintenant plus qu’un passé lointain

    oublié de tous.

    mon corps se fige, mon esprit dérive.

    Il me faut reprendre mon chemin quand mon pied bute contre un vieux parchemin.

    Me voilà qui le tient au creux de ma main.

    Il s’ouvre et je découvre un vieil artefact des plus communs.

    Mes doigts glissent au hasard et déclenchent un son par-delà le câble qui pend sur le côté.

    Par instinct, je porte la petite chose de plastique sombre au creux de mes oreilles.

    Et c’est là qu’une voix s’éveille… 

     _________________________________________________

    Salut à tous, je suis Tacline la ligne tactique et bienvenue sur Undersurvival Podcasting!

    Aujourd'hui on va tenter d’expliquer ce qu’est le Survivalisme mais surtout pourquoi il demeure un éternel incompris auprès du grand public.

    Pour ce faire, commençons par la définition en sortant un bon vieux Larousse.

    Nous pouvons y lire qu’Il s'agit d'un mode de vie d’une personne ou d’un groupe de personnes qui se préparent à la survenue, à plus ou moins longue échéance, d’une catastrophe qu’elle soit nucléaire, écologique, économique, etc., et ce à l’échelle locale ou mondiale.

    Les nouvelles formes du Survivalisme, incluant autosuffisance, solidarité et débrouillardise, recouvrent auj. des réalités et des idéologies très variées, et sont regroupées sous le terme de Néosurvivalisme.

    L'idée principale de cet épisode c'est de sortir des clichés et de l'imagerie populaire qu'on a de ce mouvement.

    Clichés qui d’ailleurs s’éloignent énormément de la petite définition du dico qu’on vient de voir.

    On va donc éviter de sortir les conneries habituelles. On ne parlera pas de bunker, de personnes armées jusqu'aux dents, de l'extrême droite radicale de complotisme, de reptiliens ou de la certitude d'un effondrement de nos sociétés à cause des extraterrestres.

    Ce sont malheureusement des propos que l’on va entendre dans la plupart des émissions qui parlent de notre sujet. On se retrouve bien souvent, avec un simple reflet peu profond, approximatif et déformé de ce qu’est vraiment le Survivalisme.

    Mais du coup, comment se fait-il que le commun des mortels imagine un mec entouré de boîtes de conserve avec un masque à gaz, son fusil, le tout enterré sous 15 mètres de béton en hurlant “je vous avais bien prévenu ils se sont fait péter les cons ?”

    Pourquoi est ce que c’est ça l’image du Survivalisme la plus répandue ?

    Déjà car ceux qui en parlent font partie de deux grandes catégories (je simplifie la réalité bien évidemment pour faciliter la compréhension) .

    Ainsi on a d'un côté, les personnes qui sont dans le mouvement et de l’autre ceux qui sont à l’extérieur et qui en parlent de loin.

    Les premiers, font donc partie de cette communauté et comme tout domaine spécialisé ils auront tendance à utiliser un langage spécifique en parlant d’EDC, de BOB, de BAD, de BOV, DTOM, KISS, la règle des 5C, des trois L, des trois S etc.

    Ce sont des abréviations qui permettent à ceux qui les connaissent d’aller plus vite dans leurs échanges mais qui rendent hermétique la venue de novices qui doivent donc apprendre pour pouvoir communiquer.

    Le nouveau venu risque de ne pas comprendre quand un survivaliste parle de son univers, si ce dernier utilise un jargon propre au domaine sans le définir.

    C'est un souci qui n’est pas l’apanage de ce milieu. Le corps médical utilise des mots complexes OBVA, AVP, ACT , les militaires également avec les FOMECBLOT, CASTRE, PANASE etc.

    Finalement, dès qu’il y a communauté, rassemblement d’humains, un langage spécifique se développe.

    Sauf que, nous sommes dans une société de la rapidité. Du tout, tout de suite et maintenant. Les spectateurs du net ne veulent pas avoir à chercher pour comprendre. Si le discours n’est pas clair, limpide et simple, ils vont juste passer à autre chose.

    Bien évidemment, je fais des généralités pour faire comprendre ce que je raconte plus facilement. Tous les viewers ne sont pas comme ça, tous les survivalistes non plus.

    Autre point concernant cette première catégorie, c’est la part belle à un phénomène de “freak show”. Ou la course à l’audimat. Toujours plus de vues, toujours plus d'abonnés, toujours plus d’attention.

    Il est plus tentant de mettre en avant les excès et les débordements d’un mouvement

    vu que nous avons tendance à plus facilement réagir au négatif qu’au positif.

    D'un point de vue de l’évolution, le risque est synonyme de mortalité, il est donc plus facilement pris en compte.

    Rappelons la pyramide de Maslow dont le socle est constitué des besoins physiologiques en premier puis de la sécurité, l’appartenance, le besoin d’estime et le besoin de s’accomplir.

    Ceux qui parlent de destruction et de fin du monde en jouant sur la peur attirent donc plus facilement l’attention car il s’adresse aux premiers paliers de la pyramide.

    Ainsi, nous prêtons plus facilement attention au côté alarmiste d’une poignée d'extrémistes qu’au côté rassurant et terre à terre de la majorité. 

    Simplement car ils évoquent des événements susceptibles de mettre fin à notre existence.

    C’est le côté prêcheur de la fin du monde.

    La fin du monde est arrivée ! La fin du monde est arrivée ! La fin du monde est arrivée ! fuyez pour vos vies ! fuyez pauvres fou !

    je rappelle que les extrêmes sont très rarement majoritaires. Mais qu’avec internet on aura tendance à l’oublier car la majorité silencieuse n’est-elle pas visible

    L’idée derrière tout ça c'est de de mettre en avant un personnage borderline, en marge de la société de façon à faire réagir le spectateur pour qu’il se rassure en se disant qu’il est “normal” dans le sens d'adéquation avec les normes sociétales.

    Ainsi il est plus susceptible de partager, de liker, de commenter et donc de faire grossir la visibilité du contenu.

    ________________________________________________

    Revenons aux survivalistes qui parlent aux survivalistes.

    En plus d’user d’un langage de spécialiste, la plupart n’arrivent pas ou peu à sortir de leurs bulles. Ils s’adressent à des initiés en oubliant la plupart du temps de se mettre à la place d’un nouveau venu.

    Il existe bien sûr du contenu spécial débutant mais la majeure partie du temps l’on va tomber sur des choses comme : “quoi mettre dans mon EDC, comment créer la BAD de mes rêves etc. “

    Donc des productions qui, de manière inconscience, nécessitent des bases pour être comprises.

    Et c’est normal. Du point de vue du créateur de contenu, il va en permanence avoir l’impression de revenir sur des choses simples pour lui et aura donc tendance à se dire je privilégie le noyaux dur des gens qui me suivent car ce sont eux qui interagissent avec moi et les nouveaux n’ont cas regarder mes premières vidéos pour comprendre. Ils devraient faire le travail par eux-mêmes. car moi je donne de ma personne donc eux devraient faire de même.

    Ajoutons également que le visiteur peut très bien tomber sur une création sortie de son contexte. La partie III d’une réflexion globale sur tel ou tel chose par exemple.

    La notion de début, de milieu et de fin est diluée au profit de la nouveauté et donc de la question est ce que ce travail est récent?

    Faisons l’analogie avec le fait d’ouvrir un livre et de s'arrêter sur une page au hasard

    ce que nous allons lire n’est pas éclairé par la somme des pages précédentes ce qui peut amener à une mauvaise interprétation de la part du visiteur.

    SI le créateur développe, admettons, l’idée qu’il faut pouvoir se protéger d’une agression, par exemple d’un viol. 

    Qu’il commence par parler du fait que la police ne peut pas intervenir en 30 secondes, qu’il explique bien qu’il faut respecter les lois en vigueur, qu’il parle de sécurité personnelle, d’analyse de son environnement et qu’il enchaîne sur l’arme et son usage en dernier recours.

    Mais que le spectateur lui clique sur un contenu qui fait suite à toute cette réflexion, qui parle de quelle arme choisir pour se défendre.

    Le spectateur n’aura pas conscience de l’amont et va pouvoir imaginer que le créateur conseil de s’armer et de se défendre au mépris des lois car c’est un gros survivaliste redneck.

    __________________________

    Les survivalistes sont également très différents les uns des autres. Eux-mêmes ont parfois du mal avec la définition du mouvement. Ainsi certains vont se revendiquer survivaliste alors qu’ils sont plutôt preppers.

    D’autres qui sont autonomistes, décroissants, low techs vont justement affirmer ne pas être survivaliste car ils associent survivalisme et prepping en y ajoutant un coté négatif à la chose. 

    Il y a finalement confusion au sein même de la communauté avec des sons de cloches différents. De quoi se perdre dans toutes ses nuances.

    Notamment car chacun parle de sa propre définition. très peu vont retourner aux sources et aux origines du mouvement. Très peu parlerons de Don Stephens de Kurt Saxon de Bruce D clayton par exemple.

    Simplement car n’importe qui peut se revendiquer survivaliste, ouvrir sa chaîne et en parler. Il n’y a pas besoin d'être un expert reconnu du domaine. Pas besoin d’expérience. Ni même d'être bon là-dedans. C’est le revers de la médaille de la démocratisation de l'information ou n' importe qui peut percer indépendamment de sa qualité ou de ses connaissances.

    Un ensemble de facteurs non exhaustifs qui peuvent mener à une vision déformée du mouvement.

    __________________________________

    SI nous passons à la seconde catégorie, les personnes qui ne sont pas survivalistes mais veulent en parler, eh bien justement eux, auront du mal à comprendre le mouvement car ils n’auront pas forcément, le temps ni l’envie d’effectuer des recherches approfondies.

    Ils risquent donc de se baser sur les premières propositions de contenu, rappelons l’effet freak show, donc des contenus qui ne sont pas le reflet de la majorité ou bien se baser sur tel ou tel survivaliste qui en réalité n’en est pas un mais qui appartient plutôt à la catégorie Preppers.

    Je parle de Prepping et du Survivalisme comme deux choses différentes là où la plupart pensent que preppers n’est que la traduction anglaise de survivaliste.

    Et que donc on peut dire soit l’un soit l’autre. et qu’on s’en bas les couilles au final.

    Alors que le mot originel est “Retreaters” celui qui se met en retrait qui laissera la place aux mot “Survivalist”.

    Personnellement, je définis un preppers comme un individu se préparant à la fin du monde. Donc quelqu’un qui est très spécialisé sur un scénario de type macro comme une rupture de normalité globale et totale. Par exemple, se préparer à la fin du monde provoquée par une pandémie.

    Ainsi chaque preppers choisit selon sa propre sensibilité ce qu'il pense être la fin du monde et s'y prépare.

    Il envisage donc un seul cas de figure et travaille dessus pour y survivre. 

    C'est un point de vue spécialiste qui va optimiser sa façon de réagir à la situation car il estime que c'est la chose la plus probable qu'il va arriver.

    Bien entendu, il y a des nuances au sein même de la nuance et certains preppers vont se préparer à différents scénarios contrairement au classique mono scénario de fin du monde.

    Ce qu’il y a de commun chez les preppers c'est cette notion de rupture de la normalité globale.

    Pour un preppers, la société telle que nous la connaissons va forcément dysfonctionner à un moment ou un autre il ne s'agit que d'une question de quand.

    Le survivaliste agit à l’échelle du microcosme. Il n’envisage pas la fin DU monde en premier mais la fin de SON monde.

    Il n’est donc pas un spécialiste mais un touche à tout qui travaille sur sa résilience face aux situations qui peuvent arriver. Il envisage l’accident de la route, l’incendie, l'agression, la perte d’emploi. Donc une rupture de sa propre normalité.

    Des choses qui, somme toute, peuvent arriver. Le fait qu’il se prépare à ce genre de situations lui permettra également d’avoir quelques cartes à jouer dans le scénario des preppers.

    Bien entendu il existe d’autres points de vue comme les dark preppers, autonomistes, low tek, décroissant etc.

    Ajoutons que chacun n’est pas forcément à cent pourcents l’un ou à cent pourcents l’autre. Chacun aura sa propre sensibilité provoquant des mélanges subtils entre les différentes visions du monde. Il est donc tout à fait possible d’avoir un point de vue preppers sur certaines choses tout en développant un côté décroissant et autonomiste.

    On comprend donc que le Survivalisme est un domaine vaste et protéiforme empli de nuances de plus en plus subtil.

    Chacun verra le Survivalisme sous un prisme différent.

    Ce dernier ne regroupant qu’un nombre important d’individus ou de petits regroupements qui tentent d’apporter une solution à la croyance en un système de plus en plus fragile ou tout du moins faillible.

    Ma propre définition n’est pas la vérité absolue. Elle aussi n’est que la résultante de mes propres expériences et de mes propres œillères.

    Qu’importe notre point de vue, pour moi le cœur du survivalisme réside dans le fait de dépasser ses limites, ses peurs et sa zone de confort, devenir quelqu’un de meilleurs chaque jour. Aller de l’avant s’aider soi-même pour aider les autres.

    La préparation à la situation de crise n’est qu’une excuse pour nous pousser vers le haut.

    Le Survivalisme devient pour moi la justification non pas de mon inactivité mais au contraire le travail sur moi-même.

    Il ne s’agit pas d’une peur d’un avenir incertain mais de la confiance sur qui je suis, sur qui m’accompagne et de ce que j’ai déjà construit.

    ____________________________________________________

    La petite voix dans ma tête semble s'être arrêtée tout comme l’horrible machine de mort par-delà les digues du nord.

    Serais- je à présent témoin d’un morceau de quotidien d’un monde lointain ?

    Mon esprit n’a point saisi chaque nuance de cette danse verbale. Peut-être que mon ami la voix et moi-même sommes simplement trop différents.

    Quoi qu’il en soit me voilà qui me dresse avec maladresse pour reprendre la route.

    La peau de ma main plaquée contre l’épaisse poignée de métal froid et hurlant qui colle à ma ceinture comme un gardien à son troupeau.

    Je glisse le petit enregistrement au fond d’une poche et me hisse avant de disparaître à travers le blizzard.

    .

    .

    Undersurvival Podcasting episode 1 Survivalisme

    QUI SE CACHE DERRIÈRE LE MASQUE de tacline ?

    Salut je me présente, Gaël alias Tacline, la ligne tactique sur internet.

    Je suis celui qui à lancer ce vaste projet constitué d’une chaîne Youtube, d’un blog rempli d’articles, du site Undersurvival, d’un serveur Discord, d’un Patreon, d’instagram, d’une newsletter bref c’est un concept tentaculaire dont le but est simple :

    Offrir aux citoyens des clés pour qu’il puisse s’en sortir lors de situations à risques comme les accidents de la route, les agressions, le secourisme, les incendies etc.

    pour finalement aider à prolonger la vie en développant plus de résilience et d’autonomie à travers le survivalisme.

    depuis une dizaine d’années maintenant, j’explore cet univers.

    J’ai débuté jeune, vers l’âge de quinze, seize ans grâce aux forums, blog et livres sur le sujet.

    Quand on vit encore chez les parents, on est forcément limité dans nos champs des possibles. Acheter et tester du petit matériel reste une des principales portes d’entrée dans ce monde.

    J’ai ainsi pu découvrir ce qu’était un EDC, un BOB, une BAD etc. (pour ceux qui ne sont pas familiers des termes que j’utilise ici, rendez-vous dans le glossaire du site)

    Sans oublier mes premiers bivouacs en forêt ainsi que mes tentatives, souvent ratées, de techniques de survie.

    Petit à petit. C’est devenu une passion. Trouver les équipements les plus astucieux, les plus ingénieux et les mieux pensés, réfléchir à comment améliorer ce que l’on porte puis le tester au quotidien.

    Je me suis intéressé aux grands principes de réflexions autour de l’équipement comme la règle des trois L : lame, lampe lacrymogène, la règle des 5C, la règle des trois, le KISS (keep it simple stupid) etc.

    Suite à cette passion, J’ai pu faire deux ans en étude de Design ou je me suis principalement attardé sur le design d’objet, l’ergonomie et le pourquoi, du comment un outil est réussi ou au contraire inadapté. J’ai vite compris qu’il fallait une expérience de terrain pour concevoir des outils de qualité. J’ai donc commencé à me forger des compétences.

    Arts martiaux et self-défense (Kung-Fu Vu Ba, Sanda un peu, puis Krav Maga, Boxe pied poing, Jiu-jitsu traditionnel. ), randonnée, stages de survie, pratique du tir à l’arc.

    J’ai pu travailler dans le monde de la sécurité privée ou j’ai fait en sorte d’intervenir dans des endroits et des postes différents autant en tant que videur dans un bar de nuit, dans des musées, des écoles, immeuble de grande hauteur, événementiel de type concert par exemple.

    J’ai pu expérimenter la sécurité privée renforcée sur des sites sensibles, la sécurité incendie et assistance à personne également. J’ai été secouriste à la protection civile pendant un an et là je suis pompier volontaire. J’ai donc pu passer beaucoup de formations en secourisme.

    J’ai également été Médiateur bénévole dans des événements undergrounds concert de Psy trance, Tribe et autres styles musicaux ou la soirée rimait avec prise de produits. Cela m’a permis de découvrir les côtés sombres des événements festifs (problèmes d’alcool, de drogues, misère sociale et affective etc. ) .

    J’ai aussi pu pratiquer le tir (et cette fois-ci, plus à l’arc mais sur des plateformes plus modernes) depuis six ans maintenant.

    Je garderais le reste de mes expériences pour moi ; p

    On va dire que j’ai passé les dix dernières années à engranger des compétences, des connaissances et des expériences de vie dans le but de développer ma propre résilience. Je suis accro aux situations nouvelles. Apprendre des choses et exercer ma curiosité font partie des principes fondamentaux pour moi.

    J’ai voulu approcher l’univers de l’intervention de manière multiple pour mieux la comprendre dans son ensemble. J’ai pu remarquer que ce domaine opérationnel est finalement très lié à celui du survivalisme.

    Lors de la mort de mon père, je me suis posé beaucoup de questions sur mes véritables aspirations. Sur mon envie de transmettre ce que j’ai pu apprendre. De quelle image et de quel souvenir je voulais laisser après ma mort. Du comment être utile et du comment apporter ma pierre à l’édifice de la vie.

    J’ai eu la chance de recevoir un peu d’argent suite à son décès. J’ai fait le choix de l’investir pour acheter mon matériel (son, éclairage, caméra, ordinateur, logiciel de montage, formations etc.). Matériel que j’ai pu utiliser pour débuter dans la production de contenu.

    Je voulais aider un maximum de personnes dans leurs recherches de résiliences. Être utile à ma façon. Enseigner des choses grâce à ma modeste expérience de vie. Je trouve que c’est une noble façon d’utiliser l’argent de mon père plutôt que de simplement vivre dessus quelque temps. Ma façon à moi de transformer un drame écrit et joué par Thanos en élan positif de vie.

    Depuis mes débuts en survivalisme je me suis dit que j’aimerais pouvoir transmettre mes connaissances un jour. J’ai attendu longtemps avant de débuter cette transmission pour être légitime vis-à-vis de moi-même. J’estime qu’il faut avoir une expérience pour s’exprimer avec justesse. Malgré mon background que je n’ai pas complètement déroulé devant vous, j’ai encore du mal à me dire que j‘ai le droit de parler survivalisme sur les ondes.

    Je suis très perfectionniste dans mon travail. Je tente malgré mon côté autodidacte dans le monde de l’audiovisuel, de proposer des contenus le plus qualitatif possible. Mon objectif c’est de ne pas faire perdre de temps au spectateur, au contraire. L’idée c’est de lui offrir une propulsion pour qu’il puisse apprendre encore plus vite que moi

    Ainsi Undersurvival représente l’aboutissement de tout ce chemin de vie.

    J’ai voulu créer ici un endroit où on se sente comme à la maison. Un lieu d’échanges, de rencontre et de partage.

    L’idée c’est de trouver l’équipement qu’il te faut tout en te faisant aimer le moment présent.

    Il suffit d'un oui ou d'un non pour qu'elles se séparent... qui sont-elles ?

    Qui est Tacline? 1 2 3 C'EST PARTI !

    .

    Accordons nous quelques instants de répit au travers d'une vie bien remplie.

    Durant cette petite pause, portons un regard sur le chemin parcouru!

    Depuis la naissance de ce projet jusqu'à ce jour, laissons place à ma rétrospective!

    .

    Rétrospective sur La chaîne YouTube

    .

    La chaîne YouTube, là ou tout a commencé, à bien grandie depuis le 10 avril 2020.

    En moins d'une année, elle est passée de 0 à 5205 abonnés pour 40 200 vues.

    Avec son lot de partenaires comme Kernos ours gris, vik gadsden, Al Gargio, Esobook, survivaliste JCB notamment.

    Une expansion qui dépasse toutes mes prévisions pour seulement treize vidéos.

    .

    Le site internet

    .

    Attardons nous sur le site dans sa version V2 au design encore amélioré. ( D'ailleurs avez vous trouvez les Easters Eggs² qui se cachent entre ses pages?)

    Il regroupe, à présent une quinzaine d'articles avec des collaborations comme Sphère Survie https://www.spheresurvie.com/

    Mais aussi une interview ZOOM chez La Résilience dans laquelle j'en dis un peu plus sur qui je suis : https://www.la-resilience.fr/2021/01/zoom-sur-ras-tacline/

    Instagram, lui aussi progresse avec 1234 abonnés!

    .

    Undersurvival

    .

    Du côté d'Undersurvival nous en somme à la création de l'épisode trois de cette aventure post apocalyptique qui comporte des boutons d'actions qui vous permettent de modifier la suite de l'histoire, mais pas que puisqu'il intègre des jeux d'énigmes à la façon d'un Escape Game numérique.

    Le tout sous forme d'un ARG, Alternative Reality Game ou jeu de réalité alterné pour ceux qui connaissent.

    .

    Les nouveautés

    .

    rétrospective rastacline

    .

    Le lancement d'un serveur Discord sur lequel la communauté Survivaliste pourra se réunir viens à peine d'avoir lieu donc si ça t'intéresse retrouve nous ici: https://discord.gg/wqe79Y3

    La newsletter est enfin en place avec déjà une cinquantaine d'inscrits donc si tu veux recevoir les actualités du projet mais , aussi des astuces et réflexions sur le Survivalisme, tu peux t'inscrire sur la page d'accueil.

    Le Patreon est en place. J'ai en effet voulu débuter la création de contenu sur cette plateforme de soutien aux créateurs afin de pouvoir être financé pour pouvoir continuer à créer pour vous.

    Pour ceux qui ne connaissent pas il s'agit d'un système d'abonnement mensuel (résiliable à tout moment et très facilement) qui fonctionne par niveau.

    Niveau un à trois euros par mois (le prix d'un café), niveau deux à neuf euros, cinquante par mois ( le prix d'un énoooooorme café) et le niveau trois à vingt-cinq euros (le prix d'un énoooorme café dans une tasse en or).

    Cet abonnement permet de décrocher des avantages exclusifs comme votre nom dans les vidéos, mais surtout du contenu making-off sur le projet. Comment je crée mes vidéos, mes astuces de façon beaucoup plus spontanée, des photos, des textes, bref pleins de choses en plus!

    Donc, si ça vous dit c'est la : https://www.patreon.com/rastacline

    Et enfin le début de la stop motion, animation image par image qui s'invite dans mon travail!

    .

    Mais que nous réserve le futur?

    .

    Je suis en train de rédiger un E-book sur la survie urbaine. Je vous prépare une version gratuite d'une trentaine de pages qui sera disponible ici, puis j'enchaînerais sur un véritable livre numérique.

    Le projet Undersurvival est bien plus massif que ce qu'il laisse paraître. Il ne s'agit là que de la pointe de l'iceberg!

    Si tout va bien, vous découvrirez vite le reste de l'iceberg.

    .

    Conclusion

    .

    Une conclusion? Tout ce que je peux dire c'est que je n'ai pas chaumé!

    Je tiens également à remercier Charlieafo qui à élaborée les dessins et logos présents ici, Bryan Rassen et Dimitri pour leurs travaux de création de ce site et de celui d'Undersurvival ainsi que pour l'aspect SEO, Clement Keller qui s'investit de plus en plus dans ce projet avec la gestion du Discord et sa présence dans la création des vidéos, mais aussi Clarence Dolbeau pour son travail de petites mains et enfin toute l'équipe des modérateurs du Discord.

    .

    Pour aller plus loin: https://ras-tacline.com/ergonomie-equipements-survivalistes-ras-tacline/

    .

    rétrospective 1!

    Introduction:

    En parcourant le contenu présent sur le Net, j’ai remarqué une chose.

    Tout le monde parle d’équipements, de quels objets achetés, du pourquoi et du comment tel item prédomine sur tel autre.

    Partant de là, j'aimerais développer avec vous une question simple.

    Non pas quel produit est meilleur mais simplement qu’est ce qui fait qu'un produit pourrait être meilleur ?

    Qu’est ce qui fait qu’une construction humaine est plus avantageuse sur le terrain qu’une autre. Comment sont nés les grands dominants du marché comme les lampes Surefire ou Fenix, les sacs mystery ranch, les Nalgenes, les couteaux Mora, les briquets Bics, les pistolets Glock… Qu'est ce qui fait que certains outils se retrouvent dans tous les sacs des survivalistes ? Qu'est ce qui fait d'eux des incontournables ?

    Est-ce par leurs formes ? Par leurs designs ? Par leurs matériaux ou leurs qualités ? Leurs prix ? Ou bien est-ce avant tout la réflexion qui se cache derrière ? Le temps passé à imaginer, optimiser, tester, recommencer, et donc finalement l'humanité, qui se dégage de tout ce processus ?

    Je pense sincèrement que ce qui les différencie de la masse de produits proposés sur le marché ce sont leurs ergonomies.

    Et c'est donc cette notion d'ergonomie appliquée aux objets que j'aimerais développer aujourd'hui avec vous.

    La question intéressante c'est comment choisissons-nous nos compagnons d'aventures inanimés ?

    À la croisée des chemins entre neuro-ergonomie, usage kinesthésique, réflexes Innés ou acquis et compréhension du phénomène de stress, partons à la rencontre de ceux qui pensent l'objet comme soutiens des pires situations que nous pourrions rencontrer.

    Pour ceux d'entre vous qui travaillent dans des domaines opérationnels ou l'équipement est vraiment d'une importance capitale, vous avez déjà pu voir à quel point un item mal conçu complique la réalisation de la mission.

    Le principe d'ergonomie:

    Bien que la plupart de l'ensemble des créations humaines qui nous entourent semble aller de soi. Chaque chose est née d'un besoin et d'une réflexion qui tourne autour de l'ergonomie, ou l'art de mettre une poignée là où il faut.

    La neuro-ergonomie elle pourrait se traduire par l'art de mettre une poignée non pas à un objet mais à une idée. Comment facilité l'apprentissage d'un concept, comment se souvenir plus facilement d'un ensemble de règles etc…

    L'acronyme en est un exemple. Le "palais mental " un autre.

    L'ergonomie découle d'un apprentissage inconscient et de règles de vie en communauté comme l'usage du rouge pour symboliser un danger.

    Cerveau, le premier outil. ergonomie et équipements survivaliste.

    Il est intéressant de voir que ces conventions sociétales changent en fonction des cultures.

    Ainsi un objet pourrait être adapté dans une zone géographique donnée et complètement inadaptée si on le place dans un autre contexte.

    Notons également que l'outil ergonomique l'est pour un individu sain. Il ne prend pas forcément en compte les déficiences physiques et autre handicap.

    Le rendant ainsi peu voir pas du tout utilisable pour une minorité.

    La question dépasse donc le simple ergonomique or not ?

    Notion de complexité et principe KISS:

    La notion de complexité va venir améliorer l'efficacité d'usage mais uniquement en cas de drill, donc de répétition de la mise en œuvre de l'item jusqu'à ce que son usage devienne un réflexe. Avant le stade de réflexe il constitue un frein à son usage

    C'est pour cela que le KISS est adapté à des individus qui découvrent l'outil. Le KISS est un principe neuro-ergonomique qui facilite sa mémorisation. Il se traduit par Keep it simple, stupid ou garde les choses simples, idiot.

    Cette notion de simplicité découle de l'observation du comportement humain en période de stress intense. En effet, dans ce genre de moment, notre motricité fine disparaît rapidement à cause de l'augmentation du rythme cardiaque. Il devient donc impossible de réaliser des gestes fins, précis et minutieux.

    Notre habilité descend à notre niveau le plus bas d'entraînement. Seuls les gestes répétés maintes et maintes fois sont reproductibles et souvent avec un niveau de précision très largement en dessous de ce que nous sommes capables de faire en temps normal.

    C'est ainsi que nous pouvons observer un policier entraîné tenir son chargeur à l'envers ou bien avoir énormément de mal à recharger son arme quand il est sous le feu.

    Partant de ce postulat, deux choix s'offre à nous. Si nous disposons de temps pour nous entraîner. L'outil complexe offrira des possibilités nouvelles pour aller plus loin. Il nous en coûtera du temps à l'entraînement.

    L'autre option sera de privilégier les outils les plus simples possibles. Surtout si nous ne disposons justement que de peu de temps pour utiliser l'objet.

    L'avantage des mécanismes simple réside également dans la robustesse. Un couteau fixe sera toujours plus solide et rapide à utiliser que sa version pliante. Un fusil à verrou ou un revolver sera toujours moins sujet aux problèmes mécaniques qu’un fusil semi-automatique par exemple.

    Je suis partisan de la voie du milieu. Posséder tous nos équipements en version KISS va très vite limiter nos possibilités tout en augmentant notre rusticité et la durabilité de nos items.

    KISS

    À l’inverse, disposer d'outils complexes offrira trop de possibilités que nous oublierons le tout sur des systèmes plus fragiles.

    Pourquoi ne pas opter pour des outils simples pour ce qui relève de la survie en y ajoutant quelques outils complexes ? Ou bien pourquoi ne pas appliquer la règle de la redondance, donc du deux c'est un et un c'est rien en choisissant un produit simple et l'autre complexe.

    Par exemple pour l'orientation le GPS avec une solution simplifiée carte et boussole au cas ou.

    Les 5C.

    Personnellement j'applique la loi de simplicité à mon fond de sac. C’est-à-dire au 5C une règle neuro-ergonomique de survie pour se souvenir des bases concernant le matériel.

    Ergonomie et équipements résilients. Principe numéro 1.
    Survivre en foret.

    Il s'agit du :

    1er C : Couper solution simple : le couteau Mora à lame fixe

    2e C : Combustion : Le briquet BIC et la chambre à air

    3e C : Couvrir. La couverture de survie lourde c’est-à-dire une simple bâche verte avec une partie aluminium.

    4e C : Contenant La gourde Nalgenes en métal

    5e C Cordage. La nano paracorde et le duc tape ruban adhésif résistant.

    Les outils complexes que je choisis de prendre avec moi seront utilisés dans les périodes ou tout va bien. Quand il n'y a pas de stress ou de problématiques grave.

    Dès que la situation se dégrade c'est là ou la simplicité de mes équipements va venir me soutenir.

    L’ergonomie est un sujet vaste. Nous n’avons pu qu’en effleurer la surface.

    SI le sujet vous a intrigué, si mes modestes mots ont éveillé des questionnements je laisse la partie commentaire à votre disposition pour continuer le débat.

    Dites-moi si vous êtes adepte du KISS, des outils complexes ou de la voie du milieu.

    Dites-moi ce qui rend un objet meilleur pour vous. Ce que c’est pour vous une bonne ergonomie.

    Pour aller plus loin : https://www.youtube.com/watch?v=iDIIKfmqNZ8

    Article écrit par Lwouis et Eli, passionnés et créateurs du projet “Sphère Survie”

    En collaboration avec Tacline, la ligne tactique.

    PS: Cet article n'est pas écrit par Tacline. C'est une mise à disposition de notre espace Blog pour que tous un chacun puisse s'exprimer.

    Les infos.

    “Flash Info”, Rien ne va plus.  Le Covid 19 est hors de contrôle suite à sa recombinaison avec le H5N1 modifié, crée en laboratoire.

    Ce virus était pourtant garanti sans risque de “fuite”, d'après les chercheurs. 

    Ceux là même qui n’ont pas pris au sérieux les inquiétudes de l'agence de biosécurité Américaine…

    Aire de quarantaine.

    Le résultat, l’armée Française a 24h pour évacuer un grand nombre de villes, dont la votre.

    Leur objectif sera de  réduire la densité de population en créant de gigantesques zones de quarantaines à l'extérieur des centres urbains. Ils espèrent ainsi contrôler et juguler la pandémie.

    Malheureusement, la situation se dégrade, la panique s’installe peu à peu, les premières violences apparaissent.

    Le choix est fait, vous décidez de partir avant que tout ne dégénère, ou que l’armée n’ai bouclé le secteur. 

    Vous saisissez à la hâte vos clefs de voiture ainsi que votre sac que vous aviez préparé en cas de soucis pour partir vite.

    Les résilients appellent ça un BOB “Bug Out Bag”. Vous l’avez lu sur internet. 

    Le journal télévisé tourne encore quand votre voiture s’élance sur les routes moins de vingt minutes après votre décision. 

    Direction la vieille ferme familiale que vous aviez aménagée pour y vivre confortablement en cas de soucis.

    À force de traîner sur des forums, vous avez simplement mis en pratique ce que eux appellent la BAD, “Base Autonome Durable”. 

    La maladie progresse...

    Tout a été pensé et anticipé là-bas. Stock d’eau, de nourriture, de médicaments, bref de tout ce dont vous aurez besoin pour vous “confiner” efficacement. 

    De toutes façons, vous n'étiez pas si fan que ça de l’agitation urbaine, des supermarchés, de la foule et des tracas. 

    Et c’est tant mieux ! Dehors, ça devient l’anarchie. 

    En aussi peu de temps qu’il n’en faut pour dire “BAD”, on se bat déjà pour du PQ, des pâtes et de l’essence.

    On se fait voler son véhicule à tout bout de champs, les routes sont bouchées. Tout est bloqué car le temps de préparer sa petite valise, toute la ville à eu la même idée : partir vite et loin...

    Des armes ont même déjà été utilisées… Vous entendez parfois des détonations lointaines...

    C’est du chacun pour soi, l’entraide s’amenuise à mesure que les délits se cumulent. 

    Vous le savez car vous avez tout fait pour rester informé(e) de la situation grâce à votre petite radio à piles, calée entre les sièges arrières. 

    Heureusement que, vous et votre famille, avez pu vous mettre à l’abris. 

    Vous venez d’ailleurs d’arriver à destination. L’endroit est reculé des villes, parfait pour souffler un peu.

    Les jours passent, puis les semaines, et les mois... Aucun signe de ce que vous avez connu n’a survécu à cette vague.

    Vous l’aurez compris, le monde, tel qu’il était, n’existe plus.

    Un membre de votre famille a chopé une saloperie. Une vilaine coupure qui a fini par s’infecter, provoquant une montée de fièvre. Vous n’avez plus assez de médicaments. Normal, vous vivez sur vos réserves depuis si longtemps...

    Qu’est ce que le troc?
    La B.A.D

    Vous savez qu’à trois kilomètres d’ici, une infirmerie de fortune s’est montée un peu clandestinement,

    mais sauve des vies et rend service à tout le monde. 

    Il vous faut y aller, vous n’avez pas le choix, vous avez besoin de ces antibiotiques. 

    Vous avez ouï dire que les services y étaient précaires et souvent hors de prix ; À chaque denrée vitale sont lot d’égoïsme.

    On vous dit que cela sera cher, d’accord. Mais qu’est devenue la valeur de la monnaie?

    Le fric ? Certainement pas. L’argent liquide n’a absolument plus aucune utilité à moins de starter un feu de cheminée avec vos billets.

    L’or et l’argent ? Bof. Ça n’intéresse que ceux qui pensent qu’un nouveau monde renaîtra

    des cendres actuelles. Ils sont clairement en minorité.

    Partant de ce constat, que pourriez-vous bien échanger, TROQUER, contre vos précieux médicaments ?

    Qu’est ce que le troc?

    Et c’est là, où nous voulions en venir !

    Oui, toute cette petite histoire inventée n’a en fait été créée que dans l’unique but de parler du troc.

    Mais avouez que c’est carrément plus impressionnant d'être plongé directement dans la situation.

    Bref, que ce soit dans ce type de cas ou dans n’importe quel autre scénario où il sera question d’obtenir quelque chose d’important que vous ne possédez pas, la solution de stocker des biens à échanger devra être envisagée pour augmenter votre champs des possibles.

    Aujourd’hui tout s’achète, tout ce deal avec un peu de cash !

    Et de nos jours, si vous avez de l’argent, vous avez tout le matériel que vous souhaitez obtenir.

    Qu’est ce que le troc?
    La monnaie.

    Il est intéressant de partir du postulat que cette notion ne sera plus forcément la norme.

    La valeur sur vos moyens de paiement (billets, CB, chèques), risquent bien de dégringoler au profit de choses plus tangibles. 

    La vie deviendrait ainsi bien différente.

    La population restera très ébranlée par ces changements rapides et brutaux. 

    Elle risque de se concentrer sur les besoins vitaux et immédiats. Boire, se soigner, se protéger des éléments, manger,

    se sécuriser. Il sera donc bien plus simple de passer par le troc. 

    Outre les besoins de base, il est intéressant de se tourner vers la sphère des addictions comme le tabac, l'alcool etc.

    On peut ainsi arriver à échanger de la bouffe contre des clopes ou de l’alcool.

    Dans le monde actuel, c’est une pratique que l’on retrouve encore beaucoup, surtout quand on sort de notre monde occidental.

    Même si l’on peut considérer cela moyenâgeux que de s’échanger des oeufs de poules contre quelques légumes,

    c’est véritablement ce qu’il se passe dans certaines petites zones rurales en France . 

    De nombreux individus et parfois des villages entiers tendent à se rapprocher d’un mode de vie tournée vers l’autonomie.

    Ils pratiquent déjà le troc depuis longtemps (ou disons, n’ont jamais vraiment arrêté de le faire). 

    Vous les connaissez sous le nom “éco lieux”, “éco villages”, “éco hameaux” - etc.

    Un endroit où l’on tente de vivre en petite communauté dans le respect et le partage des choses, des besoins, des services... C’est un procédé ancestral qui n’a jamais perdu de son intérêt.

    Et nous le voyons aussi beaucoup dès que nous parlons des communautés . 

    Sur les groupes “Facebook” de freegans où nous nous sommes inscrits, par exemple, le troc et l’échange sont très courants.

    On serait tenté de se dire : si cette personne en a besoin, pourquoi je ne lui donnerai pas ?

    Et nous pensons qu’il existe bon nombre d’individus empathiques qui se disent la même chose.

    Dans un monde idéal, nous pourrions agir ainsi et simplement offrir au voisin ce dont il a besoin, sans retour et sans attentes, par pure sympathie. Il serait bon de se diriger vers cela sans tomber dans l’utopie.

    Malheureusement, ce sont des termes qui risquent de disparaître assez vite dans un monde effondré.

    L’égoïsme de l’être humain risque de prendre rapidement place dans la majorité des cas.

    C’est triste, à écrire comme à lire, cela suscitera sûrement de nombreuses réactions de désaccord. 

    Chacun a le droit d’avoir son avis. 

    Nous ne prêchons aucunement la bonne parole.

    Quand vous-même aurez besoin d’antibiotiques comme le scénario fictif du dessus, cela ne vous traversera même pas l’esprit d’aller en demander sans rien donner en contrepartie. 

    Vous saurez sur l’instant qu’un échange de matériels ou de services devra se faire. Une transaction aura lieu.

    Si vous souhaitez être un “donateur” (un Abbé Pierre, comme dirait l’autre !) libre à vous.

    Partez seulement du principe que vous ne rencontrerez pas souvent d’autres donateurs...

    Pour en revenir au troc, voici notre liste personnelle d’objets intéressants à posséder en cas de besoin.

    Cette liste est, comme à notre habitude, un condensé de notre propre savoir, de nos idées, mais aussi des informations

    et des bons plans les plus pertinents trouvés sur le web.

    les stocks.

    - Les cigarettes et l’alcool, si l’on reste dans le domaine du légal. C’est une bonne grosse base à posséder.

    “Malheureusement”, même aujourd’hui c’est une denrée qui coûte cher ! À 10 balles le paquet de clopes,

    ça fait mal d’en garder pour un hypothétique effondrement.

    Sauf si l’on vit à la frontière avec des pays comme l’Espagne, le Luxembourg ou l’Allemagne.

    Les prix y sont moins élevés, donc plus accessibles.

    Les personnes vraiment accros, dans une situation de manque, seraient sûrement capables d’échanger des denrées

    très intéressante pour satisfaire leurs pulsions addictives. Attention, ils seront également très dangereux et imprévisibles.

    En général, plus la situation va mal, plus l’addiction grandit.

    Nous vous conseillons également de les conditionner en petits échantillons à la manière des dealers. 

    l'alcool.

    Par exemple, dans des petits pochons ou emballages contenant de deux à cinq cigarettes ou une petite fiole d’alcool.

    Procurez vous aussi du tabac en pot avec des feuilles à rouler.

    Cela vous reviendra moins cher. Vous pourrez ainsi échanger au gramme. 

    Pensez à troquer plus petit, en effet, s’il ne vous faut qu’une boite de médoc

    et que vous n’avez que votre bouteille d’1.5L de whiskey, ce n’est pas très équitable.

    Ne mettez pas en avant toute l’étendue de votre préparation ou de ce que vous possédez réellement, au risque de susciter des envies…

    Si vous négociez quelques dolipranes contre quelques centilitres de whisky admettons, 

    que vous servez la personne depuis votre grosse bouteille d’alcool, l'individus repartira en étant au courant

    qu’il vous reste une bouteille pleine. Il pourrait ainsi décider de revenir plus tard pour la voler. 

    Alors que si vous lui tendez une petite fiole en lui expliquant que vous l’avez échangée il y a peu contre un service,

    il repartira sans connaître l’existence de votre réserve. 

    Elle ne doit pas être au courant de la quantité de stocks dont vous disposez, sinon,

    elle aura envie d’avoir le reste de la bouteille. Faites en sortes de donner l’impression de ne rien avoir d’autre.

    - Les médicaments ainsi que tout ce qui touche au nettoyage approfondi et la désinfection. 

    N’en venez pas à devoir puiser au seins de vos propres réserves. Mettez-en de côté pour du troc. Utilisez-les uniquement

    si vous veniez à en manquer.

    Les antiseptiques, les bandages, pansements, la javel, les gants, etc

    (attention à la “péremption” d’une eau de javel ouverte : c’est très rapide !)

    Pensez au gel hydroalcoolique que vous pourrez également mettre en échantillons. Dommage, avec la situation actuelle,

    les prix ont flambés.

    - Les briquets, ou sources d’ignition. Quoi de plus important pour se nourrir et se réchauffer ?

    Par lot de dix dans des magasins type Bazar, ou en coffret de cinquante sur Amazon. 

    Ils seront probablement bien pratiques et faciles à troquer. Pourquoi ne pas

    agrémenter votre sélection avec de petites recharges de gaz ainsi que des bougies de différents types ?

    - La nourriture et l’eau, en même temps c’est logique. Nous ne sommes pas une majorité, nous, les survivalistes,

    à faire des stocks. Énormément de personnes vont se retrouver sans bouffe,

    sans eau potable, et n’auront pas vraiment de solution. 

    Aujourd’hui, de nombreux citadins n’ont pas plus de deux jours de nourritures, et se servent de l’eau du robinet

    (merci à nos mauvaises habitudes : Appart trop petit, manque de place ou de locomotion,

    il est plus facile d’aller à la supérette du coin trois fois par semaine...) 

    Qu’est ce que le troc?
    Le verre à moitié vide ou à moitié plein?

    Avoir quelques boîtes de conserve (même les plus dégueulasses ou les moins chères, vu que c’est pour le troc,

    vous ne les consommez pas personnellement) et quelques petites bouteilles d’eau fermées

    pourrait déjà avoir pas mal de valeur. 

    - Des produits d’hygiène. Ouais, ça peut paraitre con, mais c’est du consommable.

    Et si tu ne sais pas le faire toi-même, que les rayons des supermarchés sont vides eh bien cela peut en amener certains

    à échanger de belles choses contre un peu de confort. 

    Pour le plus simple : la bouteille de shampoing, le pain de savon

    (que tu peux couper en morceaux ou en copeaux), le rasoir ou le dentifrice. Pour le plus évident (ou pas) :

    les protections hygiéniques (n’oublions pas les nanas qui saignent tous les mois

    même pendant la fin du monde) et les préservatifs. Même si beaucoup de survivaliste sont prêts à se laisser pousser

    les cheveux, la barbe, à se rouler dans la terre comme les phacochères pour se laver, pour d’autres,

    les vieilles habitudes du quotidien auront la vie dure !

    - Des lampes torches et des piles. On ne te parle pas de la méga version à cinquante balles (celle-là, tu te la garde pour toi !), mais des petites lampes torches premier prix qui peuvent se révéler super intéressantes si les lumières ne fonctionnent plus. Les piles constituent une bonne base également.

    Surtout , si l’électricité est coupée, vu que nous ne conserverons que les appareils à piles (ou solaires pour ceux qui auront prévu). 

    - Le sucre et le café. Oui, cela rentre dans la catégorie de la bouffe, mais nous pensons qu’il faut vraiment le ranger

    dans une catégorie à part entière. Le sucre est une drogue monstrueuse, nous sommes tous accros

    (même sans le savoir !). Ça “remonte le moral”, un petit carreau de chocolat ou un bonbon aux fruits pour les mômes.

    Le café fait réellement partie du quotidien de beaucoup de personnes. Ce n’est pas vital, mais ça peut-être un très bon complément pour du troc !

    - Des trucs bidons qu’on oublie souvent. Du sel, un peigne à cheveux, une fiole de parfum, un stylo bille, des sacs poubelles,

    du duct tape (scotch multifonctions ultra-adhésif), un tournevis, une paire de chaussettes, une aiguille à coudre, du fil,

    de la corde, BREF ! Pleins de petits trucs pas vitaux, mais qui ne sont ni chers ni encombrants à cumuler au fur et à mesure des mois ou des années.

    Et que vous pouvez largement fourrer dans un sac de course au fond d’un placard dans votre domicile ou votre Base Autonome Durable, et qui peuvent tout de même faire une différence au moment venu.

    - Un peu d’argent, dans le cas où l’effondrement n'arrêtait pas de suite la transaction à base de monnaie, ou pour échanger avec les personnes qui penseront qu’une normalité reviendrait.

    Qu’est ce que le troc?

    Utile également pour un “petit” effondrement transitoire dans lequel les systèmes de paiement ne serait que peu altérés.

    - Un service. Vous savez travailler le bois ou la terre ? Vous avez des connaissances

    en médecine ? Vous avez en mémoire les bases de la couture ? Échanger un service peut vous permettre d’obtenir tout

    ce dont vous avez besoin. De la main d’oeuvre contre un peu de bouffe, par exemple. Votre savoir peut littéralement

    vous sauver la vie, donc commencer à lire et à vous former sur plein de trucs. Ce sera utile dès maintenant, en plus, donc lancez-vous !

    Vous retrouverez plus d’infos sur “les services” dans le Cercle 1, chapitre :

    Évacuer / Effondrement lent / Suivre des formations.

    Inutile de se creuser la tête aujourd’hui pour savoir si un paquet de cigarettes vaudra deux bidons de javel

    ou non lors d’un effondrement. 

    Tout dépendra de la cause et des circonstances de la problématique . 

    Si l’on se base sur le dernier problème en date, le Covid-19, il y a eu a pénurie de gel hydroalcoolique. 

    Peu de monde, même les survivalistes, aurait pensé à en stocker pour du troc avant de vivre cet épisode. Chaque événement engendrera des pénuries différentes.

    Donc chaque pseudo diagnostics que nous pouvons essayer de prévoir à l’avance pour anticiper la valeur d’un objet

    pour du troc peut-être lourdement remis en cause (prendre 2X plus de valeur ou au contraire devenir quasi inintéressant).

    La base c’est déjà de posséder de quoi troquer. Posséder de quoi troquer est un luxe que l’on s’offre une fois

    que nos préparation sont suffisamment avancées.

    Plus haut, nous parlions de tirs au loin, ce qui implique les munitions. Il est important de souligner leur absence au sein du stock de troc. Tout simplement car pour nous - et c’est bien là un avis personnel - cela peut simplement se retourner contre soi. Un survivaliste armé, sûr de lui, aura surement prévu (plus ou moins) suffisamment de munitions. Devoir troquer des cartouches avec quelqu’un qui en a besoin, c’est prendre le risque de se retrouver en face d’une personne qui pourrait décider de nous braquer.

    Munitions

    En résumé, nous pensons qu’avoir un “sac de troc” constitue un outil intéressant à ajouter à nos possibilités. 

    Toutefois, inutile d’aller mettre deux-cent euros aujourd’hui au premier supermarché du coin. Trouvez-vous un contenant

    que vous n’utilisez plus, plutôt anodin (comme un vieil Eastpak pourquoi pas, ou juste simplement une étagère chez vous). 

    Commencez doucement à le remplir d’articles que vous jugerez intéressants. 

    Doublez certains de vos achats, gardez-en un pour vous, et mettez

    l’autre dans votre stock de troc. Faites vos fonds de tiroirs pour trouver des stylos

    ou des briquets inutilisés, ou tout autre article que vous pensez intéressant.

    Minimiser le coût de votre stock de troc, il ne doit pas non plus déborder sur vos autres dépenses

    “plus importantes” en termes de survie personnelle. Par exemple, privilégiez toujours votre propre stock

    (ce que vous consommerez et utiliserez, vous et votre famille). Il est inutile d’avoir beaucoup d’articles à troquer si vous-même n’avez pas de quoi survivre.

    Le troc, comme votre stock, fait partie de votre préparation.

    Ce même troc peux vous sortir de situations tendues.

    Proposez une gomme à mâcher à quelqu’un d'agressif peux calmer la situation. ;p 

    Ne restez pas spectateurs de l’effondrement, survivez-le !

    C’étaient Lwouis et Elijah de Sphère Survie en étroite collaboration avec Tacline, la ligne tactique. Merci de nous avoir lu, et à bientôt !

    Article corrigé par Martial Guitteny, un grand merci à lui.

    Retrouvez les rédacteurs directement chez eux ! https://www.spheresurvie.com/

    Pour aller plus loin voici un autre site intéressant : https://mouton-resilient.com/

    Qu’est ce que le troc?

    Premier format audio en partenariat avec la petite lanterne!

    Discussion autour des problématiques de notre société à la façon d’une émission radio des années 90. 

    Ou alors, à la manière d’un conte autour du feu aux accents primitifs. 

    Laisse toi emporté par l'ambiance sonore et visuelle de ce premier projet collaboratif !

    Si toi aussi tu as des idées de créations communes, contacte nous dans l'onglet collaboration !

    Retrouve notre partenaire La petite lanterne ici : https://www.youtube.com/channel/UCAZTfc7pvA9Mr0PMDVthNpQ

    ARTICLES RECOMMANDÉS :
    Produits associés
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram